iciHaïti - Petit-Goâve : Agression brutale et barbare sur un élève du Collège Phillippe Guerrier

iciHaïti - Diaspora : Clinique dentaire de «Breakfast with Santa» à Cité soleil

iciHaïti - Santé : 20 millions de dollars du Canada pour lutter contre le choléra

iciHaïti - COP24 : Éradication de la pauvreté et lutte contre les changements climatiques

iciHaïti - USA : Subvention de près de 25,000 dollars pour protéger le patrimoine national


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Justice : Clifford Brandt avoue avoir commandité l'enlèvement des enfants Moscosso

Haïti - Politique : Lancement d'«Urbayiti» un programme de 4.2 milliards Gourdes

Haïti - Politique : «Plus que jamais, Haïti est ouvert aux investisseurs et aux voyageurs» dixit Céant

Haïti - Sécurité : Un ex-membre du Gouvernement Jeunesse d’Haïti abattu par balles


+ de nouvelles



Haïti - Technologie : Le Pays à l’heure spatiale
21/05/2018 09:35:10

Haïti - Technologie : Le Pays à l’heure spatiale
Le 15 mai dernier lors de la conférence internationale « Understanding Risk 2018 » organisé par la Banque Mondiale à Mexico, le Centre National d’études Spatiale (CNES, France) et ses partenaires haïtiens ont organisé une session dédiée aux activités du « Recovery Observatory » (RO).

Une quarantaine d’intervenants, dont la Banque Mondiale (BM) le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et le programme Copernicus de l’Union Européenne, ont échangé sur l’utilisation des satellites pour la gestion des risques en Haïti. Cet atelier, organisé conjointement par le Centre National d’Information GéoSpatiale (CNIGS, Haïti), la Direction de la Protection Civile (DPC, Haïti) et le CNES, a permis de faire le point sur le projet RO.

Rappelons que le projet RO, d’une durée de 4 ans a pour objectif d’accompagner la reconstruction d’Haïti. Il s’inscrit dans la continuité de la Charte internationale, qui regroupe aujourd'hui 17 agences spatiales qui permet de mettre la technologie spatiale, sans échange de fonds, au service des équipes de secours lors d’aléas naturels majeurs. À cette fin il réalise à l’aide d’une trentaine de satellites optiques et radars une collecte intensive de données satellitaires et génère des produits cartographiques dérivés pour soutenir entre autres des opérations de relèvement. Soulignons que grâce à ces données satellites il est possible d’établir des cartes thématiques pour Haïti sur l’aménagement du territoire, les caractéristiques et l’occupation des sols, l’environnement, l’agriculture, la prévention des risques d’érosions, d’inondations et autres aléas naturels.

Durant la session, Yolène Surena, la Directrice adjointe de la Protection Civile haïtienne (DPC) a annoncé la candidature formelle de la DPC à l’Accès Universel Charte, afin d’être autonome et souveraine dans les déclenchements sur son territoire. Le CNES jouera un rôle actif en soutien à cette candidature en appuyant la formation de la DPC mais aussi le Centre National de l'Information Géo Spatiale (CNIGS) Haïti dont Boby Emmanuel Piard le Directeur General était l'un des orateurs de cette session.

Lire aussi :
https://www.icihaiti.com/article-22690-icihaiti-internet-haitidata-le-premier-atlas-des-risques-naturels.html
https://www.haitilibre.com/article-17251-haiti-politique-visite-du-ministre-de-la-planification-au-cnigs.html
https://www.haitilibre.com/article-14577-haiti-social-vers-une-nouvelle-carte-de-la-pauvrete-et-des-potentialites-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-11436-haiti-technologie-forum-du-centre-national-de-l-information-geo-spatiale.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n