iciHaïti - Pêche : Distribution de bateaux à Anse-Rouge

iciHaïti - Ganthier : Détournement d’un autobus transportant des écoliers

iciHaïti - Politique : Journée internationale des personnes handicapées

iciHaïti - Littérature : 7éme Édition du Salon du Livre Haïtien à Paris

iciHaïti - Guadeloupe : Le Consul d’Haïti visite nos compatriotes au Centre de rétention des Abymes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #259

Haïti - FLASH : Décret CHOC, définissant les actes terroristes et sanctions en Haïti

Haïti - Festival : Rencontres des musiques du Monde 2020 (Programme)

Haïti - Agriculture : Promesses du Ministre Sévère aux agriculteurs de Môle Saint-Nicolas


+ de nouvelles



Haïti - Social : 210ème anniversaire de la bataille de Vertières
18/11/2013 09:48:25

Haïti - Social : 210ème anniversaire de la bataille de Vertières
« Ce 18 Novembre, nous commémorons la bataille de Vertières à l’issue de laquelle naissait, à la face de l'humanité, la première République Noire indépendante du monde. 210 ans plus tard, il convient de nous mettre à la hauteur des sacrifices consentis par les valeureux fondateurs de la Nation haïtienne en priorisant l'union, l’entente et le dialogue, en vue de favoriser le développement durable de notre pays. La Paix et la stabilité constituent des piliers essentiels sur lesquels devra reposer l’œuvre commune de reconstruction de notre Chère Haïti tiraillée depuis des lustres par des luttes fratricides et stériles » a déclaré le Président Michel Martelly sur sa page facebook

Ce lundi matin à Port-au-Prince, c’était encore le calme avant le début des manifestations, très peu d'activité commerciale était visible. Au Cap-Haïtien de nombreux policiers et corps spécialisés ont été déployés en prévision des mouvements populaires annoncés. https://www.haitilibre.com/article-9890-haiti-social-lundi-journee-a-haut-risques.html

Notez que probablement en raison des manifestations prévues et pour des raisons de sécurité, les déplacements du Chef de l’État et de son Premier Ministre pour les activités de commémoration de ce 210ème anniversaire de la Bataille de Vertières ne sont pas encore connu précisément.

Un peu d’histoire :
La bataille de Vertières (Nord d’Haïti), est la dernière bataille de l'armée indigène contre la puissante armée française de Napoléon Bonaparte. Elle opposa les troupes (environ 2,000 hommes) commandées par le Général français Donatien à l’armée indigène du Général indépendantiste Jean-Jacques Dessalines, (près de 27,000 hommes, incluant la 9ème brigade commandé par François Capois), qui remporta la victoire finale, obligeant Rochambeau à capituler.

Le 18 novembre 1803, le Général Dessaline avait ordonné de prendre le fort de Vertières, situé sur une colline à côté de la ville de Cap-Haïtien. François Capois dit Capois-la-Mort commandait une demi-brigade qui fut en partie décimée par le tir des canons en provenance du fort. Il relança un nouvel assaut, mais ses hommes furent encore fauchés, au pied de la colline, par la mitraille. Capois courut chercher des renforts, puis pour la troisième fois, il lança ses forces à l'assaut de ce fort en vain et laissant une fois de plus de nombreux morts. Lors du quatrième assaut, le cheval de Capois a été touché par un boulet de canon, a terre, Capois prit son épée, se releva et courut se mettre à nouveau à la tête de ses soldats en criant « En avant! En avant! ». Pour renforcer les bataillons épuisés de Capois-la-Mort, Dessalines envoya des renforts sous les ordres des Généraux Gabart, Clervaux et Jean-Philippe Daut. Au milieu de l'après-midi, Gabart avait pris position sur la butte de Charrier avec Benjamin Noel. Les combats redoublèrent et le soir venu, 1,200 soldat français étaient morts ou blessés [1,200 morts et 2,000 blessés du côté haïtien].

Le lendemain un officier français, Duveyrier, se rendit aux sentinelles de Capois et fut conduit au Quartier Général de l'armée haïtienne. Les pourparlers avec Dessalines durèrent une journée entière et avant la tombée de la nuit, un accord fut signé. Rochambeau obtint dix jours pour évacuer le fort de Vertières et embarquer les restes de son armée et quitter Saint-Domingue.

Suite à cette victoire, l’indépendance d’Haïti fut proclamée officiellement le 1 janvier 1804 qui devint alors la Première République noire du monde.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


yfed302
Posté le 19/11/2013 07:39:50
C'est cette tranche de notre histoire que les français ne digèrent pas jusqu'à présent, qui est en partie la cause de la plupart de nos problèmes. Supposons un instant que l'union, l'entente et le dialogue existaient entre les différentes branches de la population, on pourrait facilement passer è travers. Malheureusement, nous avons une bourgeoisie antinationale qui ne veut pas participer au démarrage du pays. Elle préfère se colleter aux étrangers transfrontaliers et internationaux qui lui donnent des miettes pour maintenir le pays en état de dépendance perpétuelle. Pourtant, elle aurait grandement bénéficié d'une Haiti qui se suffit à elle-même.
fredo
Posté le 18/11/2013 20:01:11
Le Président est en train de valoriser le pays le peuple devrait solidaire avec lui parce que grâce a lui le pays est reconnu partout dans le monde mais maintenant les patries poches veulent detruire le pays c'est une honte pour nous. Mes chers compatriotes qu'es-ce que vous avez en têt ? Les étrangers sont là et prennent des notes quand vous faites des bêtises comme cela. Soyez raisonnable, pensez à l'avenir de vos enfants. Le Président veut qu'Haiti soit meilleur un jour, pour que les gens de l'extérieur reviennent chez eux avec joie. Pitié pour les plus pauvres svp.
Rigeaud edouard
Posté le 18/11/2013 10:03:12
Rien ne fait peur, Dieu est toujours là pour mieux protéger le Président et aussi le groupe du gouvernement. Merci
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n