iciHaïti - Programme Biden : Plus de 184,000 haïtiens ont été approuvés et 90% sont aux USA

iciHaïti - Culture : 80e anniversaire du Cendre d’Art

iciHaïti - 221e du Drapeau : Message de l'Ambassadeur d'Haïti en Espagne Guy Lamothe

iciHaïti - CONATEL : Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l'Information

iciHaïti - Football : Deux rencontres amicales en haute altitude, pour nos Grenadières


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Des haïtiens pourraient devenir Béninois…

Haïti - FLASH : Barbecue affirme que ses hommes sont prêt à combattre la Mission menée par le Kenya

Haïti - FLASH : Ekuru Aukot au Kenya, tente une nouvelle fois de bloquer la Mission en Haïti

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Culture : «L’Arche du retour» de Rodney Leon, remporte le concours international...
29/09/2013 10:28:36

Haïti - Culture : «L’Arche du retour» de Rodney Leon, remporte le concours international...
Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé en début de semaine à New York que le projet intitulé « The Ark of return » [l’Arche du retour] avait remporté le concours international pour le Mémorial permanent en l’honneur des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique.

L’auteur de « l’Arche du retour », Rodney Leon, américain, d’origine haïtienne est un architecte installé à New York. Lors de la présentation de ce projet, il a expliqué « L’Arche du retour est un objet et un espace spirituel symbolique avec lequel on peut interagir. C’est un lieu de reconnaissance, de contemplation, de méditation, de réflexion, de guérison, d’éducation et de transformation » La structure de marbre blanc immaculé, « à un jet de pierres » de l'East River à Manhattan, sera un lieu spirituel de remémoration sans honte. « Face à l'est, nous pouvons nous souvenir d’où nous venons »



Au départ, 310 projets ont été proposés par des candidats de 83 nationalités. Parmi tous ces projets, 16 ont été sélectionnés et soumis à un comité composé de cinq membres venus de Jamaïque, d’Haïti/Canada, du Pakistan, d’Arabie saoudite et des Etats-Unis. Ensuite, sept finalistes ont été invités à présenter leurs projets à un jury international au siège de l’UNESCO en août 2013.

Mémorial d’Ebène, de Nicolas Grun et Pierre Laurent, est arrivé à la deuxième place. Deux projets se partagent la troisième place : Middle Passade [Passage du Milieu] de Sofia Castelo et The Wounded Earth [Terre blessée] de Carlo Gondolfi, Paola Passeri, Alessandra Ripa et Monica Sacchetti.

« De l’oppression à la liberté, du traumatisme à l’apaisement, le Mémorial permanent situé dans l’enceinte des Nations Unies est un symbole des efforts engagés par la communauté internationale et par les citoyens dans le monde entier pour briser le silence sur cette histoire. Il constitue un hommage aux victimes, à toutes les femmes et les hommes qui se battent pour les droits de l’homme universels », a déclaré la Directrice Générale de l’UNESCO, Irina Bokova, qui est intervenue au cours de cet événement au côté du Président de la 68e session de l’Assemblée générale, John W. Ashe et du Président du Comité du Mémorial permanent, Courtenay Rattray.

La Première Ministre de Jamaïque, Portia Simpson Miller ; le Président du Sénégal, Mack Sall, d’autres Chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi que le réalisateur Lee Daniels, ont également pris part à cet événement.

La construction du Monument devrait être terminée à l’automne 2014.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Prof. Thom
Posté le 03/10/2013 17:40:16
Je tiens à féliciter l'idée géniale de l’architecte, Rodney Léon. Cependant, pour ma part, au lieu de faire revivre un passé si cruel de torture physique et mentale, d’accablantes situations de nos ancêtres, nous ferions mieux nous ranger en faisceau sous l’égide de notre gouvernement actuel qui tient du mystère pour donner une page nouvelle d’histoire politique à notre petite nation. Puisse la réalisation de ce monument, “L’arche du retour,” nous servir plutôt de boussole vers un avenir qui va florissant et grandissant et non à reculons jusqu’à rejoindre le passé. Puissions-nous faire renaÎtre notre pays de ces cendres.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n