Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Patrimoine : Le Gingerbread un type d’architecture haïtienne

iciHaïti - France : Découvrez le Fonds Haïtien pour la Biodiversité

iciHaïti - Nécrologie : Décès du grand historien Marcel B. Auguste

iciHaïti - Taïwan : Don de matériels adaptés pour les personnes vivant avec un handicap

iciHaïti - Mirebalais : Renforts policiers à «Terre-Rouge» et «Fonds-Cheval» (vidéo)


+ de nouvelles


Haïti - Humanitaire : L’ONU lance un appel de 674 millions US, pour venir en aide à 3,6 millions de personnes en Haïti

Haïti - Politique : Le Président Abinader promet de livrer le mur frontalier avec Haïti dans les prochaine semaines

Haïti - FLASH éliminatoires Mondial 2025 : Nos Grenadiers qualifiés pour la phase finale qualificative (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : L’inflation en baisse reste élevée à 20,9% (janvier 2024)


+ de nouvelles



Haïti - Social : «Le combat contre la discrimination est de taille» dixit Marie Carmelle Auguste
19/01/2015 09:24:20

Haïti - Social : «Le combat contre la discrimination est de taille» dixit Marie Carmelle Auguste
Marie Carmelle Rose Anne Auguste, l’ex Ministre Déléguée Chargée des droits de l'homme et de la Lutte Contre la Pauvreté Extrême a participé, à l'hôtel Royal Oasis, à un atelier sur la discrimination, organisé par l'organisation LGBT « KOURAJ » autour du thème « La lutte contre la discrimination, que dit la loi ? ».

Cet atelier visait à consolider la lutte contre la discrimination et à plaider en faveur du respect en Haïti, des droits des Lesbienne, Gay, Bisexuels et Transgenres (LGBT) « une des préoccupations les plus profondes du gouvernement » selon la Ministre Auguste qui dans son intervention, a plaidé en faveur d'une société inclusive où les droits de toutes les citoyennes et de tous les citoyens sans distinction aucune, sont respectés.

Elle a rappelé qu’à travers les mécanismes mis en place depuis l'arrivée au pouvoir du Président Martelly, le gouvernement a fait de l'inclusion et de la lutte contre toutes les discriminations la base idéologique de sa politique sociale et économique. « Le combat à mener contre la discrimination est de taille » a-t-elle déclaré convaincu qu’il est nécessaire « de changer les mentalités et de défaire l'effet persistant de plusieurs siècles de préjugés. »

Cet atelier se veut le point de départ d'une phase de concertation avec l'ensemble des acteurs intervenant dans le domaine des droits humains, a précisé Charlot jeudy, Président de l'organisation KOURAJ.

Il a tenu à souligner que « la question de l'homosexualité et de sa reconnaissance se pose aussi à travers les jeunes, et les familles ». Il pense qu'il ne faut pas nier les conséquences pour un jeune d'affirmer son homosexualité ou sa trans-sexualité que ce soit dans le cadre familial, amical ou scolaire. Il a enfin dénoncé les comportements jugés discriminatoires, affichés envers certains citoyens à cause de leur orientation sexuelle.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-9248-haiti-social-les-nations-unies-en-haiti-gravement-preoccupees.html
https://www.haitilibre.com/article-9208-haiti-social-regrettable-incident.html
https://www.haitilibre.com/article-9140-haiti-social-la-cidh-condamne-la-recente-vague-de-violence-contre-les-lgtb.html
https://www.haitilibre.com/article-9065-haiti-social-l-intolerance-fait-deux-victimes.html
https://www.haitilibre.com/article-9040-haiti-social-le-bai-aux-cotes-de-kouraj.html
https://www.haitilibre.com/article-8910-haiti-social-l-association-kouraj-deplore-les-propos-homophobes-d-un-groupe-de-leaders-religieux.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kool Groove
Posté le 19/01/2015 15:44:40
@Maksim---- Tu as bien raison, notre sens des priorités a toujours été assez problématique. Sans vouloir minimiser les désirs des homosexuels, nous avons des problèmes encore beaucoup plus saillants. La fabrique nationale, l'essence même de l'Haitien sont en danger. Redressons d'abord la barque et le reste s'arrangera.
Maksim Grakis
Posté le 19/01/2015 12:49:28
Merci Kool Groove; Mme Auguste est celle qu'on a envoyée pour parler de discrimination centrée sur la sexualité dans un pays où les discriminations sont de facto institutionnalisées. Tous les présidents, tous les députés et sénateurs de la 1ère République noire du monde ont jusqu'ici refusé de voter une loi contre les discriminations raciales (pour défendre les nèg nwè contre les milat); ils ont refusé de voter une loi contre l'esclavage des enfants (pour abolir la domesticité); ils ont refusé de voter une loi pour la paternité responsable (demandant justice pour les femmes non mariées légalement et les pitit deyò)... Et puis Mme. vous devez avoir d'autres préoccupations dans un pays où la majorité a faim et n'a pas d'accès aux soins médicaux, où l'hygiène publique est inexistante etc... Adressons-nous d'abord aux priorités ... [note HL : Elle n'est plus dans le gouvernement Paul]
pablo
Posté le 19/01/2015 11:01:49
Haiti n'est pas encore prêt à traiter ce dossier. Il y d'autres priorités plus importantes. Cette folie d'imiter les pays développés peut affecter notre structure sociale et familiale. D'ailleurs, même dans ces pays-là, ce sujet reste toujours très controversé et très polémique. Nous avons déjà trop de problème maintenant pour rejeter les principes de fondation de la famille, pour une pratique anti-naturelle.
Kool Groove
Posté le 19/01/2015 09:40:00
Quid de la discrimination épidermique? Ce problème est encore beaucoup plus vexant dans un pays qui se targue d'être « La première République Noire du monde ».
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n