iciHaïti - Sécurité : La PNH a repoussé la tentative de réinstallation d’un gang à Mahotière et Waney

iciHaïti - Suisse : Bientôt des bourses d’études de niveaux doctoral et post-doctoral pour les haïtiens

iciHaïti - Nécrologie : Le saxophoniste Raoul Guillaume est décédé

iciHaïti - Pétion-ville : 2 braqueurs abattus pas la police

iciHaïti - Nécrologie : Une jeune légende des arts plastiques nous a quitté


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #255

Haïti - Éducation : Vers un partenariat visant à soutenir les masters et doctorats offerts par la France

Haïti - Kidnapping : Grève de protestation dans le système de santé

Haïti - FLASH : Nouvelles mesures pour entrer et sortir de la République Dominicaine


+ de nouvelles



Haïti - Scandale : Le Canada ferme son Ambassade en Haïti, mais poursuit les déportations d’haïtiens
15/02/2019 08:29:11

Haïti - Scandale : Le Canada ferme son Ambassade en Haïti, mais poursuit les déportations d’haïtiens
Devant la situation de violence et d’émeutes quotidiennes depuis le 7 février dernier en Haïti, le Canada a décidé de fermer mercredi son Ambassade à Port-au-Prince, affirmant que la situation sera évaluée dans les prochains jours afin d'assurer la sécurité de son personnel et de leurs familles. Ottawa affirme que les services consulaires sont toujours fournis par téléphone ou par email, 24 heures sur 24, et se dit prêt à fournir toute assistance requise par ses ressortissants (1-613-996-8885). Affaires mondiales Canada a modifié sont AVIS concernant les voyages en Haïti, conseillant aux voyageurs d'éviter tout séjour non essentiel dans ce pays.

Par ailleurs, la Mairesse de Montréal Valérie Plante a annoncé jeudi matin la décision de rapatrier les personnels qui étaient en Haïti pour aider les autorités de Port-au-Prince dans le cadre d’un programme de formation sur la perception de taxes foncières.Par contre, un contingent de policiers du Service de police de la Ville de Montréal qui se trouve sur place restera en Haïti.

Cette situation instable et dangereuse en Haïti, n’a pas empêché le Canada d’expulser mercredi vers Port-au-Prince un père et sa fille de 11 ans, alors que la capitale haïtienne était l’objet de violente manifestations. Une décision du Gouvernement Canadien qualifié d’inhumaine de la part de divers organisations de défense.

Rappelons qu’Émanes Desjardins et sa fille qui devaient être déportés dimanche 10 février en Haïti, ne s’étaient pas présenter en raison de la situation alarmante et dangereuse en Haïti. Ils ont été arrêtés mardi par l’Agence des services frontaliers avant d’être expulsés mercredi pour Port-au-Prince.

Interrogé sur cette déportation le bureau de Ministre de l’Immigration a répondu qu’il ne pouvait commenter des cas particuliers ajoutant « Nous traitons ces questions très sérieusement et la décision de renvoyer quelqu'un du Canada n'est pas prise à la légère. Toute personne menacée d'expulsion a droit à une procédure bien établie, qui comprend différents niveaux d’appel... »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n