iciHaïti - Tourisme : Projections statistiques pour Haïti

iciHaïti - Politique : L'OMRH rencontre l’Ambassadeur de l’Union européenne

iciHaïti - Canada : Une haïtienne remporte le Prix du meilleur article scientifique

iciHaïti - FLASH : Des centaines de familles menacées d’expulsion au Cap-Haïtien

iciHaïti - Sécurité : Renforcement des capacités des Directions de gestion des risques


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Économie : Formation en Entrepreneuriat à une centaine de jeunes à Carrefour

Haïti - FLASH : Les ouvriers du textile et Moïse Jean Charles sur le béton

Haïti - Politique : Vers le redressement définitif de l'OAVCT

Haïti - Politique : Les grandes orientations du Ministère du Tourisme


+ de nouvelles



Haïti - Culture : Livres en folie 2011, une édition exceptionnelle
13/06/2011 14:54:30

Haïti - Culture : Livres en folie 2011, une édition exceptionnelle
On mesure mieux la progression impressionnante de cet événement culturel, lorsque l’on se souvient qu’en 1994, « cette petite foire » inventée par Le Nouvelliste et la Unibank avait permis de vendre 400 exemplaires de quelques titres haïtiens où 4 auteurs étaient en signature.

17 ans plus tard, ce qu’est devenu « Livres en folie » donne le vertige... cent trente-cinq auteurs seront en signature, plus de 100 nouveautés littéraires seront présentées au public, mais aussi, des conférences, des débats et des lectures publiques, du théâtre, du cinéma, des ateliers de formations, des expositions photos et les nouvelles technologies de l’édition seront au programme, du 16 au 1 juillet 2011, de cet événement majeur, devenu aujourd'hui incontournable.

Edwidge Danticat sera l’invitée d’honneur de cette édition 2011. Première haïtienne d'origine, à avoir connu le succès en anglais aux Etats-Unis d'Amérique, avant d'être traduite en français [en France] puis rééditée en Haïti, sa présence marque un tournant dans l’histoire de cette manifestation littéraire, puisque cette année, la langue anglaise sera présente en plus du français ou du créole et dès l’an prochain, les organisateurs nous assure que toutes les langues seront les bienvenues. Une centaine d'ouvrages d'auteurs haïtiens écrit en anglais seront présentés lors d’une exposition publique à la bibliothèque de la Fokal.

Deux pièces de théâtre seront présentées au public dont « Ayiti » avec l’acteur Daniel Marcelin, ainsi que deux films : « Bondye Bon », un film d'Arnaud Robert et de Ian Jaquiet et « Une étrange cathédrale dans la graisse des ténèbres », un film de Charles Najman, une évocation du terrible séisme qui a ravagé la capitale à travers la voix du plus grand poète haïtien vivant, Frankétienne. Tourné dans la grande cathédrale en ruines de Port-au-Prince, ce film est un chant de vie et de mort. « Je n’apporte pas la Paix » prévient Frankétienne... Pour les besoins du film, Frankétienne déambule en déclamant ses vers, des femmes s’adressent à Jésus en créole, des enfants jouent, des jeunes hommes viennent y récupérer des matériaux. Oui, le pays est à l’image de cette cathédrale : un champ de ruines. Oui, on peut s’interroger sur le silence de Dieu... En colère, Frankétienne, qui écrivait autrefois « je suis encore le maître de mes mots insensés », vocifère désormais que l’écriture, c’est des « chiures de mouche » et que « toutes les métaphores sont folles... »

Deux expositions de photographies sont également au programme « Haïti avant l'orage » du photographe Olivier Beytout, et une exposition, au Parc historique de la Canne à Sucre, à partir de photographies réunies par le photographe Frederick Dupoux, qui a travaillé avec des jeunes de milieux défavorisés dans le cadre du projet Fotokombit.

Grande innovation cette année, la formation, avec des ateliers autour des métiers du livre, sur l'écriture d'histoires pour enfants, la reliure, l'initiation aux métiers de l'édition et à la correction d'épreuves. Mais le livre s’est aussi dématérialisé... le livre numérique sera présent à Livres en folie, grâce à des partenaires comme l'OIF, l'AUF, les Presses Nationales http://www.haitilibre.com/article-2923-haiti-technologie-10-045-numeros-du-moniteur-ont-ete-numerises.html et la Banque de la République d'Haïti http://www.haitilibre.com/article-2929-haiti-culture-collection-des-trente-ans-par-la-brh.html . Chacune de ces institutions, ont des projets qui leur permettent de mettre au service de la population des livres sous forme numérique.

Livres en Folie 2011, est sans aucun doute un millésime, que les organisateurs sauront réinventer en 2012 [comme chaque année], pour atteindre de nouveau sommet, pour le plaisir de la population et la promotion de notre culture par delà nos frontières.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Don Camilo
Posté le 29/06/2011 16:22:39
Lire fait partie intégrante de la vie. On lit pour s'informer; par besoin, par intérêt, aussi pour son plaisir. Une enquête récente a révélé que des millions d'Haïtiens ne peuvent ni lire ni écrire. Un sondage d'opinion effectué, il n'y a pas longtemps a dévoilé que la moitié de la population Haïtienne est illettré. D'après une enquête personnelle: presque la totalité des Haïtiens, soit 97.75%, n'est pas intéressée à la lecture. Aussi, l'Haïtien consacre en moyenne 0.3375% de son revenu à la lecture et à l'art.
Mannkovich
Posté le 24/06/2011 20:40:08
Je tiens comme tout le monde à vous féliciter pour cette année encore une fois de plus, vous avez réussi. Que Dieu vous bénisse
Schneider
Posté le 22/06/2011 11:50:52
pour atteindre de nouveau sommet, pour le plaisir de la population et la promotion de notre culture par delà nos frontières.
Leonidas
Posté le 13/06/2011 15:36:37
Cela aurait été une manifestation encore plus encourageante si cette brillante floraison allait de pair avec un projet d'aménagement d'un espace de lecture accessible aux Intellectuels en herbe venant de familles défavorisées. Absences regrettées à cette foire: feu Roger Gaillard, Georges Corvington, Jean Ledan Fils... L'ère du numérique pourrait peut être sauver le patrimoine que ces historiens ont laissé aux générations futures
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n