iciHaïti - Football : Examen pour la Licence d'Agent FIFA de Joueurs

iciHaïti - Économie : Reprise timide des activités portuaires

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Les 2 finalistes sont connus

iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Réunion importante du CPT sur la mise en place du Conseil National de Sécurité

Haïti - Politique : Mémorandum d’entente entre Haïti et le Kenya (officiel)

Haïti - FLASH : Le déploiement de la Mission retardé en raison de problèmes logistiques américains

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : États Généraux Sectoriels de la Nation, installation des membres du Comité de pilotage
29/03/2018 07:54:43

Haïti - FLASH : États Généraux Sectoriels de la Nation, installation des membres du Comité de pilotage
Mercredi au Palais national, le Président Jovenel Moïse, accompagné de son épouse Martine et du Premier Ministre, Jack Guy Lafontant, en présence, entre autres du Président du Sénat, Joseph Lambert, du Président de la Chambre basse, Gary Bodeau et du Président de la Cour de cassation, Me Jules Cantave, a procédé à la cérémonie d’installation des membres du Comité de pilotage et du secrétariat technique d’organisation des États Généraux Sectoriels de la Nation (EGSN).

Liste des membres du Comité de Pilotage :
Composé de 18 hommes (78%) et 5 femmes (22%) choisies en fonction de leur engagement social, politique ou économique.

- Monseigneur Louis Kébreau, Président
- Jean Claude Desgranges, Vice-Président
- Jacques Edouard Alexis, Conseiller Spécial
- Mme Michèle Duvivier Pierre-Louis, Conseillère spéciale
- Évans Paul, Conseiller Spécial
- Rony Desroches, Rapporteur
- Amary Joseph Noël, Porte-Parole
- Paul Gustave Magloire, Membre
- René Julien, Membre
- Guerdy Lissade, Membre
- Jean Emmanuel Éloi, Membre
- Frantz Bernard Craan, Membre
- Pierre Richard Casimir, Membre
- Guy Michel Vincent, Membre
- Mme Marie Carmelle Mentor, Membre
- Mme Eugenia Romain, Membre
- Mme Mimerose Pierre Beaubrun, Membre
- Jean Lavaux Frédéric, Membre
- Franklin Armand, Membre
- Yrvelt Chéry, Membre
- Claude Moïse, Membre
- Mme Rosanne Auguste, Membre
- Amos Durosier, Membre

Après un long processus de consultation et de dialogue en vue de recueillir les avis de tous les secteurs, le Chef de l’État a mis en place ces deux structures de pilotage et d’organisation des EGSN qui ont pour mission de produire un « Pacte pour la stabilité et le progrès économique et social » qui devra être soumis pour validation au Président dans les 6 mois à compter du 28 mars.

Dans son intervention Moïse a souligné aux personnalités choisies « Vous avez une responsabilité historique de participer à la réalisation d’une œuvre colossale de transformation de notre société » convaincu que de l’organisation les ÉGSN découle de la nécessité de palier au nombre considérable d’actes manqués et d’œuvres inachevées conclus en dépit d’importants efforts qui ont été déployés par les gouvernements successifs depuis les trente dernières années.

« Cette situation n’est plus soutenable à plus long terme. Nous devons orienter nos efforts dans le sens de renforcer les capacités individuelles et collectives face à ces échecs répétés et créer les conditions devant permettre à l’ensemble des citoyens d’aborder l’avenir avec confiance et détermination », a affirmé le Chef de l’État tout en rappelant que les réformes qu’impliquent les changements désirés ne se feront pas à froid, mais qu’elles seront le résultat de l’adhésion volontaire de l’ensemble de la population.

« Pour changer durablement nos conditions d’existence, il nous faut non seulement faire autre chose, il nous faut surtout le faire autrement. Il y va de notre capacité à réaliser nos ambitions légitimes de progrès pour tous et de prospérité partagée », a affirmé Moïse qui croit que le changement ne peut s’opérer que par le dialogue et par l’adhésion volontaire de l’ensemble des citoyens à des principes et des valeurs qui le rendent possible.

Le Président de la République croit que le « Pacte pour la stabilité et le progrès économique et social » épouse celui de l’Arcahaie en 1803 qui a fait ses preuves en rendant possibles la synergie et la mobilisation de diverses forces insurrectionnelles sous un commandement unique, celui de Dessalines « La finalité de ce nouveau pacte est de créer les conditions pour rendre possibles des changements majeurs dans divers domaines couvrant les quatre grands secteurs d’activités : politique, économique, social et culturel », a souligné le Chef de l’Etat.

Les principaux domaines en effet identifiés et qui feront chacun l’objet d’un atelier sont: la gouvernance politique ; la gouvernance locale ; la gouvernance économique ; la gouvernance environnementale et l’aménagement du territoire ; la gouvernance de l’espace public et médiatique ; la gouvernance du système éducatif ; la gouvernance du système de santé ; l’identité culturelle et l’intégration sociale ; l’ordre et la sécurité publique ; la place d’Haïti sur la scène internationale.

Télécharger le discours complet du Chef de l’État : https://www.haitilibre.com/docs/disours-EGSN.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jean
Posté le 11/09/2018 15:20:32
Le Président Jovenel Moise soulève la problématique des crises du pays et propose une solution qui pourrait être l'un des instruments le plus important pour ressoudre le problème. Sous l'Ancien Régime,les états généraux étaient des assemblées exceptionelles convoquées par le roi afin de traiter un crise politique ou financière. Ils étaient constitués de représentants de toutes les provinces appartenant aux trois ordres (noblesse, clergé et tiers état). Ceux qui facilitent le roi à travailler contre la lutte des classes. L'idée des États Généraux Sectoriels de la Nation serait un atout pour le redressement de la Nation. Cette idée vise le commun,le sentiment patriotique et la conscience citoyenne. Nos encêtres nous servent de muse et inspire le Chef de la Nation afin de trouver la voie qui nous mène vers le progres social. Tenez bon Monsieur le Président ! La Nation compte sur vous et sur vos demarches et t'accompagne jusqu'au bout.
Balenndjo
Posté le 03/04/2018 19:52:56
L'initiative « Souvenez-vous du Sénateur Delpe »prend acte et estime que l'approche du Président de la République est d'une très bonne. Facture... Reste aux Engagés à se montrer à la hauteur des espérances du Chef de l'État
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n