Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - PNH : Réunion d’urgence du CSPN

iciHaïti - Invitation : Conférence débat sur la situation d’insécurité du pays

iciHaïti - Cap-haïtien : Parc de jeux «Lakay Fun World»

iciHaïti - Petit-Goâve : Distribution du «Livre scolaire unique»

iciHaïti - Tourisme : Vers la création d’un fonds pour le renforcement du site touristique de Labadie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Déclaration de la CARICOM sur la violence en Haïti

Haïti - Insécurité : «Belvil» résiste aux attaques du gang «Kraze Baryè»

Haïti - Politique : Changements stratégiques à la PNH

Haïti - Politique : L’EDH s’explique sur le rationnement et les black-out


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Fin de la rémunération supplémentaire pour la surveillance et la correction des examens
25/11/2014 12:12:36

Haïti - Éducation : Fin de la rémunération supplémentaire pour la surveillance et la correction des examens
Nesmy Manigat, le Ministre de l’Éducation Nationale a annoncé la semaine écoulée, qu’après concertation entre le Ministère et le secteur syndical et patronal, qu'à partir des prochains examens officiels « Désormais, pour la surveillance et la correction de copies des examens officiels, les enseignants [du privé ou Public] seront seulement notifiés par le Ministère pour cette tâche qui fait partie de leur responsabilité pédagogique ». En résumé ces enseignants ne recevront plus, comme par le passé, de rémunération supplémentaire pour cette tâche. Avec cette décision, selon le Ministère étant donné les économies permettront d’intégrer plus d’enseignants dans le secteur éducatif.

Cette semaine, dans une Circulaire portant sur la constitution d’un corps de correcteurs et d’un bassin de superviseurs et de surveillants aux examens d’Etat pour un meilleur contrôle pédagogique et administratif le Ministre apporte toute les précisons à cette décision.

« Alerté par différentes plaintes de la communauté éducative, particulièrement des parents, relatives à l’intégrité du processus de surveillance et de correction des examens officiels, et compte tenu de la nécessité de rationaliser la gestion des ressources allouées au secteur de l’éducation suivant les recommandations émanant des travaux de la Commission d’Observation du Déroulement des Examens d’État (CODEXE), le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) informe tous les agents éducatifs, qu’il a été décidé de constituer un corps de correcteurs officiels chargés d’évaluer les copies des élèves à l’occasion des examens d’Etat.

Dans le même ordre d’idées et en vue de permettre un meilleur contrôle du processus, il sera établi un bassin de superviseurs et de surveillants appelés à participer à la réalisation des examens d’État et de veiller à l’intégrité des personnes impliquées.

Il convient de rappeler que les examens constituent une activité pédagogique normale faisant partie intégrante du processus enseignement-apprentissage, et que suivant les prescrits de l’Arrêté portant statut particulier des personnels éducatifs, en ses articles 18 et 19, aucun contrat particulier ne sera établi entre le Ministère et les concernés, dans le cadre de cette opération.

Néanmoins, un montant forfaitaire sera accordé par le Ministère pour couvrir éventuellement les frais de déplacements, d’hébergement et de nourriture des agents mobilisés.

Le MENFP compte sur la compréhension et la participation de tous les acteurs à l’effort de rénovation du secteur éducatif, et invite les directeurs d’écoles à assumer pleinement leur rôle dans le recrutement des personnels ciblés de leurs établissements. Les Directeurs départementaux, en général et les inspecteurs en particulier, veilleront à la coordination de cette opération. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


James
Posté le 26/11/2014 21:03:33
A mon avis, je ne pense pas que cela est une bonne décision du Ministre de l'Éducation Nationale. En effet, nous ne sommes pas sans savoir que le système est jonché de problème. Avec cette décision, cela va compliquer beaucoup plus les problèmes que confrontent le système. Soyons sérieux! Dans tous les pays du monde, le salaire reste une source de motivation pour les profs. Et voilà maintenant qu'on veut mettre fin aux salaires que doivent trouver les correcteurs et surveillants aux examens officiels (fiasco). Si c'est vraiment le cas, il n'y aura pas de transparence dans les corrections et dans les surveillances. Et avec ça, le système sera noyé de plus en plus. Moi qui parle là, je suis un directeur pédagogique d'une institution privée. Ce que j'aimerais dire au Ministre Nesmy c'est qu'avant de prendre une décision, il faut penser aussi aux impacts négatifs que cela puisse avoir sur toute une nation... Merci. James-Fritz Charles
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n