Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - RD : Saisie de 2,695 gallons d’essence de contrebande à destination d’Haïti

iciHaïti - RD : Forte militarisation à proximité de la CODEVI (zone frontalière Ounaminthe / Dajabón)

iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #924

Haïti - AVIS : Création d’entreprises à fort impact social, appel à projets

Haïti - FLASH : «Ti Makak» envisagerait d’attaquer la mission diplomatique de la Nonciature Apostolique

Haïti - AVIS Québec : Recrutement en Haïti de 50 personnes diplômées en soins infirmiers


+ de nouvelles



Haïti - Élections : L’OEA dans l’impossibilité de commencer sa mission
27/12/2010 06:46:46

Haïti - Élections : L’OEA dans l’impossibilité de commencer sa mission
Gaillot Dorsinvil, le Président du Conseil Électoral Provisoire (CEP), avait annoncé la semaine dernière, que la mission de l’Organisation des États Américains (OEA), chargée des vérifications du scrutin du 28 novembre, allait conduire ses travaux du 27 au 30 décembre 2010... Une fois de plus, le calendrier ne sera pas respecté.

Annoncé pour lundi, le début de la mission est reporté à une date indéterminée...

Albert Ramdin, le Secrétaire Général adjoint de l'OEA, a fait savoir hier dimanche, que les termes de la mission « n'ont pas encore été déterminé pour l'instant [...] tant qu'on ne s'est pas mis d'accord sur les termes de cette mission, nous n'enverrons pas nos experts. » Il a dit espéré que la mission puisse commencer sa tâche cette semaine, soulignant que le temps passait...

Rappelons qu’a la demande du chef de l’État Haïtien René Préval, l'OEA a constitué une équipe internationale de six personnes (deux experts juridiques, deux experts électoraux, un statisticien et un spécialiste des technologies de l'information) leur mission : aider les autorités électorales dans la vérification des procès-verbaux et la phase de contentieux électoral. Pour le moment l’équipe, prête à partir pour Port-au-Prince, attend ses instructions...

Albert Ramdin a précisé que l'envergure de cette mission, pourraient évoluer en fonction des termes du mandat, mais qu'il y aurait au minimum ces six experts « L'équipe de l'OEA va devoir vérifier le recomptage des procès-verbaux opérés par le CEP » a fait savoir le Secrétaire Général, « en dehors de cela, des recommandations seront faites, que les résultats reflètent ou non le comptage qui aura été fait. »

À l’évidence, les termes de référence de cette mission, sont source de désaccord entre l’OEA et les autorités haïtiennes concernées, sur ce qui doit être recompté et vérifié. Depuis une semaine, l’OEA «discute» ces fameux termes et rien n’avance...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1981-haiti-elections-gaillot-dorsinvil-fait-le-point-sur-le-processus-electoral.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


cleffhang
Posté le 27/12/2010 15:09:00
Je pense que c'est une garantie de fraudes au départ tout comme les élections organisées par les sbires de Préval. L'OEA et la Minustah (près d'1 milliards de budget) avec ses officiers, sont des touristes déguisés. Ils amènent leurs femmes et leurs enfants et remplissent les hôtels qui restent un peu décents au pays et ces hôtels en profitent pour augmenter leurs prix et diminuer leurs services. Je pense que la solution est de laisser Préval jouer son jeu d'idiot a savoir camoufler tout pour faire passer le temps afin de rester au pouvoir et quand le 7 fevrier arrivera, la population déclarera une grève générale et que rien ne bougera jusqu'à ce que Préval parte et laisse la scene a la cour suprême d'Haiti pour choisir des gens crédibles qui pourront faire de ces camps de la Minustah des centres de distributions d'eau potable et organiser des élections transparentes.
Michel
Posté le 27/12/2010 11:42:27
je pense qu'il serait mieux que nous règlons nos problèmes a notre manière ces soit-disant experts vont agraver la situation, l'OEA n'a rien a faire ici si c'est pour nous observer (ok), mais la decision nous revient de droit tant que les opérations se font dans le respect et dans l'honnêteté.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n