iciHaïti - Covid-19 : Détérioration attendue de la situation de la sécurité alimentaire

iciHaïti - Environnement : «Nos solutions sont dans la nature»

iciHaïti - Politique : Visioconférence entre Jovenel Moïse et Danilo Medina

iciHaïti - OIM : Formation sur la gestion des cas de migrants vulnérables face au Covid-19

iciHaïti - Covid-19 : 20,000 masques pour les associations culturelles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 24 mai 2020

Haïti - Abus sexuel : Le journal «The Guardian» récidive, la Fédération de Football dénonce

Haïti - Petit-Goâve : Arrestation de 18 membres du Foyer Spirituel des Consciences Unies

Haïti - FLASH : 53 nouveaux cas et 136 cas suspects en 24 heures


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Plus de 30 viols de mineurs dans le Centre
17/09/2018 09:15:04

Haïti - Justice : Plus de 30 viols de mineurs dans le Centre
La Brigade de protection des mineurs (BPM) se dit préoccupée par l'augmentation des cas de viols de mineurs depuis le début de l'année. L’officier de police Wesler Appolon, Porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH) du Département du Centre, qualifie de véritable fléau ces actes criminels sur des enfants affirmant « 32 cas de viol sur mineurs en 9 mois. Cela mérite une attention soutenue » prônant des peines beaucoup plus sévère contre les violeurs. Il explique que de tels actes se produisent en raison d’un manque d’effectif policiers, ce qui laisse plusieurs endroits du département sans protection et il demande aux autorités centrale concernées, d’intervenir sans délai pour lutter contre ce Fléau

Durant les 9 premiers mois de l’année, la police a arrêté plus d’une vingtaine de personnes impliquées dans des actes répréhensibles sur mineur dans les communes de Cerca-Carvajal, Thomassique et Thomonde. « Tifanm Jean » (55 ans) la Cheffe d'un réseau spécialisés dans la séquestration de mineurs a été arrêtée et accusée d'être la tête pensante et la complice d’individus qui ont pendant deux jours, enlevé, séquestré et violé une mineure de 12 ans, à son domicile », a précisé Appolon ajoutant « Ces individus sont dangereux ils participent à des enlèvement d'écoliers et de viol aggravé sur mineurs entre autres » annonçant qu’il comptait augmenter le nombre de patrouilles durant la journée a proximité des établissements scolaires pour mieux assurer la protection des élèves.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n