Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Bahamas : 118 haïtiens rapatriés à Port-au-Prince

iciHaïti - Nécrologie : Décès de l’humoriste «Alcibiade»

iciHaïti - Hinche : Cascade d'arrestations, bravo PNH

iciHaïti - Ministère de la Culture : Noms des 5 finalistes du concours de textes

iciHaïti - Nord-Ouest : Suivi des travaux d’infrastructures


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : 2 séismes de magnitude supérieur à 5 (Bilan provisoire MAJ 15h48)

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #675

Haïti - Insécurité : Cuba confirme la libération du Dr. Daymara Helen Pérez Alabedra

Haïti - Football : Une bataille importante attend nos Grenadières vedettes


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : L’OEA envoie une mission spéciale en Haïti
28/01/2016 08:44:57

Haïti - FLASH : L’OEA envoie une mission spéciale en Haïti
Suite à la demande du Représentant permanent d'Haïti auprès de l'OEA, l'Ambassadeur Bocchit Edmond, qui a sollicité l’aide de l’OEA comme médiateur dans la crise électorale qui perdure en Haïti https://www.haitilibre.com/article-16441-haiti-flash-martelly-sollicite-l-oea-comme-mediateur-dans-la-crise.html , l’OEA a décidé d’envoyer une Mission spéciale en Haïti.

Le Président du Conseil et Représentant permanent d'Antigua-et-Barbuda, Ronald Sanders, a précisé que la Mission sera envoyée par le Secrétaire général de l'OEA, Luis Almagro, et que son travail consistera a s’engager dans « un dialogue avec toutes les parties concernées »

Le Secrétaire général a déclaré que le « mandat et les limites » en vertu de laquelle la mission agira « doivent être fixés par le gouvernement légitime d'Haïti en ce moment. Toute autre action au-delà de ça serait une intervention qu'Haïti ne veut pas et que nous voulons encore moins ».

Luis Almagro a expliqué que la conclusion réussie du processus électoral en Haïti est extrêmement important et donc la date pour le deuxième tour de scrutin aux élections présidentielles doit être défini dès que possible. « Il est d'une importance fondamentale qu'il y ait une élection et non pas un plébiscite ou un référendum sur un candidat unique » Ajoutant, pendant ce temps « les Haïtiens devraient convenir d'un mécanisme pour une période clairement définie de temps, aussi court que possible » dans un plan approuvé par la Cour suprême de justice.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Tolpin
Posté le 28/01/2016 19:43:41
La déclaration de Luis Almagro n'est autre q' une menace voilee ces gens n'ont jamais aime Haiti. S'ils veulent qu'on organise rapidement les élections avec quel CEP il semblerait que le Caricom n'a pas la moindre idée sur ce qui se passe réellement en Haïti .ou etait cette organisation régionale le 9 août et le 25 octobre
Agrippa
Posté le 28/01/2016 13:40:07
Pour ceux qui ont la capacité de lire entre les lignes, en disant que «toute autre action au-delà de ça serait une intervention», le secrétaire général de L'OEA Luis Almagro veut bien faire comprendre que si ce climat de violence ne s'estompe pas et que si une date pour un deuxième tour n'est pas fixée, une intervention(occupation) des forces étrangères sera envisagée. Ceux qui se disent de l'opposition ont toujours clamé qu'ils ne veulent pas que des étrangers interviennent dans nos affaires internes. Alors la balle est dans leur camp et c'est à eux de faire la preuve qu'ils disaient vrai.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n