iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien

iciHaïti - Social : Antony Blinken évoque la reprise des vols des compagnies américaines

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Résultat de la deuxième journée

iciHaïti - Port-de-Paix : Nouvelle place publique à la rue Monfort


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Les activités de MSF menacées par le blocage des ports et aéroports

Haïti - FLASH : Suspensions de permis de diriger, pour violence contre une élève

Haïti - FLASH : Le Palais aux 365 portes menacé de démolition par le gang «Gran Grif»

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Humanitaire : L’UNICEF fourni de l’eau potable sur tous les sites de familles déplacées


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Réduction de 50% d’ici 3 ans de la Minustah si...
23/05/2013 09:50:27

Haïti - Sécurité : Réduction de 50% d’ici 3 ans de la Minustah si...
Après neuf ans d'opérations dans le pays des Caraïbes, la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (Minustah) met en œuvre un plan de consolidation afin d'évaluer, en collaboration avec le Gouvernement, un retrait progressif des troupes stationnées sur le territoire haïtien, selon Nigel Fisher, le Représentant spécial du Secrétaire général, intérimaire, et chef de la Minustah, s'exprimant le lundi 20 mai.

Selon M. Fisher, la situation actuelle en Haïti est radicalement différente de celle de 2004, lorsque la Minustah a commencé et que le pays était au bord de grands désordres civils. Il a souligné les progrès en matière de sécurité qui ont été « très appréciée par la communauté locale », ainsi que les avancées en termes de consolidation des institutions démocratiques et le renforcement de la primauté du droit.

S'adressant à un auditoire de fonctionnaires des Nations Unies, des universitaires et des diplomates, M. Fisher a souligné que « Cela ne signifie pas que tous les problèmes ont été résolus » soulignant que 80% de la population en Haïti vit dans la pauvreté, et les institutions demeurent fragiles avec des ressources limitées pour fonctionner.

Le haut fonctionnaire a déclaré que le séisme du 12 Janvier 2010 a été un coup dur pour les progrès accomplis, et que cela avait affecté la stratégie de sortie de la Minustah, qui a joué un rôle clé dans le processus de reconstruction.

Selon lui, les principaux problèmes auxquels sont confrontés l'île incluent la méfiance entre les classes politiques et l'absence de consensus autour d'un projet national. Le défi immédiat sont les élections municipales et élections partielles qui auraient dû avoir lieu en 2011.

À cet égard, il a décrit les récentes réunions entre le gouvernement et les dirigeants de l'opposition haïtienne, qui ont affirmé leur volonté de participer aux prochaines élections (ce qui est un signe très encourageant pour le pays).

Il a également déclaré que les autorités nationales ont un plan ambitieux visant à promouvoir l'investissement dans le pays, avec des conditions intéressantes en terme d'offre.

M. Fisher a expliqué que le plan de consolidation de retrait des troupes progressive comporte quatre volets. Qui sont la consolidation de l'État de Droit et le respect des droits de l'homme, le renforcement de la Police Nationale Haïtienne (atteindre 15,000 membres en 2016), le transfert progressif de la gestion des élections aux autorités nationales, et étendre la gouvernance à travers le renforcement des capacités locales et la négociation d'accords politiques « ces objectifs ont été approuvés par le Gouvernement d'Haïti et un groupe de travail conjoint a été mis en place pour suivre les progrès accomplis. »

L'objectif est de retirer les troupes de manière responsable, pour éviter d'avoir à mettre en place une autre mission dans le futur. Selon le chef de la Minustah si l'évaluation du plan est couronné de succès, il y aura une réduction de 50% sur trois ans.

M. Fisher a conclu en rappelant que la réduction est soumise à un examen annuel du mandat et du plan de consolidation de la Minustah par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Zo Koupyon
Posté le 23/05/2013 11:55:27
Du son agréable à mes oreilles! Il était temps de retrouver notre dignité de peuple que nous sommes tous appelés à consolider. À nous de travailler à démontrer au monde que nous pouvons faire preuve de civilité et de ne jamais céder à la division par nos propres compatriotes. Je me souviens de notre passé glorieux, réalisé grâce notre unité. Qu'en est-il aujourd'hui ?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n