Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences

iciHaïti - Cap-Haïtien : Destination touristique et d’affaires pour la diaspora

iciHaïti - Santiago : L’ex Consul Jacques abandonne ses charges et retourne en Haïti

iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés


+ de nouvelles


Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #830

Haïti - AVIS important : La SOGEBANK a perdu un lot de 500 chèques de Direction

Haïti - Concacaf W. : Deuxième match amical de préparation Haïti - Costa Rica

Haïti - FLASH : Arrestation du redoutable Chef du Gang «Baz Pilat»

Haïti - FLASH : La terre a tremblé au large de Jérémie


+ de nouvelles



Haïti - Environnement : Projet de développement durable dans le Sud-Ouest
05/01/2011 13:22:13

Haïti - Environnement : Projet de développement durable dans le Sud-Ouest
Un vaste programme de reconstruction intégrant le développement durable a été lancé mardi dans le Sud-Ouest d'Haïti, à Port-Salut, par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE).

En partenariat avec plusieurs partenaires, dont les gouvernements haïtiens et norvégien, des organisations non gouvernementales locales et internationales et l'Institut de la Terre de l'Université Columbia, l'Initiative pour la Côte Sud (ICS) vise à la remise en état et au développement durable d'une zone de terres fortement dégradées de 780 km² et d'une zone marine d'environ 500 km², sur les vingt prochaines années.

Dix communes, soit près de 205,000 personnes, vont bénéficier directement du programme, qui prévoit le reboisement, la lutte contre l'érosion, la gestion de la pêche, la réhabilitation des mangroves, le développement du tourisme et l'appui à la création de petites entreprises locales. L'ICS doit également permettre d'améliorer l'accès à l'eau, l'assainissement, la santé et l'éducation.

« Le rétablissement des services environnementaux dans cette région est une étape clé pour le secteur d'activités alliant développement réel, développement durable et transition vers une économie verte », a indiqué Achim Steiner, Directeur du PNUE lors du lancement du projet.

« Après la forêt de Mau au Kenya et le lac Faguibine au Mali, c'est maintenant Haïti. Le PNUE et ses partenaires sont déterminés à montrer que la restauration et la mise en valeur des écosystèmes sont des catalyseurs efficaces pour lutter contre la pauvreté et réduire la vulnérabilité aux catastrophes naturelles », a-t-il ajouté.

Le lancement de l'ICS, rendu possible par le financement initial de 14 millions de dollars assuré par le gouvernement de la Norvège et l'ONG Catholic Relief Services, est une étape importante pour le PNUE, qui a conçu et développé ce programme avec le gouvernement haïtien et ses partenaires dès le début de 2009, soit un an avant le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

« Le destin et le développement d'Haïti sont entre les mains du gouvernement et du peuple d'Haïti, le rôle de la Norvège et des partenaires internationaux est tout simplement de les soutenir », a estimé le Ministre norvégien de l'environnement et du développement international, Erik Solheim, qui a assisté au lancement du projet à Port-Salut.

« Il est clair que toutes les initiatives de développement dans le pays ont besoin d'intégrées la gestion durable des ressources naturelles. Pour le Sud d'Haïti, nous voyons des opportunités dans le tourisme, l'énergie propre et l'agriculture durable et nous sommes très heureux d'appuyer les investissements dans ces secteurs d'activités », a-t-il ajouté.

Avant le tremblement de terre dévastateur de janvier 2010, Haïti était déjà l'un des pays les plus pauvres, les moins stables et à l'environnement le plus dégradé de l'hémisphère Nord. L'extrême pauvreté, l'insécurité alimentaire et la vulnérabilité aux catastrophes étant étroitement liés aux questions environnementales telles que la déforestation, l'érosion des sols et des terres, ou la dégradation du milieu marin.

L'Initiative pour la Côte Sud ambitionne donc d'inverser radicalement la tendance sur les deux prochaines décennies, avec cette nouvelle approche du développement, qui met l'accent sur la coordination de l'aide, l'appropriation nationale des ressources et le renforcement des capacités du gouvernement pour éradiquer les causes profondes de la pauvreté, de la dégradation de l'environnement et de la vulnérabilité aux catastrophes naturelles.

HL/ PNUE

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


suzette
Posté le 08/02/2011 17:09:18
Pourquoi pas un plan global pour Haïti. Et avec ce plan durable de développement, on finira par atteindre le niveau de développement souhaité.
rey
Posté le 05/01/2011 21:33:07
je donne mes remerciments au gouvernement de Norvège pour sa participation à la reconstruction de mon cher pays. je pense que la diaspora haïtienne peut apprendre beaucoup, certains entre eux au lieu de chercher une place a l'office Présidentiel. [hors sujet]
tibil
Posté le 05/01/2011 14:30:57
Je dis un grand bravo au gouvernement Norvégien et a l'ICS pour ce projet de vision sur la plus belle côte d'Haiti. J'attends que d'autres pays dits « amis d'Haiti » suivent ce modèle en exemple. Il faut se démarquer de la nébuleuse bureaucratique Onusienne pour participer directement avec les collectivites engagées dans le développement local, décentraliser le pays, résoudre la problématique d'écosystème et, in fine, transformer l'État prédateur haitien en gardiens réels des services publiques et de la justice sociale. Tel est le lègue impérissable qu'on doit laisser à nos enfants a venir. Bonne Année 2011.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n