iciHaïti - Humanitaire : L’Europe débloque 200,000 euros additionnels

iciHaïti - Education : Inscriptions en ligne des candidats aux examens

iciHaïti - Sécurité : Nouveau couvre-feu

iciHaïti - Football : Examen pour la Licence d'Agent FIFA de Joueurs

iciHaïti - Économie : Reprise timide des activités portuaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Les ouragans et la violence des gangs augmentent les risques de famine pour les enfants haïtiens

Haïti - FLASH : La NOAA prévoit une saison des ouragans supérieure à la normale

Haïti - FLASH : Bonne nouvelle pour les 44,000 haïtiens qui ont un statut de résident temporaire au Canada

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Guy Philippe ne s'est pas présenté devant la justice
08/06/2016 10:06:51

Haïti - Justice : Guy Philippe ne s'est pas présenté devant la justice
Rappelons que dans le cadre de l’enquête sur l’attaque par un commando lourdement armé du commissariat des Cayes https://www.haitilibre.com/article-17467-haiti-flash-un-commando-arme-attaque-le-commissariat-des-cayes.html , Me Roosevelt Zamor, Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première instance (TPI) de Jérémie avait invité l’ex-Chef rebelle Guy Philippe, candidat au Sénat pour la Grand'Anse, qualifié pour le second tour, sous la bannière « du Consortium National des Partis Politiques » à venir répondre le 24 mai a des questions, du fait que son nom aurait été cité par des membres du commando et rapporté dans la presse.

Toutefois, les avocats de Guy Philippe, Me Desharles Joseph et Me Osnel Séjour, avait sollicité un renvoi à quinzaine pour prendre connaissance du dossier, requête accordée fixant la nouvelle date d’audition de Guy Philippe au mardi 7 juin.

Toutefois, mardi, Guy Philippe ne s’est pas présenté. Ses avocats dans une requête adressée à Me Roosevelt Zamor indique que l’article 237 du décret électoral de 2015 protège leur client, candidat au Sénat et qu'il n'avait pas à se présenter... L’article 237 du décret électoral stipule « Pendant toute la durée de la campagne électorale, aucun citoyen, dont la candidature à une fonction élective a été agréée par le Conseil électoral provisoire, ne peut être l’objet de mesures privatives de liberté qu’en vertu d’une condamnation définitive, sauf en cas de flagrant délit »

À suivre...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-17543-haiti-justice-audition-de-guy-philippe-reportee-a-quinzaine.html
https://www.haitilibre.com/article-17518-haiti-flash-guy-philippe-met-au-defi-jocelerme-privert.html
https://www.icihaiti.com/article-17478-icihaiti-flash-guy-philippe-dement-son-implication-dans-le-commando-des-cayes.html
https://www.haitilibre.com/article-17467-haiti-flash-un-commando-arme-attaque-le-commissariat-des-cayes.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Ricky
Posté le 08/06/2016 11:39:24
C'est n'importe quoi cette homme est un criminel et il doit être emprisonner! Il fait la pluie et le beau temps dans la Grand Anse!!! La justice pour le peuple. Réveillez vous!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n