iciHaïti - PNH : Arrestation de 2 membres du gang de Vitelhomme

iciHaïti - 18e anniversaire : Commission Nationale des Marchés Publics (Vidéo, intervention du P.M.)

iciHaïti - Pétion-ville : Arrestation à Pernier d’une femme membre d’un gang

iciHaïti - Social : Aide aux familles déplacées de Savanne-Pistache

iciHaïti - Éducation : Installation de 5 nouveaux cadres au Ministère


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Environnement : Prévision climatique pour Haïti (novembre à janvier 2023)

Haïti - RAPPEL : Paiement d’un salaire complémentaire obligatoire

Haïti - Social : Sauvetage de 79 migrants haïtiens au large de Lake Worth (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Jean Max Bellerive est arrivée à Bogota
06/08/2010 15:41:52

Haïti - Politique : Jean Max Bellerive est arrivée à Bogota
Dans la base aérienne de Catam, à l'ouest de Bogota, on espérait l’arrivée du président d'Haïti René Préval, mais c’est le premier Ministre Jean Max Bellerive qui est descendu de l’avion pour représenter le gouvernement d’Haïti à l'investiture demain, du nouveau président de la Colombie Juan Manuel Santos (qui était venu en visite officielle vendredi dernier en Haïti‚.

[René Préval est sans doute trop occupé avec les chicanes d’INITE à 1 jours 1/2 de l’échéance du dépôt des candidature pour les présidentielles, alors qu’aucun candidat à la présidence n’a été officiellement confirmé par le parti et qu'aucun dossier de candidature n'a encore été déposé pour INITE].

Le premier Président à arriver en Colombie fut Léonel Fernandez de la République Dominicaine, qui, avec le vice-président du Paraguay, Federico Franco, et le Premier ministre d'Aruba, Michiel Godfried Eman, sont dans la capitale colombienne depuis la nuit dernière.

Plus de 80 délégations internationales sont attendues à Bogota pour la cérémonie d’investiture qui se déroulera sous la protection d’un important système de sécurité qui mobilise près de 400,000 hommes dans la capitale.

Le président équatorien est l'un des plus attendus depuis que la Colombie et l'Equateur ont rompu leurs relations diplomatiques en mars 2008 suite à une opération militaire colombienne contre un camp des FARC en territoire équatorien, qui a tué au moins 25 personnes, y compris le chef rebelle Raul Reyes.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n