Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Politique : Journée d'orientation pour 25 stagiaires

iciHaïti - Nord-Ouest : 40 millions d’Euros pour lutter contre la faim et la malnutrition

iciHaïti - Bulletin routier : Hausse de 67% des victimes sur nos routes

iciHaïti - Insécurité : Le pédiatre Ernst Paddy abattu, après une tentative d’enlèvement

iciHaïti - Culture : Lauréats du concours de Conception d’Image de Taïwan


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

iciHaïti - Politique : Après environ 178 ans comme section communale, Dichiti devient une commune

Haïti - Énergie : Vers l'installation de 70,000 compteurs prépayé

Haïti - Politique : Le Vietnam appelle les parties à bien se préparer pour les élections

Haïti - Agriculture : Signature de 5 projets de coopérations d’un montant total de 2,15 millions US


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Ricardo Seitenfus, une vérité qui ne plait pas à l’OEA
23/12/2010 08:27:37

Haïti - Politique : Ricardo Seitenfus, une vérité qui ne plait pas à l’OEA
24 heures après la publication de ses critiques envers l’ONU et l’aide Internationale dans une entrevue publiée dans le quotidien Suisse «Le Temps» et relayé sur de nombreux site dont HaïtiLibre, l’Organisation des États Américains (OEA) a rappelé son «ambassadeur» Ricardo Seitenfus. Il va s’en dire que le diplomate va devoir s’expliquer sur ses prises de positions publiques devant l’OEA qui décidera de la suite à donner...

Rappelons que Ricardo Seitenfus dans cette entrevue avait surtout insisté sur la manière dont la communauté internationale gérait sa relation avec Haïti depuis 2004. Critiquant sans détour la Minustah, l’ONU, l’aide d’urgence, les ONG et affirmant que « s’il existe une preuve de l’échec de l’aide internationale, c’est Haïti » concluant que s’il y avait une chose que la communauté internationale devrait prendre le temps de comprendre c’est l’âme haïtienne. « Les coopérants sont pressés et Haïti est trop complexe pour des gens pressés ».

En politique, toute vérité n’est pas bonne à dire, ce haut fonctionnaire de 62 ans va devoir s’expliquer devant l’OEA, qui décidera de la suite à donner à sa mission qui devait s’achever dans 2 mois mais aussi sur l'avenir de la carrière de Ricardo Seitenfus...

En savoir plus sur Ricardo Seitenfus :
Spécialiste d’Haïti, pays sur lequel il a publié plusieurs ouvrages d’analyse historique, Ricardo Seitenfus a été l’envoyé spécial dans le pays du président brésilien Lula avant d’être mandaté par l’OEA. Diplôme en sciences politiques (Université de Genève 1973), diplôme en économie et développement ( Université de Genève 1973), diplôme en histoire moderne et contemporaine (Université de Genève 1978), doctorat à l'Institut des Hautes Etudes Internationales (IHEI ) (Université de Genève 1980). Il a été aussi : Professeur à l’Universidade Federal de Santa Maria, rédacteur en chef du Journal of Latin American Integration (Rila), Directeur Général du Collège académique de droit à Santa Maria (FADISMA), Consultant pour le Ministère des Affaires étrangères de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Vice-Président de la commission juridique (CJI) de l'Organisation des États américains (OEA).

Aujourd'hui, il est le Représentant spécial du Secrétaire général de l'OEA et Chef du Bureau de l'OEA en Haïti. C’est un spécialiste reconnu du Mercosur, en relations internationales, en diplomatie brésilienne, et en politique extérieure d'Haïti et du Brésil.


Lire l’entrevue de Ricardo Seitenfus :
https://www.haitilibre.com/article-1963-haiti-social-les-causes-de-l-echec-de-la-communaute-international-en-haiti.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


fred
Posté le 25/12/2010 13:40:31
«The cover up» c'est la dernière logique des ignorants dans un pays sans loi. Aujourd'hui avec cette grande lumière, c'est à nous les haitiens, si vraiment nous avons des hommes de loi, s'il ne nous manque pas un chromosome, si nous ne sommes pas des «petits macaques» comme l'a dit un francais; de questionner la charte de l'OEA, l'ONU. La communauté internationale, est-elle là pour nous aider ou pour nous partager? Pour nous garantir un futur ou pour nous détruire? Pour travailler avec nous ou pour nous marchander ? Merci
Kool Groove
Posté le 24/12/2010 13:18:50
Cet article devrait etre un «must read» pour tous les haitiens et tous ceux désireux d'aider Haiti. Il met en relief la maxime suivante: «The road to hell is also paved with good intentions.»
Luke
Posté le 24/12/2010 12:21:32
La déclaration de Mr Seitenfus ne va en aucune facon nous arranger (Haiti). Parce qu'on continuera à jouer avec nous. Le «Cover up » ou encore le "Kase Fey Kouvri Sa", car tout ce qui nous arrange dérange aux autres : la MINUSTHA, l'internationale, nos Pays «amis» et j'en passe. Bien entendu, la vérité continuera à être nauséabonde sous leur nez (Permettez-moi l'expression). Ricardo rentre déjà chez lui et nous continuons à patauger dans la boue et tout ce qu'il y a de pire, le Choléra et autres et les mensonges.
Toto
Posté le 24/12/2010 08:42:51
Ce grand Homme Ricardo Seitenfus devrait toujours rester dans la mémoire de nos compatriotes Haïtiens...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n