iciHaïti - Politique : Nouveau Ministre des Travaux Publics. (Discours, vidéo)

iciHaïti - Environnement : Importamte réunion du CPT sur la réponse à la saison des ouragans

iciHaïti - Agriculture : Urgence de reprendre les exportations de mangues vers les USA

iciHaïti - PNH : Offrande florale aux policiers tués en devoir (Vidéo)

iciHaïti - FLASH : 511 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Installation: Un Ministre de la Santé Publique de 38 ans

Haïti - Installation : Ministre de la Défense (Vidéo discours)

Haïti - Diplomatie : Vers une ère nouvelle dans la diplomatie haïtienne

Haïti - FLASH : «Barbecue» annonce la terreur dans la commune de Delmas (vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - AVIS : Dispositions sur la résidence hospitalière pour l’année 2014-2015
31/12/2014 09:59:25

Haïti - AVIS : Dispositions sur la résidence hospitalière pour l’année 2014-2015
Suite à l’annonce le 14 novembre dernier de Florence Duperval Guillaume, Ministre de la Santé Publique et de la Population (MSPP) et de Nesmy Manigat, Ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) que désormais, c’est le principe du mérite qui conduira à la sélection des candidats pour la résidence hospitalière, suite à un concours annuel, organisé par les deux ministères https://www.haitilibre.com/article-12528-haiti-sante-recrutement-des-residents-dans-les-hopitaux-base-sur-le-merite.html , le MSPP a publié mardi, les nouvelle dispositions officielles sur la résidence hospitalière pour l’année 2014-2015

Dispositions sur la résidence hospitalière pour l’année 2014-2015 :

« Vu les articles 18, 22, 32.6 et 296 de la constitution de 1987.

Vu le décret du 14 mars 1968 changeant la dénomination de l'Hôpital Général en Hôpital de l'Université d'État d'Haïti (HUEH) et précisant dans ses considérant les motifs de ce changement;

Vu l'arrêté du 26 septembre 1968 fixant les modalités de fonctionnement de l'HUEH;

Vu le décret du 7 mai 1981 fixant les conditions d'accès à la Résidence Hospitalière; Considérant la nécessité de permettre effectivement à tout médecin licencié qui a manifesté son intention par lettre adressée au Directeur Général du Ministère de la Santé Publique et de la Population d'entreprendre une formation spécialisée dans les Hôpitaux Universitaires Publics;

Considérant que ces Hôpitaux n'ont pas la capacité pour répondre à cette demande de formation;

Considérant qu'il s'avère nécessaire de rétablir la Commission chargée d'élaborer des normes précisant les modalités d'organisation et de gestion de la résidence hospitalière;

ARRETE LES DISPOSITIONS SUIVANTES :

1- Il est attribué, cette année, un quota par service pour le choix des postes de résidents disponibles dans les différents hôpitaux universitaires à l'exception de l'HUEH

2- Le quota est ainsi réparti en fonction des institutions concernées:

- Maternité Isaïe Jeanty. Hôpital Universitaire la Paix (HUP), Sanatorium de Port-au-Prince, Hôpital Justinien du Cap-Haïtien (HUJ), Centre de Psychiatrie Mars and Kline; dans chaque service 50% des postes sont réservés aux médecins licenciés issus de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l'UEH et 50% à tous les autres médecins licenciés issus des facultés privées de médecine reconnues par l'État Haïtien et à ceux en provenance de facultés étrangères et répondant aux critères d'admissibilité ;

- HUEH : les Médecins licenciés issus de la FMP/UEH choisiront d'abord. Les autres postes vacants seront comblés par les médecins licenciés cités dans le premier alinéa du point 2

- Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM) et Hôpital St Nicolas de St Marc: Ces deux hôpitaux devront faire l'objet d'un traitement ultérieur, vu que leur programme de résidence a déjà débuté;

3. La résidence hospitalière pour la promotion 2014 - 2015 débute le 5 janvier 2015 dans les Hôpitaux Universitaires Publics mentionnés au point 2 ;

4. Le choix des postes se fera le 31 décembre 2014 pour les Médecins licenciés issus de la FMP/UEH à 11h AM à la salle de conférence du MSPP à la rue Saint-honoré et le 3 janvier 2015 au local du MSPP à Mais Gâté pour les médecins licenciés issus des facultés privées de médecine reconnues par l'État Haïtien et à ceux en provenance de facultés étrangères en regard des deux classements affichés par la FMP/UEH.

5. La Commission chargée d'élaborer des normes précisant les modalités d'organisation et de gestion de la résidence hospitalière est constituée de représentants du Ministère de la Santé Publique et de la Population, du Ministère de l'Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle et du Rectorat de l'Université d'État d’Haïti. »


Fait à Port-au-Prince, le 30-12-2014

Dr. Florence D. Guillaume, Ministre de la Santé Publique

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-12528-haiti-sante-recrutement-des-residents-dans-les-hopitaux-base-sur-le-merite.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kerry
Posté le 30/07/2016 14:54:06
Dans les grands pays il y a un vrai concours national impartial et les meilleurs sont admis Ce n'est pas normal, les médecins sont là pour servir la polpulation haitienne et elle ne fait pas la différence entre un médecin de X ou de Y université Quand vous laissez le pays on vous considère comme un médecin haitien pas plus. Le pays n'ira jamais nul part c'est l'une des raisons pour lesquelles beaucoup de médecins laissent le pays et vont travailler ailleurs
Dr. Donacien
Posté le 31/12/2014 11:05:53
Quelle honte pour ceux qui sont diplômés des universités étrangères/privées. Comme si ces derniers n'étaient pas ou plus filles et fils de cette terre. Cette disposition vient d'augmenter l'espace séparant ces professionnels de la santé appelés a travailler sous les mêmes conditions, sans discrimination aucune. Je me demande qui sont ces autorités pour nous imposer une telle injustice. J'ai consenti des sacrifices laissant mon pays pour étudier pendant de longues années et quand je retourne pour concourir on me dit d'attendre que là il y a des privilégiés comme si nous malgré les faibles moyens économiques de nos braves parents, nous des braves citoyens, malgré nos efforts cela n'empêche pas a des gens malhonnête de nous mettre au second plan. Un concours exige les mêmes conditions et opportunités pour tous. Je souhaite que nos collègues des universités privées se rallient aux côtés de nous autres, des universités étrangères de lutter contre ces dérives pour le bien être de nos concitoyens. Ce n'est pas vrai que ceux diplômés de l'État soient considérés comme des supermedecins, ou devrais je dire? Comme des TIMOUNN KAY et que nous autres soyons considérés comme des TIMOUN DEYO.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n