iciHaïti - PNH : 13ème cohorte de la police maritime

iciHaïti - Japon : Haïti à l’Exposition universelle d’Osaka 2025 ?

iciHaïti - PNH : Démantèlement du gang «Bel ekip»

iciHaïti - Santé : 60 infirmières formées en urgences obstétricales

iciHaïti - Insécurité : Le Ministre Vincent demande d’utiliser la force et des méthodes musclées


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 25 octobre 2020

Haïti - Politique : Promesses du PM au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire

Haïti - Belgique : Bourses de master et stages, inscriptions ouvertes

Haïti - FLASH : Opération «Coup de poing» à Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - Venezuela : Haïti reconnait le Président auto-proclamé par intérim Juan Guaidó
27/01/2019 07:54:14

Haïti - Venezuela : Haïti reconnait le Président auto-proclamé par intérim Juan Guaidó
Jeudi 24 janvier, 24 heures après que le Président de l'Assemblée nationale du Venezuela, Juan Guaidó membre de l’opposition, se soit auto-proclamé Président du pays par intérim, une séance extraordinaire du Conseil permanent de l'Organisation des États américains (OEA) s’est tenue à Washington au siège de l’organisation, pour examiner les derniers développements au Venezuela.

L’Ambassadrice Paula María Bertol, Représentante permanente a l’OEA a présenté une déclaration appuyant Juan Guaidó, en tant qu’actuel Président vénézuélien par intérim. L’Argentine, les Bahamas, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l’Équateur, les États-Unis, le Honduras, le Guatemala, Haïti, le Panama, le Paraguay, le Pérou et la République dominicaine ont voté en faveur de cette déclaration au nom du « droit des peuples des Amériques à la démocratie et l’obligation de leurs gouvernements de la promouvoir et de la défendre, tel qu’énoncé à l'article 1 de la Charte démocratique interaméricaine ».

Dans ce contexte, ces pays ont réaffirmé dans cette déclaration« […] l’illégitimité des élections présidentielles du 20 mai 2018 https://www.haitilibre.com/article-26627-haiti-flash-haiti-vote-contre-la-legitimite-du-regime-du-president-nicolas-maduro.html parce qu'elles n'avaient pas les garanties nécessaires pour en faire un processus libre, juste, transparent, légitime et crédible, respectant les normes minimales reconnues internationalement » poursuivant « nous reconnaissons et exprimons notre plein soutien au Président de l'Assemblée nationale, Juan Guaidó, qui a assumé la Présidence intérimaire de la République du Venezuela, conformément aux règles constitutionnelles et considérant l'illégitimité du régime de Nicolas Maduro. »

En réaction, le Président Nicolas Maduro qui voit dans cette action un coup d’État dirigé par les État-Unis, a rompu les relations avec Washington et donné 72 heures à tous les diplomates américains pour quitter le Venezuela. De son côté l'Union européenne a demandé d’écouter la voix du peuple vénézuélien et exigé des élections libres.

Toutefois, Maduro n’est pas isolé, il peut compter sur le soutien dans la Région du Mexique, du Nicaragua, de Cuba, de la Bolivie et l'Uruguay qui ont rejeté cette déclaration et réitéré que le seul Président élu démocratiquement du Venezuela était Nicolás Maduro, appelant au respect du principe de non-ingérence étrangère dans les affaires internes des pays. De plus, Maduro peut compter sur des appuis internationaux puissants comme la Russie et la Chine mais aussi d’alliés comme l’Iran, la Turquie et la Syrie… tous des appuis peu appréciés de la Maison blanche...

Suite à cette position officielle d’Haïti, le Député Gary Bodeau, Président de la Chambre basse à déclaré « Au nom de l'amitié historique des Peuples haïtien et vénézuélien et tout en respectant la souveraineté et donc le droit du peuple vénézuélien à régler ses problèmes, j'invite les protagonistes à emprunter la voie du dialogue. Il y va de l'intérêt suprême et du bien-être du pays. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-26642-haiti-venezuela-nicolas-maduro-menace-de-represailles-les-pays-du-groupe-de-lima.html
https://www.haitilibre.com/article-26627-haiti-flash-haiti-vote-contre-la-legitimite-du-regime-du-president-nicolas-maduro.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 28/01/2019 18:16:54
N'oubliez pas le President Chavez visitait Haiti et nous donnait un Aeroport international au cap haitien et encore de la gasoline a bon prix et aussi le President Nicolas Maduro visitait Haiti, il nous respecte et nous remercie beaucoup pour les œuvres d'Alexandre Petion a Simon Bolivar. Ils sont des vrais amis d'Haïti. Je pense que nous ne devrions pas prendre parties aux affaires du Venezuela mais rester neutre. Jovenel Moise et son Gouvernement sont des hyppocrites .
Eagleview
Posté le 28/01/2019 08:46:31
La décision du gouvernement d'Haiti parait un peu irreflechit par beaucoup d'entre vous parce que vous avez peur de prendre des décisions qui vont a l'encontre du peuple Venezuelien. Si on prone pour la démocratie dans la région, incluant en Haiti, on doit prendre ce genre de décision. Cette décision n'est pas contre le peuple Venezuelien mais contre Maduro qui essaye d'accaparer le pouvour illegallement. Il est vrai que cette décision peut créer des frictions mais la position du gouvernement est claire ; on est avec le peuple. On sent la souffrance du peuple qui veut vivre dans un pays ou la démocratie règne mais pas la dictature. On ne peut jamais prendre des décisions qui plairont à tout le monde. Haiti est la terre de la liberté! On a beaucoup d'ethnicité dans le pays parce que dans les 18eme siècle, Haiti était une terre de refuge pour ceux qui essayaient d'echapper la dictature. La décision est contre la dictature mais pas contre le peuple Venezuelien.
Marco Polo
Posté le 28/01/2019 01:27:23
Dans ce cas actuel de Vénézuela . Posons-nous les questions suivantes : Pourquoi le gouvernement haïtien a pris cette décision aussi hâtive? Pourquoi a-t-il si peur des faucons républicains? Faire de l'aplaventrisme nous mène à quoi? Car on est déjà pauvre et depuis des lunes Haïti végète sous la protection hypocrite de nos protégés. Si on leur tenait tête , quest ce qui nous arriverait on ne serait pas pire quon est aujourd'hui. Cela prouve qu'Haïti est gouvernée par des pleutres qui sont sans convictions politiques. Ils ont peur de perdre leur pouvoir, leur privilège personnel et leur gagne pain. Mais diable , où sont passés les intellectuels haïtiens. Moi j'ai honte et vraiment honte.
pierre
Posté le 27/01/2019 16:28:24
Pardonne leur car il ne sait pas ce qu'il fait .Haïti est devenu un pays aveugle , sourd et muet conduit par le chantage aux migrants des pays où la diaspora est présente [hors sujet] en tant qu'Haïtien je m'excuse pour mon pays et je prie pour que le Venezuala ne devient pas un nouveau Libye
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n