Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (juillet 2022)

iciHaïti - Politique : Réunion entre le Ministre de l’intérieur et le Chef de mission adjoint de l’Ambassade Américaine

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’assassin présumé du policier Anthony Dumas

iciHaïti - Reconstruction : Le pont provisoire sur la rivière de la Grand-Anse bientôt terminé

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’ex policier Saint-Hilaire Jean Woosevelt


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #871

Haïti - Mexique : Les autorités refusent l’entrée de 124 passagers haïtiens d’un vol charter privé

Haïti - FLASH Assassinat du Président : Samir Handal libéré par la Turquie rentre aux États-Unis

Haïti - FLASH : Résultats des examens de 9ème A.F. (2022) pour 8 départements (par école et par matière)


+ de nouvelles



Haïti - Élections : (Maj 19-08) Wyclef Jean menacé de mort?
18/08/2010 10:57:06

Haïti - Élections : (Maj 19-08) Wyclef Jean menacé de mort?
Rapporté par NewsPlanete MAJWyclef Jean aurait déclaré « Il y a des gens qui pensent que je constitue une menace pour leur pouvoir et leurs ambitions. Je ne renoncerai pas. Ma volonté est de servir le peuple haïtien et les menaces de mort et l'intimidation ne m'arrêteront pas [...] Il y a beaucoup de gens qui sont morts avant moi. Si je dois mourir pour le peuple haïtien, pour les jeunes, je suis prêt à le faire»

The Guardian dans son édition du 18 août 2010, rapporte que Wyclef Jean se cacherait après avoir reçu des menaces de mort et que le candidat se trouverait «dans un endroit tenu secret à Haïti». Aucun détails ne filtre jusqu’à présent sur l’origine des responsables de ces intimidations.

« Wyclef a reçu à plusieurs reprises des menaces de mort anonymes de la part d’individus qui stipulent qu’il devrait y penser à deux fois avant d’entrer dans la course présidentielle, a indiqué l’avocat de la star, Berto Dorce. Nous ne pouvons identifier la source, mais Wyclef reçoit de plus en plus de menaces à mesure que nous nous approchons de l’annonce officielle des candidats »

D’autres informations rapportent qu’il aurait déclaré à à l'Associated Press qu'il avait reçu une série d'avertissements, y compris un appel téléphonique lui disant de «partir d'Haïti»

Un conseiller en communication de la vedette du hip-hop contactée par Haiti Press Network n'a cependant pas confirmé précisément ces informations se contentant de dire «Il s'est mis à couvert, il ne circule pas en attendant la publication de la liste des candidats [...] je crois qu'il a reçu des coups de téléphone, alors il est resté à Croix des Bouquets. La sécurité autour de Wyclef a été renforcée » a précisé ce conseiller.

MAJ Selon le journal 7/7 dans son édition du 19 août, Wyclef aurait déclaré « Nous nous sommes déplacés dans un endroit où nous nous sentons plus en sécurité [...] Juste avant ça, nous étions dans un endroit où nous étions mal à l'aise »

La situation est confuse, et a 2 jours de la publication de la liste des candidats officiels (reportée au vendredi 20 août) les rumeurs ont vite fait de devenir des informations parfois sans fondement. Toutefois il semble crédible que Wyclef Jean est effectivement reçu des intimidations, comme c’est probablement le cas pour d’autres candidats moins médiatisés. Stratégie de communication [victimisation] ou réalité, il y a dans tout ce qui se dit sans doute un peu des deux.

Vendredi dernier (13 août 2010) Wyclef Jean reconnaissait réfléchir à sa sécurité parce que la violence politique, d’après lui, est très connue en Haïti, mais qu’il sera « protégé par une douzaine de gardes du corps 24h/24h ». Il exclut de laisser le danger l’arrêter. Wyclef Jean aurait confié à Haïti Press Network qu’il avait deux choix : « soit je reste assis en pensant aux intimidations, soit j’agis et j’avance pour le progrès de mon pays ». Il semble avoir choisi la deuxième option.

Concernant sa candidature il a précisé dans un échange avec l'Associated Press qu’il « ne savait pas si le CEP, approuverait sa candidature, mais qu'il y avait eu des questions concernant les exigences de résidence: « Nous attendons la décision du CEP, mais les lois de la constitution haïtienne doivent être respectées. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Grandou'k moute san van
Posté le 20/08/2010 12:47:53
Qui ose dire, d'un chevalier de la guerre qu'il ne sait pas se battre ou qu'il n'est pas digne de son épée: ce sont bien les amateurs, ils sont aussi ceux qui abandonnent surtout quand ils ont peur et ce sont eux aussi qui osent critiquer à ceux qui osent se montrer capable de le réaliser et ceci est bien un entité raciale ancienne : de critiquer celui qui ose le faire et le refaire. Vous savez Ma chère Claudette « La critique est aisée,mais l'art est difficile ». Vous parlez de niveau d'éducation de celui-ci, vous êtes la nouvelle recrue en manque d'instruction? Vous savez ce que veut dire leadership? Vous en connaissez les types: 1- charismatique (familiale et religieuse), 2- Féodale/Traditionelle (patriarches, patrimoniale, féodalisme) 3-Bureaucratique, 4 - Juridique et Il y a d'autres subdivisions. Mais sachez qu'en ce moment Haiti n'a besoin que de celui du charismatique (familiale et religieuse) celui que je crois que vous n'êtes pas! Si vous me permettez, Informez-vous et instruisez-vous d'abord, ou alors vous allez avoir à recommencer à zéro.
jpjrasta
Posté le 19/08/2010 08:24:35
Claudette, ta réaction prouve clairement que tu n'as pas assez de formation pour arriver à produire un jugement sur la personne de Wyclef Jean, si tu as été vraiment à l'université, tu n'aurais pas réagi de cette façon. Qui es-tu pour juger les autres? [Modération]
claudette
Posté le 18/08/2010 21:28:17
Wyclef pouvait bien aider son pays, sans pour autant être président. Il n'a pas assez d'éducation, de ce fait ne peut pas gouverner un pays. La constitution Haïtienne doit dorénavant exiger un minimum d'études universitaires avant de vouloir être président d'Haiti. Il ne suffit pas d'aimer son pays et d'avoir quelques dollars en poche pour être qualifié. Wyclef a fait un très mauvais pas.
Zanana Kou Pengwen
Posté le 18/08/2010 17:42:43
Juste avant, nous déplorions cette situation de menaces sur le citoyen. Quand bien même, malgré tout ce qu'on puisse reprocher au citoyen, il reste et demeure un un citoyen. S'il s'est présenté comme candidat, c'est une preuve de sa citoyenneté. Bien que, ce monsieur peut avoir tous ses vices et défauts. Personne n'a le doit de le menacer. Bien c'est peut-être du marchandage politique. Car, il peut essayer de trouver des «jointures» pour se faire passer. Parce ce que, tout le monde sait que M.Wyclef est le plus équipé sur le plan de la sécurité de sa personne. Cela peut être une façon pour reveiller ses «Chen anraje pou mete peyi a nan cho». On est sûr et certain, bien que c'est pas impossibkle, que M.Jean n'a reçu aucune menace de quiconque.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n