Cliquez pour télécharger la 2ème version de l'avant-projet de nouvelle Constitution





iciHaïti - Culture : Mme Marcia Châtelain Lauréate du Prix Pulitzer 2021 en Histoire

iciHaïti - J.O. Tokyo 2020 : 100m/haie Mulern Jean qualifiée pour la demi-finale

iciHaïti - RD : 71 haïtiens clandestins interceptés à Azua

iciHaïti - Politique : La RD demande au CELAC de faire du problème d'Haïti une priorité

iciHaïti - Politique : Le Chef de gang «Barbecue», promet de venger la mort du Président Moïse


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #498

Haïti - Justice : L'ULCC et l'OEA signent un protocole d'entente sur la lutte contre la corruption

Haïti - FLASH : Martine Moïse envisage «très sérieusement» de se porter candidate à la présidence d’Haïti

Haïti - AVIS Diaspora : Calendrier des prochains «Consulat Mobile»


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : «Apprenons aux enfants à lire précocement pour assurer leur avenir»
08/09/2018 09:10:35

Haïti - Éducation : «Apprenons aux enfants à lire précocement pour assurer leur avenir»
« Apprenons aux enfants à lire précocement pour assurer leur avenir », c’est autour de ce thème que le Bureau d’Éducation de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) commémore en Haïti ce samedi 8 septembre 2018, la Journée Internationale de la Littératie *** et de l’Alphabétisation.

Dans le cadre de cette célébration, l’USAID à travers le Programme de Renforcement des Capacités précoces de Lecture (LAC), entend attirer l’attention et sensibiliser l’opinion publique, les acteurs concernés, ainsi que les parents, sur l’importance de l’apprentissage dans la langue maternelle et l’implication des parents et de la communauté dans l’apprentissage précoce de la lecture et la réussite scolaire des enfants.

Pour marquer cette journée, le Bureau du Programme « LAC » réalisera durant les mois de septembre et d’octobre 2018 une série d’activités de sensibilisation dans les écoles partenaires au niveau des quatre départements touchés par ce programme.

Vendredi en prélude a cette journée, le Secrétaire d'État à l'alphabétisation, Émile Brutus a insisté sur l'importance de l'alphabétisation et des efforts à accomplir afin d'atteindre l'objectif zéro analphabète en Haïti.

De son côté. Pierre Josué Agénor Cadet, le Ministre de l’Éducation Nationale Ministre a souligné que la meilleure façon de résoudre le problème de l'analphabétisme est de favoriser l'accès de tous les enfants à l'école, une fois pour toutes, soulignant qu’entretemps il faut « accompagner les adultes qui doivent maîtriser les notions de lecture, d'écriture et de calcul et apprendre aussi un métier pour progresser [...] »

Rappelons que la première expérience Alpha réussie à travers le monde a eu lieu dans la localité de Martial à Jacmel en 1947. Pourtant, plus de 70 ans après, selon les données officielles, on compte 5,000 personne dans le personnel de la Fonction Publique qui ne savent ni lire ni écrire https://www.haitilibre.com/article-16188-haiti-educations-5-000-personnes-ne-savent-ni-lire-ni-ecrire-dans-la-fonction-publique.html et le taux d'analphabétisme de la population en Haïti dépasse 50%, l'un des taux les plus élevés d'Amérique latine https://www.haitilibre.com/article-24872-haiti-cuba-vers-l-alphabetisation-de-300-000-haitiens-supplementaires.html , alors que nos voisins dominicains sont sur le point d’être déclaré par l’UNESCO exempte d’analphabétisme sur leur territoire [7.5% en 2017].

*** « La littératie » est l'aptitude à comprendre et à utiliser l'information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d'atteindre des buts personnels et d'étendre ses connaissances et ses capacités.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-24872-haiti-cuba-vers-l-alphabetisation-de-300-000-haitiens-supplementaires.html
https://www.haitilibre.com/article-23561-haiti-education-le-ministre-cadet-demande-un-elargissement-de-la-cooperation-cubaine.html
https://www.haitilibre.com/article-18106-haiti-alphabetisation-haiti-va-utiliser-un-programme-dominicain-comme-modele.html
https://www.haitilibre.com/article-16188-haiti-educations-5-000-personnes-ne-savent-ni-lire-ni-ecrire-dans-la-fonction-publique.html
https://www.haitilibre.com/article-14837-haiti-education-l-alphabetisation-n-a-pas-obtenu-les-resultats-prevus.html
https://www.haitilibre.com/article-12613-haiti-education-alphabetisation-vers-un-nouvel-accord-avec-cuba.html
https://www.haitilibre.com/article-12003-haiti-social-la-lutte-contre-l-analphabetisme-une-des-priorites-du-gouvernement.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme de Jacmel
Posté le 09/09/2018 21:50:31
C'est bien bien mais une inquiétude ! Dans les années précédentes, nos enfants, nos professionnels parlaient parfaitement bien le français et c'est totalement une réduction de l'usage du français et comme résultat nous sommes maintenant complètement isolé sur la scène internationale. Nous ne sommes pas uniquement le seul pays a avoir une pluralité languistique. Tout les pays francophones de l'Afrique parlent plusieurs langues pas dialecte mais langues et s'expriment bien en Français. Plus prêt de nous, le Pérou, la Bolivie, le Guatemala et autres parlent a plus de 75 % des langues comme le Quechua, etc mais maintiennent l'espagnol. Il faut voir et admettre que nôtre génération du point de vue académiques est bien préparé, néanmoins au niveau de vision, idéal et leadership, nous sommes loin d'être a la taille des anciens présidents des années 1800 Qui étaient des hommes de grandes idées pour ce pays. Voilà !
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n