iciHaïti - Environnement : Le Ministère en tournée dans plusieurs départements

iciHaïti - RD : Les américains aident les dominicains à renforcer leurs frontières

iciHaïti - Économie : «Task force» sur les prix des produits de première nécessité

iciHaïti - Culture : 10ème Édition du festival interculturel «Kont anba tonèl»

iciHaïti - NATCOM : Problème de stabilité du réseau dans certaines zones


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : Haïti est une menace pour la zone Caraïbe selon l’opposition !

Haïti - Économie : Bientôt les Bons du Trésor accessibles à tous

Haïti - Justice : La CSC/CA révèle que le Sénat a également géré des fonds PetroCaribe

Haïti - Élections : Jovenel Moïse va rencontrer Léopold Berlanger


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Honte nationale, la Colombie refuse des visas à nos Grenadiers(es)
19/07/2018 08:49:25

Haïti - FLASH : Honte nationale, la Colombie refuse des visas à nos Grenadiers(es)
En partance pour la Colombie pour les 23e jeux centre américains et caribéens qui se déroule à Barranquilla 10 joueurs et 4 officiels haïtiens sont bloqués en République Dominicaine depuis trois jours en raison d'un problème de visas que n’ont pas délivrer les autorités colombienne

Il s'agit de 7 joueuses de la sélection féminine de football : Nadyne Millien, Sterikove Joseph, Wagnelda Millien, Élisabeth Brivil, Petit Frère Betina, Nahomie Ambroise et Nancy Lindor ; 3 joueurs de la sélection masculine olympique (Ronaldo Damus, Jeudy Johnson et Benoît Davensley) et quatre officiels Josaphat Jean Claude (coach), Pierre Chery (Préparateur Physique), Johnny Michel (Responsable des équipements et Adelph Pierre (Team Manager ).

Lundi, laissant le Centre FIFA Goal de la Croix des Bouquets pour un transit, en République Dominicaine, une partie de la délégation haïtienne a passé la nuit au Centre Olympique dominicain et devait voyager mardi de Santo Domingo à Punta Cana pour prendre l'avion a destination de Bogota. C'est à Santo Domingo qu’a été constaté le refus de la Colombie de délivrer les visas. Hébergé dans un hôtel près de l’aéroport de Punta Cana avec de grosse difficultés pour se nourrir (sans support ni logistiques locale), la délégation haïtienne vit un cauchemar, d’autant que les autorités colombiennes multiplient les dilatoires, exigeant à chaque fois des documents supplémentaires comme acte de naissance et certificat d’extrait d’archives de parents, acte de baptême etc... à des personnes qui ont toujours voyagé de part le monde sans aucun problème. De plus, même si les visas étaient émis aujourd’hui, il n’y a plus de places dans les avions en partance pour la Colombie, déplore les responsables haïtiens.

Dès l’annonce des premières difficultés de Visas, les responsables du football en Haïti, avaient jugé inamicale l’attitude des colombiens et souhaitaient par souci de dignité, que le Comité Olympique Haïtien (COH) renonce aux jeux, mais ils ont refusé et désormais cela prend l’allure d’une honte nationale.

Le Fédération Haïtienne de Football (FHF) explique « Ce qui est étonnant c'est que depuis janvier le COH avait exigé que tous les documents et c’est ahurissant que ce soit en ce moment qu’on demande de nouvelles pièces pour émettre ces visas. La FIFA et la CONCACAF qui tentaient de jouer les bons offices apparemment, s’en lavent les mains car le Directeur de compétition de la CONCACAF dit que la faute est à Haïti qui a demandé les visas trop tard, seulement la semaine écoulée, ajoutant qu’Haïti au lieu de payer, avait sollicité des visas gratuits de courtoisie, ce qui demande un long processus. »

La FHF souhaite que la partie de la délégation déjà arrivée à Barranquilla soit rapatriée en Haïti affirmant « il est impossible qu’une équipe puisse jouer en compétitions avec des athlètes bloqués depuis quatre jours sans entrainement et mal nourris. »

Rappelons que le tournoi féminin débute ce jeudi 19 juillet pour se terminer le 30, nos Grenadières dirigée par Stephen Defour devaient disputer dans le Groupe B leur premier match contre le Nicaragua le 20 juillet avant de jouer le Mexique le 22 et terminer la phase de poule contre Trinidad & Tobago au stade Moderno. Alors que les Grenadiers de Josaphat devaient rentrer en lice le 21 juillet contre El Salvador, puis le Venezuela le 23 et le Mexique le 25 au Stade Romelio Martinez pour la première phase du tournoi de football .

La FHF rappelle qu’elle possède un grand rayonnement international et grâce à cette crédibilité envoie ses équipes aux quatre coins du monde sans grosse difficulté et qu’elle avait fait de gros effort pour monter deux très bonnes équipes susceptibles de faire honneur à Haïti en dépit du fait que le COH « n’a versé aucune assistance pour la préparation des deux sélections, pire n’a fourni aucun équipement ni même des uniformes » souhaitant que le COH entende raison et rapatrie l’ensemble des joueurs pour mettre un terme a cette pénible et humiliante situation.

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 19/07/2018 11:31:45
En effet c'est honteux et non amical de traiter nos joueurs comme des chiens galleux, alors que s'il s'agissait des americains ou d'atres colons, leur traitement serait autrement. Je suis d'accord que tous nos sportifs deja en Colombie retournent en Haiti le plus tot que possible profiter de la mer des plages et autres, et penser a leur futur qui ne depends des competitions en Colombie... La Colombie doit savoir que nos athletes ne tentaient pas d'aller la- bas pour s'approvisionner en ce qui detruit la sante, mais pour des competitions...
Gc
Posté le 19/07/2018 10:17:37
la CONCACAF dit que la faute est à Haïti qui a demandé les visas trop tard, seulement la semaine écoulée, ajoutant qu’Haïti au lieu de payer, avait sollicité des visas gratuits de courtoisie, ce qui demande un long processus. » C'est une honte ! Avec tout l'argent qu'on gaspille.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n