iciHaïti - Éducation : Tournée du Ministre Cadet dans les Centres d'examens

iciHaïti - Social : La Première Dame d’Haïti annule sa visite à Washington

iciHaïti - Politique : Séance plénière dans la salle polyvalente du Sénat

iciHaïti - Tennis : L’haïtiano-Japonaise Naomi Osaka n’est plus #1 mondiale

iciHaïti - Sécurité : 42 accidents, 101 victimes en hausse de 200%


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sécurité : L’Unité de Sécurité Générale du Palais sous enquête

Haïti - Santé : Le Centre Ambulancier National dément et déplore !

Haïti - Sécurité : L’intolérance politique met en danger les acquis démocratiques

Haïti - FLASH ONU : Après la MINUJUSTH voici venir le BINUH


+ de nouvelles



Haïti - Social : 211e anniversaire de la Bataille de Vertières
18/11/2014 08:30:54

Haïti - Social : 211e anniversaire de la Bataille de Vertières
À l’occasion du 211e anniversaire de la Bataille de Vertières, le Président Michel Martelly a déclaré sur les médias sociaux « Hommage à nos valeureux ancêtres qui ont mené avec bravoure la Bataille de Vertières pour nous léguer cette terre [...] 211 ans après la belle épopée de Vertières, il convient de nous UNIR pour poursuivre le rêve de nos illustres ancêtres. »

Le Premier ministre Laurent Lamothe a déclaré « Un peuple qui a fait Vetières ne peut pas mourir ni trainer indéfiniment par les chemins d’errance. Vertières, c'est l’éducation pour tous. Vertières c'est la satisfaction des besoins de base et le respect des droit fondamentaux de tous. Haïti doit avancer ! Haïti va avancer : Vertières est notre lumière ! Vertière est notre pilier ! » ajoutant « Les héros de Vertières nous ont légué un pays libre et souverain, construisons ensemble l'avenir de notre peuple. En ce jour historique, j'invite mes frères de l'opposition à se joindre à l'effort de reconstruction nationale. En ce jour glorieux de notre histoire je lance un appel solennel au groupe des 6 Sénateurs les invitant à voter la loi électorale. J'appelle les honorables sénateurs à débloquer le processus démocratique. L'opposition doit rompre avec la politique du chaos. »

De son côté le Ministère des communications, a écrit « Si Vertières a laissé un goût amer dans la bouche des impérialistes, les haïtiens doivent s’évertuer à l’apprécier à sa juste valeur [...] Ce jour qui rappelle la victoire de Vertières est l'occasion pour chaque fils de la nation de comprendre la portée réelle de notre devise [...] » « Avec 500 000 noirs sur plus de 700 plantations, peinant sous le joug de l'esclavage, Vertières : la révolution fut plus que nécessaire [...] Les raisons de l’effacement du 18 novembre des mémoires prennent leurs racines dans les luttes intestines et l'égoïsme. Serrons les rangs ! Le temps n'est plus aux querelles intestines. Divorçons d'avec les vieilles pratiques en suivant l'exemple d'unité de nos pères à Vertières, » a ajouté le ministre Rudy Hérivaux.

« La Bataille de Vertières : La surprenante résistance des troupes rebelles menées par le Général Jean-Jacques Dessalines, chef indépendantiste, né esclave et la contribution de la 9e brigade commandée par François Capois dit Capois La mort à la victoire finale, obligèrent le Général Rochambeau à capituler. L'‪‎Union‬ fait la force ! En ce 211e anniversaire de la Bataille de Vertières, jour de communion avec les Grands Ancêtres, le Président de la République, Michel Martelly et le Premier ministre Laurent Lamothe vous invitent à ouvrir un nouveau chapitre dans l’histoire de cette grande terre. Il est impérieux que nous réapprenions à vivre ensemble dans l’‪‎Harmonie‬ et la ‪Paix‬ pour nous focaliser sur ce qui nous rassemble, nous rapproche et nous unit en vue de cheminer ensemble vers la nouvelle ‪‎Haïti‬ que nous entretenons tous dans nos rêves depuis des lustres. Vive ‪‎Vertières‬ ! Vive Haïti !" a déclaré Calvin Cadet, Conseiller Spécial, Communication Politique, République d'Haïti.

En raison des manifestations prévues et pour des raisons de sécurité, les déplacements du Chef de l’État et de son Premier Ministre pour les activités de commémoration de ce 211e anniversaire de la Bataille de Vertières ne sont pas encore connu précisément.

Ce que l’on sait, en attendant le message à la Nation du Président de la République, c’est qu’il n’y aura pas de cérémonie à Vertières et qu’une offrande florale est prévue au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH) ce mardi matin vers 10h00, informations confirmées par Lucien Jura, le porte parole de la présidence.

Le Premier Ministre tant à lui procédera aujourd'hui à la pose de la première pierre du Lycée René Théodore de Ouanaminthe.

Un peu d’histoire :
« La bataille de Vertières (Nord d’Haïti), est la dernière bataille de l'armée indigène contre la puissante armée française de Napoléon Bonaparte. Elle opposa les troupes (environ 2,000 hommes) commandées par le Général français Donatien à l’armée indigène du Général indépendantiste Jean-Jacques Dessalines, (près de 27,000 hommes, incluant la 9ème brigade commandé par François Capois), qui remporta la victoire finale, obligeant Rochambeau à capituler.

Le 18 novembre 1803, le Général Dessaline avait ordonné de prendre le fort de Vertières, situé sur une colline à côté de la ville de Cap-Haïtien. François Capois dit Capois-la-Mort commandait une demi-brigade qui fut en partie décimée par le tir des canons en provenance du fort. Il relança un nouvel assaut, mais ses hommes furent encore fauchés, au pied de la colline, par la mitraille. Capois courut chercher des renforts, puis pour la troisième fois, il lança ses forces à l'assaut de ce fort en vain et laissant une fois de plus de nombreux morts. Lors du quatrième assaut, le cheval de Capois a été touché par un boulet de canon, a terre, Capois prit son épée, se releva et courut se mettre à nouveau à la tête de ses soldats en criant « En avant! En avant! ». Pour renforcer les bataillons épuisés de Capois-la-Mort, Dessalines envoya des renforts sous les ordres des Généraux Gabart, Clervaux et Jean-Philippe Daut. Au milieu de l'après-midi, Gabart avait pris position sur la butte de Charrier avec Benjamin Noel. Les combats redoublèrent et le soir venu, 1,200 soldats français étaient morts ou blessés [1,200 morts et 2,000 blessés du côté haïtien].

Le lendemain un officier français, Duveyrier, se rendit aux sentinelles de Capois et fut conduit au Quartier Général de l'armée haïtienne. Les pourparlers avec Dessalines durèrent une journée entière et avant la tombée de la nuit, un accord fut signé. Rochambeau obtint dix jours pour évacuer le fort de Vertières et embarquer les restes de son armée et quitter Saint-Domingue.

Suite à cette victoire, l’indépendance d’Haïti fut proclamée officiellement le 1 janvier 1804 qui devint alors la Première République noire du monde. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 18/11/2014 12:20:57
Tant de mots, tant de phrases chaque annee, tant de louanges de nos dirigeants qui pleuvent en cascade, de ceux-là qui parlent souvent de l'independance et de souverainete nationale, alors qu'ils acceptent le pietinage de notre terre par des tueurs de liberte venus de toutes parts. Ils acceptent la presence de tous ces gens la qui n'ont aucun interet pour notre pays , a part essayer d'effacer notre histoire qui leur a laisse le gout amaire dont on parle. Chaque annee, on entend plein de belles paroles des petits messieurs qui ne savent vraiment pas le sens de l'Union, a par le repeter, alors qu'ils ont plus de respect pour l'etranger que pour l'interieur, jusqu'a meme etre en train de liquider tout ce que nos ancetres nous ont legue au prix de torture, de leur sang et de leur vie: Nos ancetres ont assez de vos discours plats et hypocrites, pendant que pendant que l'independance a laquelle ils nous donne acces entre les mais du (FEC)France, Etats-unis-Canada. Cessez votre hypocrisie, et trouvez un moyen de sortir la terre de nos Heros de Vertieres de la dependence et du joug des imperialistes et complices, tout en sachant que cela ne se fait pas a travers des discours et de la pedentrie, mais a travers des efforts de nos citoyens unis a jamais pour une patrie unique...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n