iciHaïti - Football : Varieno Saint Fleur nouveau Président temporaire de la FHF

iciHaïti - Jacmel : 133 prisonniers ont des symptômes similaires au Covid-19

iciHaïti - Saint-Marc : La foudre détruit plusieurs véhicules et chaloupes

iciHaïti - AVIS : 120 bourses de formation en réseaux communautaires internet, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Petit-Goâve : La DGI déterminée à reprendre les terrains de l’État spoliés par le Maire Limongy


+ de nouvelles


Haïti - URGENT : Forum internet sur le Covid-19 en Haïti et les dangers des déportations US (sur réservation)

Haïti - FLASH : Nouveau vol de retour vers les USA

Haïti - Canada : Vers la régularisation du statut des demandeurs d'asile haïtiens qui travaillent dans les centres de soins pour aînés

Haïti - FLASH : Plus de 1,000 cas dans le département de l’Ouest

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Social : Désordre et chaos dans le marché binational de Dajabón
13/11/2010 12:03:48

Haïti - Social : Désordre et chaos dans le marché binational de Dajabón
Vendredi 8:00 du matin, à Dajabón, le poste frontière a ouvert ses grilles, comme prévu pour permettre aux commerçants et clients haïtiens de venir acheter et vendre sur le marché. Des milliers d'Haïtiens se sont rués a travers la frontière et malgré le dispositif de sécurité renforcé, mis en place par l’armée dominicaine, en prévision de cette réouverture, les militaires ont été rapidement débordé.

La zone habituelle du marché, limitée par les autorités, afin de permettre un meilleur contrôle sanitaire est devenue un véritable chaos. Le marché s’est tenu au milieu des cris des femmes et des insultes contre les forces de sécurité du CESFRONT, chargé de la surveillance et qui tentaient de maintenir l’ordre...

Malgré le déploiement d’infrastructures sanitaires, la plupart des mesures d'hygiène mises en place par les dominicains ont été violées, un très grand nombre d'haïtiens refusant de se laver les mains à leur arrivée en République Dominicaine.

Miguel Tatis, le maire de Dajabón à déclaré, que si une solution n’était pas trouvé rapidement, la ville refuserait à l’avenir, d’organiser ce marché. Il a expliqué que les règles de restriction du commerce des produits haïtiens n’avaient pas été respectés et que les commerçants avaient contourné les contrôles et les mesures d’hygiène mises en place pour lutter contre l’introduction du choléra sur le territoire dominicain. « Avec le très grand nombre de personnes sur le marché, il n’existe aucune garantie de sécurité sanitaire pour les commerçants dominicains locaux » soulignant le sol boueux et le non respect des restrictions.

Ces débordements risquent malheureusement d’augmenter la répression et les contrôles contre nos compatriotes à la frontière ou pire, le gouvernement dominicain, pourrait fermer sa frontière pour une durée indéterminée. Une solution, aux conséquences dramatique, qui circule de plus en plus dans le pays voisin.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


NANAN
Posté le 14/11/2010 12:26:59
De grâce, ce peuple a trop souffert et continue de souffrir. Frères Haitiens, soumettonsnous aux ordres de l'autorité. Il ne sert a rien de ne revendiquer que nos droits, nous avons aussi des devoirs. C'est vrai, certe, il est difficile de contrôler les actions de groupe, mais individuellement nous devons faire un tout petit peu d'effort pour que nous puissions être aide par les autres. Que ferons nous si par notre faute toute l'ile est contaminee? Prenons conscience et agissons. Que Dieu nous bénisse.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n