Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Journée internationale des personnes handicapées (déclaration)

iciHaïti - Politique : Les jeunes handicapés sportifs

iciHaïti - Musique : Prix Découvertes RFI 2021, un haïtien finaliste

iciHaïti - Culture : Festival International de Littérature Créole

iciHaïti - Diaspora : Plan d’actions du MHAVE pour le prochain trimestre


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #624

Haïti - USA : Une loi déposée au Congrès pour le renouvellement des programmes HOPE/HELP

Haïti - Rép. Dominicaine : Malgré les protestations, les expulsions de femmes enceintes se poursuivent

Haïti - BID : Don de 60 millions US pour améliorer la productivité agricole des ménages ruraux


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Deux candidats réclament une enquête sur Edmond Mulet
15/02/2011 11:28:56

Haïti - Justice : Deux candidats réclament une enquête sur Edmond Mulet
Les candidats à la présidence, Jean Henry Céant, Yves Cristallin et leurs avocats, s’adressant formellement et juridiquement au Secrétaire Générale des Nations Unies, réclament l’ouverture d’une enquête afin de déterminer si les agissements, tout au long du processus électoral au cours des années 2010-2011, du fonctionnaire onusien de la Minustah, Edmond Mulet, sont conformes aux missions confiées.

Dans leur requête, ils soulignent en particulier : les pressions de Monsieur Edmond Mulet pour contraindre le Gouvernement et le Conseil Electoral Provisoire (CEP) à parachuter un candidat au second tour - ses déclarations sur le processus électoral pour fixer la date de la tenue du scrutin - celle des résultats définitifs du second tour en lieu et place du porte-parole ou d’un membre du CEP, ainsi que celles tenues au quotidien le Nouvelliste paru le 8 février pour exiger le maintien d’une déclaration du CEP relatives à des prétendus résultats définitifs réalisés en violation des articles 174- 2, 175, 177, 191 de la loi électorale et l’article 8 des Règlements généraux du CEP, et ce, malgré le fait que la justice haïtienne est appelée à statuer sur ces élections, après une saisine régulière.  

Les deux candidats considèrent que les comportements, agissements et déclarations du fonctionnaire onusien, constituent à la fois une violation de l’article 41-1 et du paragraphe 4-5 de la convention de Vienne du 18 avril 1961, de l’Accord du 9 juillet 2004 et des droits politiques des requérants, candidats à la présidence aux élections présidentielles et législatives du 28 novembre 2010.     

Rappelant au Secrétaire Général que la présence de son Représentant Spécial peut faire obstruction à l’enquête, ils demandent que le diplomate mis en cause, se retire volontairement ou qu’il soit procédé d’office à son remplacement dans l’intérêt de la sauvegarde des instruments juridiques qu’il a violés.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


DL
Posté le 15/02/2011 13:48:52
Ces deux candidats ont de bonnes idées mais de mauvaise intentions. Pourquoi prennent ils si longtemps pour réaliser que nous sommes sous l'occupation et que le blanc Edmond Mulet est le Gouverneur. S'ils ont aussi sérieux, ils feraient mieux de se regrouper pour barrer la route à ce gourvernement de facto que Edmund Muler est entrain de travailler d'arrache pied pour nous imposer. il arrivera a le faire, autant qu'il existe des candidats mal intentionnés comme le groupe des 12.
Roro
Posté le 15/02/2011 13:08:46
Je me joins a Uvdid pour féliciter Céant et Christallin et les encourage a poursuivre pour nous redonner un peu de fierté comme ils avaient commencé a le faire en sommant le porte-parole du CEP de produire par devant la Justice haitienne la proclamation manifestement illégale lue par ce porte-parole pour décliner de sois-disant résultats du deuxième tour [hors sujet]
uvdld
Posté le 15/02/2011 12:47:14
Je ne sais comment féliciter ces deux candidats qui se sont adressés à la justice contre les agissements combien inappropriés de Mr Mulet. Celui-ci en effet se conduit comme l'autorité suprême du pays sans aucun egard ni pour la souveraineté, ni pour les lois du pays. Il se pense dans un héritage que les Nations-Unies lui ont légué. C'est ainsi qu'on devait traiter tous ceux qui se pensent en pays conquis
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n