Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences

iciHaïti - Cap-Haïtien : Destination touristique et d’affaires pour la diaspora

iciHaïti - Santiago : L’ex Consul Jacques abandonne ses charges et retourne en Haïti

iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #830

Haïti - AVIS important : La SOGEBANK a perdu un lot de 500 chèques de Direction

Haïti - Concacaf W. : Deuxième match amical de préparation Haïti - Costa Rica

Haïti - FLASH : Arrestation du redoutable Chef du Gang «Baz Pilat»


+ de nouvelles



Haïti - Épidémie : Le point sur la situation en Haïti
18/11/2010 09:22:36

Haïti - Épidémie : Le point sur la situation en Haïti
Ouest :
Pour la zone métropolitaine de Port-au-Prince, un nombre supplémentaire de cas a été rapporté : Carrefour, Cité Soleil, Delmas, Kenscoff, Pétion Ville, et Tabarre. L'augmentation du nombre de cas à Cité Soleil est particulièrement inquiétante, en raison de ses conditions de surpeuplement, de la mauvaise hygiène et du manque d'accès à l'eau potable. Médecins du Monde (MDM) - Canada exploite trois cliniques mobiles qui desservent une population de 45,000 personnes dans 14 camps à Cité Soleil, ainsi que 55,000 personnes qui vivent dans les zones entourant les camps.

Dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, 9 Centres de Traitement du Choléra (CTC) sont opérationnels, avec une capacité estimée de 600 à 1,000 lits. Et dans tout le pays, 30 CTC sont opérationnels avec une capacité estimée de 1,600 à 2,000 lits. Ces CTC sont exploités par les plus importantes ONG de santé. La mise en place de nouveaux CTC et l'ajout de lits supplémentaires dans les CTC existants sont des priorités absolues.

La formation sur la gestion des personnes décédées du choléra a été effectuée au Département Sanitaire de l'Ouest (DSO) à Port-au-Prince le 14 novembre. Vingt participants ont été formés à la décontamination et au transport des corps, des installations médicales et des communautés vers les lieux désignés. Des véhicules appropriés, des équipements de protection individuelle et des fournitures pour gérer les victimes, seront fournies aux organisations participantes, sous la supervision du directeur du Département Sanitaire.

Médecin du Monde (MDM-Canada) est présent dans 14 camps à Cité Soleil où ils gèrent trois cliniques mobiles. À Cité Soleil, ils servent plus de 45,000 personnes déplacées et 55,000 personnes vivant à proximité des camps.

Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) soutient l'entreprise publique en charge de la distribution d'eau (CAMEP) pour qu'elle puisse augmenter le taux de chlore dans le système. De plus, toute personne qui prend de l'eau à chacune des 44 fontaines réhabilitées ces dernières années par le CICR, reçoit des tablettes purifiantes à mettre dans son récipient.

Dans le quartier défavorisé de Martissant, le CICR a mis à la disposition des secouristes de la Croix-Rouge haïtienne des moyens de transport pour faciliter les évacuations médicales, du matériel de protection et des kits de premier secours.

82 promoteurs de santé de la Croix-Rouge américaine travailleront cette semaine dans les lieux publics de Pétion Ville, y compris les marchés, les églises et les gares routières. Lors des deux premières semaines de cette campagne soutenue, la Croix-Rouge américaine a formé plus de 220 promoteurs à la promotion de l'hygiène et à la prévention du choléra, qui ont déjà visité 41 camps.

Nord-Ouest :
L'impact de l'épidémie à Port de Paix est inquiétant, et la capacité pour traiter le nombre croissant de cas et les hospitalisations est insuffisante. Le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a déployé 100 agents de santé, et mis en œuvre un plan de sensibilisation de la communauté en partenariat avec CARE et le Secours catholique. La pénurie d'infirmières à l'hôpital, le manque de véhicules pour le transport de patients, et l'insuffisance des fournitures de nettoyage sont parmi les principales lacunes citées par les partenaires santé de la zone.

L'Hôpital des Missionnaires de la Charité à Port de Paix, un établissement de 200 lits, rapporte plusieurs centaines de cas au cours des deux dernières semaines. Les besoins primaires dans cet établissement comprennent une formation supplémentaire du personnel sur les procédures de traitement du choléra.

A La Pointe, une petite ville de 25,000 habitants, à 8 km à l'est de Port de Paix, dispose d'un CTC opérationnel à l'Hôpital Béraca.

Dans ce département, de nombreux cas ont été examinés, et en particulier au cours des deux derniers jours. Les fournitures ont grandement diminué, mais l'OPS/OMS a pris des dispositions pour l'acheminement d'un nouvel arrivage de fournitures. Une préoccupation persiste, néanmoins : le difficile accès aux centres de santé et aux CTC, en raison de la géographie montagneuse et de l'état des routes.

Nord :
Dans le Nord, le choléra affecte toujours les énormes bidonvilles de Cap-Haïtien, et des déclarations de cas arrivent des villes nouvelles. Le 14 novembre, le Centre de santé de la Grande Rivière du Nord a reçu plusieurs dizaines de patients et leurs activités normales ont dû être diminuées pour répondre cas de choléra. La mise en place d'un UTC ou d'un CTC sera nécessaire, si les cas continuent d'augmenter.

Médecins Sans Frontière (MSF-Suisse), qui gère le CTC Gymnase au Cap-Haïtien, va tenter d'augmenter le nombre de lits de l'actuel CTC Gymnase et l'ouverture d'un nouveau CTC dans une autre zone. Les protestations au Cap-Haïtien, du 15 et 16 novembre, ont limité les déplacements des représentants de l'ONU et des ONG. Cela pourrait devenir problématique dans les prochains jours pour l'approvisionnement des fournitures et pour le traitement des patients.

Nord-Est :
Le département du Nord-Est est à présent affecté par le choléra, avec des déclarations de cas en provenance d'Ouanaminte, Terrier Rouge, Trou du Nord, et la Perche. Ces communautés sont proches de la frontière de la République Dominicaine. L'OPS/OMS a soutenu le MSPP dans le département à travers la fourniture de matériel médical, logistique et la formation du personnel médical.

Artibonite :
Dans l'Artibonite, 9 CTC sont opérationnels, avec une capacité de 750 lits. Partners in Health/Zanmi Lasante rapporte un nombre croissant de patients atteints de choléra dans l'Artibonite, et dans les départements du Centre et de l'Ouest, avec un total de 7,159 patients hospitalisés dans les installations sanitaires de l'Artibonite/Plateau central. Du 8 au 11 novembre, au moins 62 patients ont été traités dans une des nouvelles unités de stabilisation du campement situé dans l'ancien aéroport militaire.

Les CTC continuent à fonctionner à l'intérieur de St Marc et les hôpitaux PRA rapprochent, malgré tout, l'accès aux services de santé de premier et deuxième niveau proposés à la population. Tous les acteurs s'efforcent d'obtenir des lieux appropriés et acceptables pour que les CTC puissent être déplacés à l'extérieur des installations existantes, et permettre ainsi que les soins de santé primaires puissent revenir à leur rythme normal.

Aux Gonaïves : 20 personnes de CHF International travaillent autour de trois zones des Gonaïves. Elles visitent les ménages, les églises, et réalisent des réunions publiques pour partager des informations sur la prévention du choléra et pour dispenser un enseignement public au même temps que sont distribués par ACF et l'OIM des kits d'hygiène.

L'Estere : Sous l'égide de l'UNICEF, le CTC cubain a été déplacé à un nouveau CTC dans le même lieu. Le CTC dispose à présent de deux sections différentes, organisées en fonction de la gravité des cas.

Dessalines : HRC/SPRC soutient le CTC avec une équipe de désinfection et des possibilités d'assainissement de l'eau avec MSF Espagne, qui gère le CTC.

Saint Marc : Deux équipes de désinfection ont été créés dans la région de St Marc. Une équipe effectue des activités de désinfection dans la ville tandis que l'autre s'occupe de la périphérie.

Sud-Est
Dans les départements du Sud-Est, la Croix-Rouge néerlandaise, en collaboration avec la Croix-Rouge haïtienne, s'emploie à contenir la propagation du choléra par la promotion de l'hygiène et par la distribution de jerricans, du savon, des comprimés d'eau en tant que mesures préventives. Les personnes ciblées seront les bénéficiaires (en plus de la communauté élargie) du programme WASH que la Croix-Rouge néerlandaise met en œuvre dans les départements du Sud-Est et de l'Ouest d'Haïti (10,000 ménages dans le département du Sud-Est, communes de Jacmel, Cayes Jacmel , Marigot, et La Valée; 10,000 ménages dans le département de l'Ouest, commune de Léogane).

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1679-haiti-epidemie-18-382-cas-declares-1-110-morts-pas-de-ralentissement-en-vue.html
https://www.haitilibre.com/article-1683-haiti-epidemie-les-violences-compromettent-l-aide-humanitaire-dans-le-nord.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Harfang des Neiges
Posté le 18/11/2010 10:36:01
Il est vital qu'en temps de crise de Santé Publique que l'on regroupe les personnalités qui ont une certaine confiance de la population. La Minustah est essentielle aux organismes d'aide aux victimes. Sans eux, nous sommes à court de tout et nous assistons impuissant à des centaines de décès dont beaucoup d'enfants [hors sujet]. De plus, il est vital de reporter les élections, cela ne ferait qu'augmenter les infections et les décès. Que le peuple sorte de ses opinions, descendent dans leurs coeurs avant que les os tremblent.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n