Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Jeux de la Caraïbes 2022 : Mauvais départ pour Haïti (résultats partiels)

iciHaïti - Insécurité : 4 employés de MSC Groupe tués par balles

iciHaïti - Concacaf 2022 : 4ème Édition du Championnat féminin U-15, nos championnes se préparent

iciHaïti - SWAT : Importante saisie de matériels à Tabarre, bandits en fuite (Vidéo)

iciHaïti - Cap-Haïtien : La ville honore le Dr. Yvens Laborde de la Diaspora pour ses engagements


+ de nouvelles


Haïti - Baccalauréat : Visite d’un centre d’examen inclusif recevant des candidats handicapée

Haïti - FLASH : Saisie de plusieurs dizaines de milliers de munitions au wharf de Port-de-Paix (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #834

Haïti - Justice : Révélations de l’ancien policier Junior Claude alias «Zakè» auditionné à la DCPJ (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Élections : INITE au bord de l'implosion
05/08/2010 13:54:17

Haïti - Élections : INITE au bord de l'implosion
48 heures après l'information concernant le choix, mardi dernier par le Chef de l’État, de l'ancien premier ministre Jaques Édouard Aexis comme candidat de la plateforme Inite (Unite) à la présdentielle, aucun note officielle de l’organisation n’est venue confirmer ce choix, alors qu’un communiqué était attendu hier et qu’il ne reste que 48 heures pour le dépôt des dossiers d’inscriptions auprès du Conseil Électoral Provisoire (CEP).

Malgré les raisons avancées par le Chef de l’État pour expliquer son choix, et que presque tous les autres potentiels candidats ont fait taire leurs ambitions présidentielles pour faire bloc derrière ce choix, ce n’est pas le cas de certaines figures connues comme les sénateurs Jean Hector Anacacis et Joseph Lambert qui se sont désolidarisé de la décision du Chef de l'État. Des rumeurs circulent même au sein d’INITE que certains cadres pourraient faire acte de candidature parallèlement au candidat choisi par René Préval

D’autres informations de sources proches, laissent entendre qu’un rapport sur la gestion d’un haut cadre d’INITE aurait été demandé dans l’urgence à la Cour des Comptes il s'agirait du patron du Centre national des Equipements, Jude Celestin, un proche du chef de l'Etat.

Toutes ces remises en questions permanentes, ces conflits internes en plus d’affaiblir la candidature de Jaques Édouard Aexis, fragilisent INITE qui malgré son nom semble manquer essentiellement d’unité. La plateforme INITE peut-elle dans un dernier volte face changer encore de candidat sans perdre le peu de crédibilité qui lui reste? Il serait peut-être temps que ces politiciens respectent la ligne du parti ou quitte la plateforme avant que celle-ci, au rythme ou vont les choses, n’implose sans bénéfice pour personne.

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pierrejacquet@rogers.com
Posté le 19/10/2010 15:06:35
Dans l'état actuel ou se trouve le pays, on a besoin de leaders doués d'une grande sagesse, d'une intelligence bienveillante, qui savent écouter les autres avant de prendre des décisions. Ceci est essentiel pour sortir le pays dans le labyrinthe dans lequel il se trouve.
black
Posté le 07/08/2010 09:28:13
Je ne comprends pas comment il ose se présenter et se faire appuyer après son échec comme Premier Ministre. Imaginez-le comme Président.
kingkong4110
Posté le 05/08/2010 22:09:31
INITE a beaucoup de mal à être le parti de l'Unité. Les dernières décisions du Chef de l'État haĩtien de choisir J. Alexis comme le représentant du parti aux élections ne font qu'antagoniser les militants Anacacis, l'un des seuls hommes honnêtes qui aient pu survivre à cette ''marée noire de la corruption''- qui est la marque de prédilection des gouvernements depuis 1986, n'a pas été récompensé pour son sérieux, son franc parlé. Il est au contraire victime de sa sincérité en invitant le Chef de l'État à opter pour un chef non corrompu. On lui a fait payer sa grande gueule. Mais, la population haĩtienne est plus mature qu'on ne pense. Certainement, elle ne va pas choisir un gars qu'elle a déjà rejeté pour son incompétence à résoudre les questions de la faim. Voir comme référence, le choix de Clément Jumelle par Paul Eugène Magloire pour faire face à Déjoie, Fignolé, Duvalier, etc... Certainement, que la population n'oubliera pas non plus que J. Alexis a aussi été rejeté par l'Institution la plus haute: le Parlement d'Haïti. En vertu de quoi, René Préval continue à imposer au peuple un rejeton que lui-même ne pourra pas justifier. Remarquez qu'il n'y a aucune surprise dans le Curriculum de J. Alexis... C'est un agronome enseignant qui n'a rien fait de magnificient, de méga durant son passage dans tous les Ministères, et même comme PM. On ne peut le comparer à Jean Chrétien qui a brillé dans tous les ministères du Canada et même comme PM!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n