Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Cantines scolaire : Don de 88,75 tonnes de riz et 5.5 tonnes de haricot de la France

iciHaïti - Social : Un éclatement de céramiques, pas un séisme !

iciHaïti - Sécurité : La Corée du Sud aux côté de la PNH

iciHaïti - Naufrage du canal du Mona : Appel pour aider à identifier les victimes restantes

iciHaïti - Hebdo-Route : 38 accidents au moins 119 victimes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #797

Haïti - OIM : 2,923 haïtiens rapatriés hors RD (avril 2022)

Haïti - Santé : Jusqu'à 4 hôpitaux frontaliers pourraient être construits en Haïti

Haïti - FLASH : 800 boat people haïtiens qui se rendaient aux USA arrêtés à Cuba


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Manifestation violente à Port-au-Prince
28/06/2013 12:02:04

Haïti - Éducation : Manifestation violente à Port-au-Prince
Jeudi, des étudiants en colère, sont descendu dans la rue pour protester contre une décision prise la semaine dernière, par le Vice-rectorat aux affaires académiques de l’Université d’État d’Haïti (UEH), concernant une augmentation des frais d’inscription à 1,000 Gourdes (500 Gourdes précédemment) plus 500 Gourdes, de frais supplémentaires par faculté additionnelle.

Les manifestants qui réclamaient du rectorat l’annulation de cette disposition, ont lancé des pierres, des bouteilles, érigé des barricades de pneus enflammés et cassé les pare-brise d’une dizaine de véhicules stationnés dans la cour du rectorat et brisé des persiennes de plusieurs fenêtres du bâtiment.

En début d’après-midi un affrontement a éclaté entre les étudiants et les forces policières, qui ont utilisé les gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Deux étudiants ont été arrêtés et un policier blessé.

Un étudiant de la Faculté d'Éthnologie, Amos Toussaint a affirmé que « [...] la grande majorité des jeunes, ne peut même pas payer les 500 gourdes exigées [...] une telle décision vise à exclure ceux qui n'ont pas les moyens de payer les frais d'admission [...] »

Jean-Vernet Henry, le Recteur de l’UEH a déploré le comportement des étudiants « C’est un acte inacceptable, des universitaires, qui sont appelés à diriger le pays ne doivent pas résoudre un problème dans la violence. Quand il y a un problème, il faut que les acteurs prennent la voie du dialogue pour trouver la solution qu’il faut. »

Reconnaissant que cette augmentation ne correspond pas avec la réalité économique actuelle de nombreux étudiants, le Recteur a expliqué que cette décision avait été prise, sans qu’il soit consulté, par le vice-Rectorat aux affaires académiques de l’UEH « En prenant connaissance de cette décision, je suis intervenu auprès du Vice-recteur aux affaires académiques, pour lui demander de revenir sur cette mesure ». Suite à cette intervention, un nouvel avis a rapporté cette décision contestée et a été publié jeudi matin « Mais, cela n’a pas calmer les étudiants », a regretté le recteur, qui attribue ces actes de violence et de vandalisme, à un secteur qui veut faire échec à sa décision, de rapporter les procédures antérieures d’augmentation des frais d’admission dans les facultés...

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Camilingue
Posté le 02/07/2013 19:41:43
Quand ceux-là qui sont appelés à constituer l'inteligencia et/ou élite intellectuelle du pays s'adonnent à des actes de vandalisme et de barbarie, pour cause la décision du Rectorat de l'Université d'Etat de tripler les frais d'inscription: casse de vitres de véhicule de paisibles et honnêtes concitoyens n'ayant rien à voir avec cette décision, ni de prés ni de loin. [hors sujet] N'y a-t-il pas vraiment lieu de se demander réellement où est-ce que nous voulons aller avec ce petit coin de terre cherchant désespérément à devenir ou à se convertir en un pays, avec tout ce que cela implique? [modération]
andy
Posté le 29/06/2013 20:39:26
Je n'arrive absolument pas à comprendre ces soi-disant futur intellectuel du pays [modération] Il est bien vrai que l'administration de l'UEH est très mal dirigé, mais cela ne justifie pas ces actions de délinquance.
Maksim Grakis
Posté le 29/06/2013 12:01:05
Nous ne supportons pas la violence. Mais aussi ne soyons pas alarmistes. Ne vous empressez pas de blamer. L'Université d'Etat d'Haiti est mal gérée à tous les points de vue. L'organisation fait défaut et l'administration laisse à désirer. La seule université de notre pays devait être une institution respectée et bien structurée faisant la fierté des haitiens et équippée humainement et matériellement d'une manière à placer Haiti au 21e siècle en préparant les leaders et les cadres du futur. Tout le monde (administrateurs, employés, étudiants) y fait de la politique. Cette université doit être repensée, réformée, restructurée tant du point du vue de la discipline et de l'organisation des cadres administratifs, des enseignants et des étudiants, que de la création et la distribution des facultés et de la révison du cursus dans toutes les disciplines.
Ayayay
Posté le 29/06/2013 10:54:54
Je fouille profondément pour trouver différence entre les chimères et les soi-disant étudiants que je vois sur cette photo, mais je ne l'ai pas trouvée. Sommes-nous rendus si bas que cela? Je suis confus, pincez-moi quelqu'un.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n