iciHaïti - Politique : Nouveau Ministre des Travaux Publics. (Discours, vidéo)

iciHaïti - Environnement : Importamte réunion du CPT sur la réponse à la saison des ouragans

iciHaïti - Agriculture : Urgence de reprendre les exportations de mangues vers les USA

iciHaïti - PNH : Offrande florale aux policiers tués en devoir (Vidéo)

iciHaïti - FLASH : 511 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Installation: Un Ministre de la Santé Publique de 38 ans

Haïti - Installation : Ministre de la Défense (Vidéo discours)

Haïti - Diplomatie : Vers une ère nouvelle dans la diplomatie haïtienne

Haïti - FLASH : «Barbecue» annonce la terreur dans la commune de Delmas (vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Michel Martelly propose une sortie de crise
14/12/2010 15:53:06

Haïti - Élections : Michel Martelly propose une sortie de crise
Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi, le candidat Michel Martelly, dans le cadre d’un compromis politique a exposé aux médias une solution pour sortir de la crise.

Il propose qu'un deuxième tour soit organisé le 16 janvier 2011, avec tous les candidats, mais une élection supervisée par des organismes indépendants nationaux et internationaux. Précisant que cela ne peut-être fait sans des remaniement au sein du Conseil Électoral Provisoire, « il faut qu'il y est des révocations, des changements. Parce que nous ne faisons plus confiance à ces personnes. Si cela n'est pas fait, je ne crois pas, que les personnes qui vont sortir dans la prochaine élection, auront la légitimité et le respect de la population ni de la communauté international » Ajoutant que « dans une vrai démocratie chaque vote compte ».

Michel Martelly, s’est dit ouvert « à toutes autres propositions parce que c'est l'intérêt d'Haïti qui compte et que la crise doit être résolue » il a encouragé toutes autres initiatives allant dans ce sens « j'ai appris que les autorités morales et religieuses dans le pays font des consultations sur la crise, je les supporte et les encourage ».

Le candidat a déploré tout l’argent qui a été dépensé dans cette élection, qui aurait pu servir « à soulager la misère du peuple, à combattre le choléra, et servir au gens, pour arrêter de vivre comme des animaux et sous des tentes [...] on ne peut pas continuer à gaspiller, alors regardons comment l'on peut faire avancer les choses, je crois que cette solution peut résoudre la crise » .

Michel Martelly a terminé son intervention en lançant un appel à la mobilisation à ses partisans « dans la paix, dans la discipline, et dans l'ordre »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1908-haiti-elections-message-de-michel-martelly-a-ses-partisans.html

HL/ HaïtiLIbre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Paul-minarchiste
Posté le 17/12/2010 06:09:34
Bonjour, Je ne comprends pas certaine de vos positions sur la crise politique haïtienne, vous blâmez le petit peuple qui descend dans les rues pour crier "aba volè". Il y a aurait fallu que cette populace reste cloîtrer chez elle et laisser les magouilleurs de la république de Port-au-Prince gérer les fonds d'aide humanitaires? Sans la pression de la rue, le metteur en scène rené Préval nous aurait pondu l'une des plus grandes mise en scène politique de l'histoire, et même les gens d'Hollywood n'auraient pas pu faire mieux. On blâme avec mépris le petit peuple pour son ignorance et son goût pour la pagaille, mais que fait t'on des tyrans, sanguinaires, rapaces, machiavéliques? Ah!! Devant ceux-là les aristocrates, arrivistes, élitistes, monarchiens, parvenus, serviles courbent l'échine et rasent les murs pour mieux profiter des largesses des tyrans. Condamner le peuple, c'est avoué votre lâcheté et votre immobilisme. Seuls l'accès {total} à l'information et à la culturelle générale pour tous aidera le peuple à grandir ensemble et avec homogénéité. Vive le Minarchisme et le libertarianisme, abat l'État central!
Julien-Aymard
Posté le 15/12/2010 04:39:36
Depuis le jour des élections, Monsieur Martelly fait de la démogagie, incite ses sbires à terroriser la population avec une rhétorique à la noix. La situation est grave pour laisser des bouffons occuper l'espace politique. Le plus afligeant dans cette situation est le comportement des mâles en Haiti. Aucun n'est capable d'avoir une position morale, virile, aucune vertu. Il louvoie, fait du dilatoire, est tributaire de ses besoins primaires de visas américains, canadiens, français. On dirait des mineurs à qui il faut un tuteur. Ces soi-disant amis connaissent son manque [modération] sa propension à ne voir que le bout de son ventre, son conservatisme crétin avec des valeurs datant de la pire période de son histoire, son bovarysme, son incapacité à être conséquent. Et tous ces commentaires faisant des plans sur la comète, sont funestes. On sait que depuis le départ du prêtre démago, l'ensemble du pouvoir politique et administratif est contrôlé par nos tuteurs. Je ne sais où vivent ceux qui écrivent, je leur conseille cependant d'aller faire un tour dans les bureaux de l'ensemble des entités liées à l'Etat. Auront-ils après le sursaut et l'orgueil au moins de devenir adulte. Depuis le 12 Janvier, quand je regarde la situation, je ne peux m'empêcher de me demander : Sommes-nous bien les continuateurs de ceux qui ont fait 1804. La crise actuelle ne sera pas la dernière; c'est une leçon de choses. Tirons toutefois les enseignements.
Manoo
Posté le 15/12/2010 01:17:14
Écoutez bien cette crise il faut en sortir coûte que coûte, Préval doit accepter la solution proposée même si à l’origine c’est la France qui en a fait part, Marthelly ne fait que répété ce qui était déjà dans journaux internationaux. Préval veut apprendre aux grands singe à faire la grimace il semble avoir oublié que des décennies durant que ce sont les étrangers qui manipulent nos dirigeants. Monsieur Michel Marthelly n’est pas fiable pour un sous, je l’ai déjà entendu dire ce slogan raciste et séparatiste ‘’Trop let nan kafé ya’’ (Trop de café dans le lait) faisant référence à la population noir qui est majoritaire. De plus, il à déjà trahit le peuple haïtien lors de son entente verbale avec le groupe des 12, Michel Marthelly a préféré son ascension au pouvoir plutôt que de montrer au monde entier qu’on était capable s’ériger en bloque contre ceux qui salissent la nation haïtienne et sa constitution. Je crois que ce tour unique avec tous les candidats est la meilleure façon de sortir de la crise tête haute. Aux politiciens de faire leurs tractations afin de rallier à leur cause les petits candidat qui rendraient ce tour ultime extrêmement compliqué aux comptage.
sakapfet
Posté le 14/12/2010 20:18:36
Qu'on le veuille ou non les dés sont déjà jetés, nous aurons une deuxième tour avec Mirlande Manigat et Jude Célestin, a vous de réagir en vous résignant à voter pour Mme Manigat pour un possible changement ou en boycotant le deuxième tour et ainsi laisser la place libre pour une victoire certaine de Jude Célestin et entrer le pays dans une crise politique éternelle. Les responsables sont les partis politiques qui ont accepté de participer dans cette mascarade et ne pas savoir défendre leur droit.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n