iciHaïti - RD : Près de 12,745 haïtiens déportés ou refoulés à la frontière

iciHaïti - Île de la Réunion : Un buste de Toussaint Louverture dans le jardin de la Mémoire

iciHaïti - Sécurité : 19 accidents routiers et au moins 51 victimes

iciHaïti - Gold Cup : Le Ministre Edwing encourage les haïtiens à supporter les Grenadiers

iciHaïti - Santé : Lutte contre les maladies non transmissibles et leur dépistage


+ de nouvelles


Haïti - Politique : Démenti du Ministère de l’Intérieur

Haïti - Petit-Goâve : Le journaliste Guyto Mathieu menacé de mort par le maire Limongy

Haïti - FLASH : La croissance économique s’effondre, tous les indicateurs sont dans le rouge

Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : 27 écrivains haïtiens demandent la démission du Président Moïse


+ de nouvelles



Haïti - Social : 7 ans après, 47,000 personnes vivent toujours dans des camps
18/01/2017 10:18:30

Haïti - Social : 7 ans après, 47,000 personnes vivent toujours dans des camps
Suite au séisme de janvier 2010, l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a entrepris la mise en place d’un système de suivi des personnes déplacées dans les camps en Haïti, nommée Matrice de Suivi du Déplacement (DTM en anglais) en partenariat avec le Gouvernement d’Haïti, à travers la Direction de la Protection Civile. Il s’agit d’un outil destiné à suivre les mouvements des personnes déplacées et à fournir des informations sur les conditions de vie dans les camps et sites d’hébergement.

La dernière DTM publiée par l'OIM fait état de 12,001 ménages soit 46,691 personnes résidant dans des camps et/ou sites d’hébergement en Haïti ; 31 sites de déplacés demeurent ouverts et 45% de ces sites se composent principalement de tentes (14 sites, 5,241 ménages, 20,313 personnes), 55% de ces sites (17 sites, 6,760 ménages, 26,378 personnes) se composent principalement d’abris transitoires (T-Shelters) et aucun site n’a fermé entre le 1er octobre et le 31 décembre 2016. Des activités relatives aux programmes de subvention au logement sont présentement en cours sur 2 sites à Delmas.

Au 31 décembre 2016, les trois communes ayant la population déplacée la plus importante sont :

1. Delmas: 5,659 ménages soit 18,950 personnes ;
2. Croix-des-Bouquets: 2,474 ménages soit 10,806 personnes ;
3. Léogâne: 806 ménages soit 3,277 personnes.

Au 31 décembre 2016, les quatre (4) communes ayant le nombre le plus élevé de sites hébergeant des personnes déplacées sont :

1. Delmas: 9 IDP sites ;
2. Léogane: 6 IDP sites ;
3. Croix-des-Bouquets et Tabarre: avec 5 sites chacun.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-18794-haiti-matthew-55-107-personnes-dans-des-camps-en-haiti-sans-protection.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n