Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - UEH : Nouveau Décanat la faculté de médecine et de pharmacie

iciHaïti - Mirebalais : 2 membres actifs des gangs «400 mawozo et Vitelhomme» arrêtés dans un hôpital

iciHaïti - Football : 2ème édition de la Ligue des Nations (calendrier des matchs)

iciHaïti - Enlèvement : Un enfant de 18 mois rendu à sa famille dominicaine par les autorités haïtiennes

iciHaïti - PNH : Kinapping déjoué


+ de nouvelles


Haïti - Social : Fin des recherches de survivants du naufrage dans le passage de Mona

Haïti - FLASH : La compagnie d’autobus «Dieu qui décide» suspend ses opérations pour cause d’insécurité

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #786

Haïti AVIS : Appel à candidatures pour des allocations de formation de niveau Master 1


+ de nouvelles



Haïti - Épidémie : Choléra a l’échelle nationale, une réelle possibilité
25/10/2010 16:38:31

Haïti - Épidémie : Choléra a l’échelle nationale, une réelle possibilité
Le Gouvernement d'Haïti, les Nations Unies et les partenaires humanitaires continuent de renforcer leur réponse à l'épidémie de choléra en Haïti, en envisageant le pire des scénarios, à savoir une épidémie touchant l'ensemble du territoire.

Trois jours après que le choléra ait été confirmé, les sources d'infection ont été identifiées comme provenant des départements de l'Artibonite et du Centre. Les cinq personnes malades du choléra dans la capitale de Port-au-Prince ont été identifiées comme ayant contracté la maladie dans l'Artibonite. Une épidémie à l'échelle nationale avec des dizaines de milliers de cas est une réelle possibilité.

« C'est une situation extrêmement grave et sur la base de l'expérience que nous avons des épidémies ailleurs dans le monde, il serait irresponsable de ne pas planifier dans l'éventualité d'une épidémie beaucoup plus importante », a déclaré Mr. Nigel Fisher, Coordonnateur de l'action humanitaire des Nations Unies en Haïti. « Nous sommes particulièrement préoccupés par Port-au-Prince et les personnes vivant dans les bidonvilles et les camps, mais nous nous préparons aussi à une épidémie dans le reste du pays ».

La priorité est de veiller à une réponse rapide et efficace dans les zones affectées et de prévenir la propagation de la maladie.

Dans l'Artibonite, qui se trouve à l'épicentre de l'épidémie, les médecins et experts épidémiologiques ont été mobilisés, tandis que des fournitures médicales, notamment des antibiotiques et des unités de réhydratation par voie intraveineuse, ont été acheminés à l'hôpital principal et aux cliniques de la région. Cinq centres de traitement du choléra sont en cours de construction, 40 % de la population le long de la rivière Artibonite (la source de l'épidémie) ont reçu des sels de réhydratation orale et des comprimés de purification d'eau. Du savon est également distribué. Une vaste campagne d'information publique explique quelles mesures de prévention à appliquer et quel traitement à suivre à domicile.

À Port-au-Prince, les agences humanitaires et la Minustah travaillent en étroite collaboration pour soutenir le Gouvernement d'Haïti lors de la distribution d'articles d'hygiène, former les habitants en matière de prévention et veiller à ce que toutes les installations médicales soient en état d'alerte. Six centres de traitement du choléra seront mis en place par mesure de précaution, et les systèmes médicaux sont en attente. « Nous prenons très au sérieux la possibilité d'une épidémie dans la capitale », a déclaré Mr. Fisher.

« Bien que nous disposions de fournitures suffisantes pour gérer cette crise à l'heure actuelle, nous devons envisager un déploiement de personnel supplémentaire et la mobilisation de davantage d'intrants médicaux et de soutien pour que nous soyons prêts à faire face à cette épidémie si elle devait se propager davantage », a ajouté Mr. Fisher.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1499-haiti-epidemie-international-aide-declarations-le-point-sur-la-situation.html
https://www.haitilibre.com/article-1498-haiti-epidemie-des-propos-rassurants-des-chiffres-contradictoires.html
https://www.haitilibre.com/article-1501-haiti-epidemie-toutes-les-agences-du-gouvernement-americain-au-cote-d-haiti.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Dod
Posté le 25/10/2010 18:02:05
Bonjour, Je suis un Haitien, je vis à Port-au-Prince et travaille principalement à l'Artibonite, point besoin de vous dire que l'épidémie du Choléra dont l'ampleur augmente dans mon pays me préoccupe beaucoup. En lisant attentivement votre article sur le sujet, j'espérais trouver une lueur d'espoir mais il n'en rien. Le choléra ayant fait rage dans le monde dans les année 1960 à 1991, je me demande ces gens là n'ont pas tiré assez d'expérience du passé pour empêcher la situation de se détériorer en Haïti mais au fait, à lire cette article, j'ai peur que ces gens là n'ont pas de vaccin contre le choléra. Est-ce le cas? Sinon comment compte-t-ils rassurer mon peuple qui est désespéré face à une telle épidémie dévastatrice dans un système médical si médiocre et si centralisé qu'est le notre en Haïti. Ne pensez-vous pas que sans un vaccin efficace, en plus des 300 000 morts enregistrés après le séisme du 12 janvier dernier, des milliers de personnes font encore mourir avant qu'ils n'arrivent à maitriser la situation?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n