Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Justice : Revue «La Magistrature» appel a contribution

iciHaïti - Religion : Le Cardinal Chibly Langlois ouvre le Synode (2021- 2023)

iciHaïti - Insécurité : Le Président Abinader avertit les dominicains de ne pas se rendre en Haïti

iciHaïti - Social : L’Ambassade d’Haïti inquiète des déportations en RD

iciHaïti - Taux de change : Note de démenti de la Primature


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #584

Haïti - Éducation : Actions en vue de d’améliorer la gouvernance des écoles dans le département de l’Ouest

Haïti - État de Droit : Notre pays très mal classé au niveau Mondial et Régional

Haïti - FLASH : Faute de carburant, la vie des patients est menacée dans les hôpitaux


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Manigat-Fernández une rencontre improvisée...
15/02/2011 09:41:22

Haïti - Politique : Manigat-Fernández une rencontre improvisée...
La candidate à la présidence d'Haïti, Mirlande Manigat est arrivée hier a Santo Domingo a 17:30 pour rencontrer le Président Leonel Fernández. Accompagnée de l’Ambassadeur Dominicain en Haití, Rubén Silié, elle a déclaré aux journalistes, avant d'entrer dans le bureau du président à 18:00, qu’elle était venue à l’invitation du Président dominicain. Une déclaration mise en doute dans la presse locale qui voit plutôt un voyage improvisé, soulevant que cette visite ne figurait pas sur l’ordre du jour de la présidence pour la journée d’hier... À cette rencontre, était présent Carlos Morales Troncoso le Ministère des Affaires Étrangères. La rencontre à durée environ 1 heure 30.

À la sortir de cette réunion, la candidate Manigat a reconnu que les conditions pour les élections présidentielles en Haïti prévue pour le 20 mars « ne sont pas tout à fait normale », mais que les problèmes vont être résolus et s’est dit convaincu que la situation sera finalement « assez classique pour des élections »...

Elle a fait savoir que si elle arrive à diriger le destin du peuple haïtien, elle réactivera la Commission Mixte dominico-haïtienne. De quelle réactivation s’agit-il? Mme Manigat ne sait-elle pas que les travaux de la Commission Mixte Bilatérale ont été réactivés par le Président René Préval en Août 2010 ? La 4 ème réunion de cette commission s’est tenu en décembre 2010 et à notre connaissance ses travaux n’ont pas été arrêté... L'agenda est seulement différé en raison des élections.

De plus, elle a dit qu'elle avait abordé avec le Président Fernández la question du commerce entre la République Dominicaine et Haïti et que compte tenu de la situation économique en Haïti se serait « une bonne idée d’avoir une réunion des dirigeants latino américain, pour voir comment, dans la conjoncture actuelle ils peuvent aider Haïti ». La candidate a oubliée sans doute les réunions de la CARICOM (Communauté des Caraïbes) et l’accord de commerce privilégié signé en décembre dernier, donnant l’accès à Haïti au marché régional, en vertu de régimes préférentiels pour une période de trois ans...

La question de la migration n'a pas été abordée lors de la réunion, mais elle a assurée qu’elle d'améliorerait les relations avec les autorités de la République dominicaine, si elle est élue Présidente d'Haïti. Nous ne pouvons que regretter que ce dossier particulièrement d’actualité, n’est pas été abordé alors que près de 6,000 de nos compatriotes ont été rapatriés en Haïti depuis le début de l’année...

Répondant à une question sur la présence de Jean Claude Duvalier en Haïti Mirlande Manigat a répondu « Duvalier est un haïtien, il peut vivre dans notre pays, mais doit le faire dans le cadre de la loi ».

Une chose est certaine, cette réunion manquait visiblement de préparation et la Candidate Manigat ne maîtrisait pas très bien dossiers. Une faiblesse récurrente, déjà constatée lors du premier tour. Un voyage a caractère médiatique plutôt que politique pour ne pas laisser son adversaire «occuper le terrain»...

Pour i-Voter :
https://www.haitilibre.com/i-vote.php?2

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-807-haiti-republique-dominicaine-reprise-des-travaux-de-la-commission-mixte-bilaterale.html
https://www.haitilibre.com/article-1899-haiti-republique-dominicaine-commission-mixte-bilaterale-mardi-prochain.html
https://www.haitilibre.com/article-1244-haiti-reconstruction-troisieme-conference-ministerielle-cuba-caricom.html
https://www.haitilibre.com/article-1824-haiti-economie-la-caricom-garantit-l-acces-d-haiti-au-marche-regional.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


BNJ
Posté le 16/02/2011 13:22:36
Un peu de calme, les éléments avancés ne sont pas dépourvus de sens. La caricom a effectivement octroyé a Haiti un accès préférentiel non réciproque pour 42 lignes tarifaires, on est signataire de l'APE, Membre de l'OMC, je reproche a la candidate comme bcp d'Haitiens de ne pas maîtriser les éléments de la politique commerciale dans un contexte haïtien caractérisé par notre participation au CSME et a un autre niveau l'APE. Si elle était informée elle n'aurait jamais mentionné la question de négociation d'accord commercial avec la RD. En plus, en politique commerciale il a une grande différence entre la caraïbe regroupé au sein de la Caricom et les latinos américains regroupés dans un sica et mercosur, la République Dominicaine est membre du 1er compte tenu des liens historique et linguistique, en ce a trait au Zlea c'est un projet mort né qui n'existe plus. C'est pas un problème de la candidate mais de la population en générale qui donne peu d'importance aux échanges commerciales internationales. Je crois qu'il est temps que les dirigeants haitiens donnent toutes l'importance nécessaires aux questions commerciales, qu'il s'agisse de marchandises, de services ou capitaux, nos problèmes ne seront pas résolus sans une bonne politique commerciale accès à la production, l'exportation en d'autres termes création d'emploi et stabilité économique et politique, malheureusement les priorités ne sont pas la, l'État aura tjrs des problèmes pour soutenir son budget, payer les employés etc
rodxtra
Posté le 16/02/2011 01:27:49
je viens de lire cet article qui d'après moi a choisis de trouver les points faibles de Mirlande Manigat, la future Margareth Thatcher d'Haiti. En tout cas l'autre candidat ne fera pas mieux car le discour d'aujourd'hui n'est et ne sera jamais base sur «Foureli». C'est vrai qu'en Haiti tout est possible, car c'est le seul coin du monde ou le soleil tourne autour de la terre au lieu de la terre tourne autour du soleil. Mais je dois vous dire que la morale, la compétence et l'honnêteté brilleront contre la médiocrité.[modération].
Kool Groove
Posté le 15/02/2011 16:56:45
@Manoo -- J'aimerais bien croire le contraire, mais j'ai peur que tu aies malheureusement raison.
Leonidas
Posté le 15/02/2011 15:40:48
@Manoo -- Tout a fait correct. Nous vivons dans un système ou la manipulation d'opinions à travers les mass media suffit pour accéder à la Présidence ou au Parlement.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n