iciHaïti - PNH : Arrestation de 2 membres du gang de Vitelhomme

iciHaïti - 18e anniversaire : Commission Nationale des Marchés Publics (Vidéo, intervention du P.M.)

iciHaïti - Pétion-ville : Arrestation à Pernier d’une femme membre d’un gang

iciHaïti - Social : Aide aux familles déplacées de Savanne-Pistache

iciHaïti - Éducation : Installation de 5 nouveaux cadres au Ministère


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Environnement : Prévision climatique pour Haïti (novembre à janvier 2023)

Haïti - RAPPEL : Paiement d’un salaire complémentaire obligatoire

Haïti - Social : Sauvetage de 79 migrants haïtiens au large de Lake Worth (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Social : Une grève des transports prématurée ?
29/03/2011 11:10:24

Haïti - Social : Une grève des transports prématurée ?
Le mot d’ordre de grève d’hier, lancé par plusieurs organisations syndicales du transport en commun, après l’annonce de l’augmentation des produits pétroliers par le gouvernement https://www.haitilibre.com/article-2605-haiti-societe-le-carburant-est-plus-cher-mon-cher.html a été plus ou moins suivi a travers le pays.

Si cette grève a été partiellement respectée dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, obligeant la population à se déplacer à pieds... Dans la commune de Carrefour, son respect était quasi total tout comme à Miragoâne et Petit Goâve. Par contre, à Jacmel, le mot d’ordre a été partiellement suivi tandis qu’au Cap-Haïtien et à Saint-Marc le transport en commun fonctionnait normalement.

Malgré une grève aux résultats mitigés, Retès Réjouis, le Président de la Fédération des Transporteurs Publics Haïtiens (FTPH) s’est dit satisfait de cette journée de grève et a félicité les chauffeurs qui ont suivi le mot d’ordre lundi.

De son côté, Paul Loulou Chéry, Secrétaire Général de la Confédération des travailleurs haïtiens (CTH) a déclaré lundi, dans les média locaux, qu’il n’avait rien contre le principe de la grève mais il qualifie cette décision de grève de précipitée. Il estime que la FTPH et les autres organisations syndicales du transport en commun auraient dû d’abord négocier avec le gouvernement en vue de le porter à revoir à la baisse les prix des produits pétroliers. Rappelant que le recours à la grève intervient quand l'étape des négociations a été épuisée. Des déclarations qui ont suscité de vives réactions du Président de la FTPH qui accuse le Secrétaire Général de la CTH d’avoir chercher, par ses déclarations, à déstabiliser le mouvement de lundi.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


erzuliefreda
Posté le 29/03/2011 12:41:17
Nous allons recommencer la même situation qu'en 2008. Les émeutes contre la vie chère! Tous les produits de base ont augmenté sauf le riz pour l'instant! Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve, mais entre les résultats des élections, la vie chère et la période cyclonique... que va devenir ce miséreux Haïti Chérie!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n