iciHaïti - Social : La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

iciHaïti - Sécurité : 25 accidents, 58 victimes de la route

iciHaïti - Jacmel : Un journaliste poignardé

iciHaïti - Social : Début des mobilisations contre une probable hausse des carburants

iciHaïti - Carburant : La tension monte à Pétion-ville


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Un Sénateur propose à l‘Exécutif d’installer le Gouvernement sans le Sénat en cas de...

Haïti - Technologie : Le Port International du Cap Haïtien a rejoint le système Octopi TOS

Haïti - Politique : La Sénatrice Étienne entend poursuivre en justice le Sénateur Jacinthe

Haïti - Manifestations : La pays paralysé, plusieurs victimes et nombreux dégâts...


+ de nouvelles



Haïti - Social : Près de 3% des enfants au pays, sont des «Restaveks»
03/06/2014 10:19:01

Haïti - Social : Près de 3% des enfants au pays, sont des «Restaveks»
Lors du lancement récent de l'étude nationale, quantitative et qualitative, sur le phénomène des enfants en domesticité « restavèks » en Haïti, financé à hauteur de 500 milles dollars américains https://www.haitilibre.com/article-11263-haiti-social-lancement-d-une-etude-nationale-sur-les-enfants-restaveks.html , Charles Jean-Jacques, le Ministre des Affaires Sociales, a reconnu que la domesticité infantile, pratique centenaire dans notre société, affectait environ 3% des enfants haïtiens « Certains la considèrent comme un moyen d'entraide sociale, d'autres la perçoivent comme un système lucratif déguisé sous forme d'entraide sociale permettant d'avoir une main-d'œuvre à bon marché. Cette pratique, à bien des égards, s'apparente à un système d'exploitation, » en tirant la sonnette d'alarme contre cette pratique.

Le Ministre Jean Jacques soutient le fait que tous les enfants haïtiens devraient jouir du droit d'évoluer dans un environnement familial protecteur, d'avoir accès aux services sociaux de base susceptibles de leur permettre de devenir des citoyens accomplis et productifs de la société. « La situation critique de nombreux enfants travailleurs domestiques, constitue une violation grave de leurs droits. Elle demeure un obstacle à la réalisation de nombreux objectifs nationaux de développement. D'où la nécessité de combattre les effets déterminants sociaux qui tendent à perpétuer cet état de vulnérabilité et d'injustice sociale dans lequel évoluent bon nombre de nos enfants. »

« L'Administration Martelly et le Gouvernement Lamothe dans la promotion de l'établissement d'une société plus équitable ont augmenté l'accès à l'éducation. Nombre de projets d'assistance sociale pour les plus vulnérables ont été mis en place pour garantir les mêmes opportunités à tous les fils de la Nation » a indiqué le Ministre qui s'est montre particulièrement sensible à la gravité du travail des enfants. À travers des actions au nombre desquelles figurent la poursuite de la réforme du code du travail, l'élaboration de la loi-cadre de l'Institut du Bien-Être Social et de Recherche (IBESR) visant à renforcer les services publics de protection de l’enfant, « le Ministère s'est engagé dans la lutte contre ce fléau » a assuré le Ministre Jean Jacques.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n