iciHaïti - Taekwondo : Haïti ne participera pas au JO Paris 2024

iciHaïti - Humanitaire : Le PAM va bientôt manquer de stock alimentaire

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 7 premières journées

iciHaïti - Mondial Chili 2025 : «Jour J» tirage au sort des Groupes (Phase de qualification)

iciHaïti - Dajabón / Monte Cristi : Plus de 100 haïtiens illégaux arrêtés à la frontière en 24h


+ de nouvelles


Haïti - Diaspora : Inauguration de deux nouvelles écoles fondamentales dans le Nord-Est

Haïti - Mondial Chili 2025 qualification : Nos Grenadiers U-20 connaissent leurs adversaires (Calendrier)

Haïti - FLASH : Aucune transition politique n’a été aussi sanglante (Rapport)

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : L’inflation à 23% en forte hausse


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Le Ministre de la Justice condamne les violences de la manifestation de l'opposition
30/04/2014 09:12:17

Haïti - Justice : Le Ministre de la Justice condamne les violences de la manifestation de l'opposition
Le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique condamne avec véhémence les graves atteintes à l’ordre public enregistrées lors de la manifestation de l’opposition à Port-au-Prince, le lundi 28 avril.

Rappel des faits : lundi, répondant à l’appel du « Mouvement Patriotique de l'Opposition Démocratique » (MOPOD), qui regroupe les principaux partis de l’opposition et de la « Force Patriotique pour le Respect de la Constitution » (FOPARC) [proche de Famni Lavalas], quelques centaines de manifestants ont défilé pour exiger entre autres, la démission du Président Martelly. Sur le parcourt les manifestants ont érigé des barricades de pneus enflammés et sont devenu de plus en plus violent à l’approche du Champ de mars où ils se sont heurté à un important dispositif policier. Jet de pierre et de bouteilles, sous les gaz lacrymogènes, les manifestants frustrés de n’avoir pu mener à terme leur manifestation, ont incendié un véhicule et cassés les pare-brise de nombreux véhicules de particuliers avant d’être finalement dispersé par les forces de l’ordre. Beaucoup de dégâts ont été rapportés tant sur des biens privés que sur la voie publique.

Mardi, suite à cette journée de violence, Jean Renel Sanon, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, dans une note de presse a condamné avec véhémence les graves atteintes à l’ordre public « La bonne santé de la démocratie ainsi que les exigences minimales de l'État de Droit, ne sauraient tolérer que de paisibles citoyens soient systématiquement terrorisés et leurs véhicules vandalisés par des manifestants ignorant les principes élémentaires de tolérance et de pluralisme idéologique.



Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, ne saurait, pour aucune raison rester les bras croisés face à ces agissements malhonnêtes de ces pseudos démocrates, mettant en péril l'une des missions fondamentales de l'État : garantir l'ordre et la Paix publique.

En conséquence, des instructions formelles ont été passées aux autorités de poursuite, afin de mettre l'action publique en mouvement contre tous les fauteurs de trouble qui, devant les caméras du monde entier, n'ont fait que ternir l'image du pays et imposer violemment leur vision erronée de la démocratie.

Tout en s'excusant auprès des citoyennes et citoyens victimes de ces actes barbares, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique rappelle à tous, que la liberté d’expression est un droit fondamental dont la jouissance exige, entre autres, le respect de la vie et des biens d'autrui. »


HL/ PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Ti Doudou
Posté le 01/05/2014 08:05:19
On n'empèche à personne de manifester, cependant lea fauteurs de troubles utilisent la violence pour faire passer leurs revendications, et s'attaquent aux biens d'autrui. Donc exactement, quel message essaient-ils de faire passer? que c'est ça leur idée de la démocracie? et qu'une fois leurs revendications satisfaites, que nous retournerons à l'anarchie? tout moun bezwen chef, otes-toi que j'm'y mette, é pi zafè Ayiti... sé bel bagay....
Chov
Posté le 01/05/2014 03:24:30
Malgré tous les efforts conjugués pour faire avancer ce pays,ces opposants qui n'ont rien dans leur tète continuent à déstabiliser cette Haiti déjà si fragile. C'est vrai qu'on est en démocratie mais,est-ce-que ça veut dire qu'on a le droit de casser ou d'incendier des véhicules ? N'y a t'il pas un moyen pour les autorités de planifier le parcours de ces fauteurs de trouble ?
Jaguar
Posté le 30/04/2014 18:40:08
Je crois que les policiers ont un role important a jouer dans cette histoire de manifestations a repetitions. Une chose qu'ils doivent savoir, c'est que les manifestants sont des Haitiens qui ont le droit de defiler ou ils veulent comme cela se fait partout, sauf devant les hopitaux, des eglises et des ecoles pour ne pas troubler leur fonctionnement. Plus on les empeche de manifester, plus on peut s'attendre a ce que tout tourne a la violence. Il faut tout simplement les laisser exprimer leur mecontement, tout en les accompagnant dans leurs parcours jusqu'a la fin de la manifestation, et on verra qu'il n'y aura pas de heurts.
rey
Posté le 30/04/2014 18:24:56
Pour avoir une vraie démocratie en Haiti, il faut que le Gouvernement commence par arracher les mauvaises herbes du pays et en planter des bonnes. Les lavalassiens ont réduit Haiti à zéro depuis 1991 a aujourd'hui. Il est absolument difficile pour un Président de changer les habitudes négatives de ces Lavalas, à moins qu'il ait un homme comme Raoul Cédras et son groupe pour les réduire au silence. Les haitiens dans le monde aimeraient voir de bonnes choses et de grands changements pour leur pays, cependant les sans Patrie, les faux sénateurs empêchent le pays de faire des pas en avant.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n