Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-Route : Baisse spectaculaire des accidents

iciHaïti - Petit-Goâve : Arrestation d’un membre du gang «5 secondes»

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (juillet 2022)

iciHaïti - Politique : Réunion entre le Ministre de l’intérieur et le Chef de mission adjoint de l’Ambassade Américaine

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’assassin présumé du policier Anthony Dumas


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #872

Haïti - Tourisme : Visites de chantiers des infrastructures d’accueil

Haïti - Tournoi de la CFU : Nos Jeunes Grenadiers U-14, prêt à défendre leur titre (liste des joueurs et calendrier des matchs)

Haïti - FLASH : L’OEA accuse et dénonce 20 ans d’échecs en Haïti de la communauté l’internationale


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Jean Robert Simonise interpelle les acteurs politiques
20/08/2010 09:31:34

Haïti - Élections : Jean Robert Simonise interpelle les acteurs politiques
Jean Robert Simonise, professeur de communication et d'histoire moderne au centre d'Etudes diplomatiques et internationales appelle les acteurs politiques « à juger les conseillers électoraux sur la base de faits et à attendre que le Conseil Electoral Provisoire (CEP) prenne des décisions avant de l’accuser d’être une chambre d’enregistrement ». Soulignant que même si le chef de l'Etat a sa propre plateforme politique (Inite), « il a des responsabilités constitutionnelles qu’il se doit d’assumer pour la bonne marche du pays ».

« Il ne faut pas que les acteurs politiques versent dans des prises de positions de nature à exacerber les passions inhérentes à tout processus de ce genre [...] toute période électorale s’accompagne de manipulations, de coups bas et celle devant conduire au 28 novembre ne fait pas exception », a déclaré le professeur, appelant les acteurs à se montrer prudents et à ne pas prêter le flanc à des extrapolations qui ne peuvent qu’empoisonner une atmosphère sociopolitique déjà trop fragilisée par le séisme du 12 janvier dernier.
 
« Le processus doit être transparent et cette transparence devra se traduire dans le respect de la constitution et de la loi électorale » a conclus le professeur.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n