iciHaïti - Cité Soleil : Le Curage de canaux éloigne les risques d'inondation

iciHaïti - Culture : Mystérieuse disparition du rappeur «MECHANS-T»

iciHaïti - Naufrage: Incendie en mer au moins 40 disparus et 37 rescapés

iciHaïti - Télévision : Le CONATEL accorde une licence d'Exploitation IPTV à la NATCOM

iciHaïti - Championnat de D1 (2024-2025) : Composition des 3 Groupes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Violence des gangs : Appui psychosocial aux personnes déplacées en Haïti

Haïti - J.O Paris 2024 : Athlètes haïtiens et calendrier des épreuves

Haïti - Éducation : «J-3», Début des examens d’État 2024, précisions

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Actualité : Zapping politique...
03/07/2016 11:45:19

Haïti - Actualité : Zapping politique...
Privert Président ? La Minustah botte en touche :
Samedi en conférence de presse, Herve Ladsous le Secrétaire général adjoint de la Minustah a botté deux fois en touche à des questions tentant de lui faire dire, s’il reconnaissait Jocelerme Privert comme Président d’Haïti, à la première question il a répondu « Ce n’est pas aux Nations Unies de reconnaitre la situation et le statut de telle ou telle personne. Je crois qu’il faut reconnaitre que M. Privert a fait des choses pendant sa mandature mais son statut, c’est aux Haïtiens et d’abord aux parlementaires haïtiens de le fixer. Nous n’avons pas qualité pour nous substituer à cette responsabilité première qui est celle des parlementaires haïtiens et c’est ce que je leur ai dit sans la moindre ambiguïté. Ce que nous attendons d’eux, c’est qu’ils fixent les choses pour éviter une situation que l’on pourrait qualifier de vide relatif. Mais c’est bien à eux qu’il revient de prendre des décisions » quant à la deuxième question posée par nos confrères de RFI qui ont tenté de savoir a quel titre il avait rencontré Privert il a répondu « je rencontre et je vais encore rencontrer toute une série d’acteurs de premier plan de la scène politique haïtienne et mon message à l’égard de tous reste le même. »

Violences, menaces, intimidations et calomnies :
L’ancien Premier Ministre Evans Paul, Coordonnateur Exécutif de l’Entente Démocratique, groupement composé notamment de la KID, du PHTK, du Consortium National des Partis Politiques Haïtiens, de « Repons Peyizan », de « Platfòm Viktwa », du Bloc National Centre Droit, MONHA, dénonce « les actes de violences, de menaces, d'intimidations et de calomnies orchestrés par des secteurs proches du pouvoir de l'ancien Président provisoire Jocelerme Privert qui, a visière levée proféré des menaces publiques de mort aux parlementaires, aux leaders politiques et sociaux, opposés à leur plan politique macabre: anti-peuple, anti-démocratique et antinational »

Le PM ne dirige pas un Gouvernement de facto ! :
Alors que plusieurs laissent entendre que depuis la fin du mandat de Privert, le 14 juin dernier, le Gouvernement est de facto, le Premier Ministre Enex Jean-Charles a tenu a précisé « je dirige un gouvernement né d’une nomination régulière faite par le président de la République, un vote de confiance a été régulièrement donné par le Parlement, mon gouvernement et moi n’avons absolument aucun élément permettant de nous qualifier de gouvernement de facto ».

L’Entente Démocratique salue le courage de l’opposition :
L’Entente Démocratique (ED) salue le courage des parlementaires, Sénateurs et Députés qui, au cours de la séance en Assemblée Nationale du mardi 28 juin dernier, se sont montrés à la hauteur de leurs responsabilités, en évitant d'associer le parlement aux manœuvres d'imposture politique, visant à violer la Constitution du pays pour rétablir au pouvoir, l'ancien Président provisoire Jocelerme Privert.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-17917-haiti-politique-quorum-infirme-youri-latortue-donne-sa-version.html

Installation du Cartel de Pétion ville :
Judes Sénatus, le nouveau Directeur du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales a procédé à l’installation du cartel municipal de Pétion-Ville comprenant le maire principal Dominique Saint-Roc et ses adjoints Eddy Dieudonné et Marie Alexandra Roumain.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n