iciHaïti - Phantom 509 : Le FAES condamne l’attaque de ses locaux

iciHaïti - PNH : Nouveau patron à la Direction de la Police Administrative

iciHaïti - Phantom 509 : Un véhicule de la DINEPA incendié

iciHaïti - Universités : Vers une coopération universitaire Haïti - Andorre

iciHaïti - Nord : Lancement de 5 projets


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 18 septembre 2020

Haïti - Justice : 4 individus incarcérés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Me. Dorval

Haïti - Trafic d’armes : L’identités de trafiquants révélées

Haïti - Religion : 9 nouvelles nominations dans l’archidiocèse de Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - Social : 1,221 haïtiens rapatriés en 17 jours
18/01/2011 08:31:59

Haïti - Social : 1,221 haïtiens rapatriés en 17 jours
La République Dominicaine avait annoncée au début du mois, la reprise des rapatriements des immigrants haïtiens en situation irrégulière, qui avaient cessé, pour des raisons humanitaires après le séisme de janvier 2010. Sigfrido Pared Perez, le Directeur de l'immigration avait fait savoir que son agence réagirait « avec fermeté à l'entrée illégale d’haïtiens » sur le territoire dominicain.

Selon des sources militaires officielles, les autorités dominicaines ont appréhendé à ce jour, pour le seul mois de Janvier, 1,221 haïtiens illégaux, dont 55 enfants qui ont été victimes de trafiquants de personnes depuis Haïti.

Lundi, 91 Haïtiens sans documents légaux, dont cinq enfants, qui se cachaient dans une maison dans la province de Dajabon dans le Nord-Ouest, en attente d’être transporté par les trafiquants vers d'autres villes dominicaines, ont été arrêté. Le Colonel Gilberto Gil Ramirez, commandant du 10 ème bataillon de l'Armée Nationale stationné à Dajabón, a déclaré aux journalistes que les immigrés clandestins, 61 hommes, 25 femmes et cinq enfants ont été transférés à Fort Beller, le Quartier Général du 10 ème bataillon avant d’être remis aux autorités de l'immigration pour être rapatrié dans leur pays d’origine.

L'officier a indiqué, qu’au cours de cette opération, les trafiquants avaient réussit à s’enfuir et n’a pu préciser si le propriétaire de la maison avait été arrêté ou s’il serait poursuivi par la justice.

Le Service Jésuite des Réfugiés (JRMS) de la République Dominicaine a condamné les rapatriements «massif» des haïtiens et dénoncé « les raids et autres violations du droit à la liberté individuelle qui sont contraire au Code de procédure pénale et la Constitution en République dominicaine ».

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2043-haiti-social-en-72-heures-plus-de-400-haitiens-ont-ete-rapatries-en-haiti.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n