iciHaïti - Bahamas : Deux haïtiens face à la justice à Freeport

iciHaïti - AVIS PNH : 13,000 candidats convoqués à l’épreuve intellectuelle

iciHaïti - Saint-Marc : ONAFanm va accorder du crédit à plus de 1,000 petites marchandes

iciHaïti - Sports : La firme taïwanaise OECC demande de dégager la cour du stade Sylvio Cator

iciHaïti - Léogâne : Succès du Festival de Rara


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sécurité : Des containers ont quitté sans inspection le terminal du port de Lafiteau

Haïti - PetroCaribe : La CSC/CA ne pourra pas remettre son rapport d’audit à la date prévue

Haïti - Économie : 2ème journée du Sommet International de la Finance consacrée à l’Agri-Tourisme

Haïti - FLASH : Sénatus révèle l’existence de relations entre le Sénateur Delva et le Chef de Gang Arnel


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Détails sur l’agression à l’Hôpital Universitaire de la Paix
16/03/2019 10:28:37

Haïti - Justice : Détails sur l’agression à l’Hôpital Universitaire de la Paix
Le Ministère de la Santé Publique, prend acte des différentes positions qui se sont exprimées, un peu partout à travers le pays et surtout dans le secteur médical, pour dénoncer l’agression perpétrées dans l'enceinte de l'Hôpital Universitaire de la Paix (Delmas 33), dans la nuit du 9 au 10 mars 2019, contre un médecin dans l'exercice de ses fonctions https://www.haitilibre.com/article-27181-haiti-securite-le-ministere-condamne-l-agression-d-individus-armes-a-l-hopital-universitaire-de-la-paix.html

Le Ministère assure qu’il suit avec intérêt le traitement judiciaire de ce dossier et qu'il fera tout ce qui est en son pouvoir pour que de tels actes ne restent pas impunis et que justice soit rendue au médecin.

Suite à cet incident, les auteurs ayant été identifiés, une correspondance relatant l’agression a été adressée au Ministère de la Justice pour les fins utiles que de droits.

Rappelons que le le chirurgien Chrislor Lestin a été violemment agressé par l’ancien Commissaire du Gouvernement a.i. de la Croix-des-Bouquets, Williams Aristide accompagné par des agents de sécurités. L’agression a éclaté suite au refus du Chirurgien de remettre à l’ex Commissaire Aristide une balle extraite du corps d’un patient admis à l’hôpital.

Le Ministère précise que suite à cet incident et l’ancien Commissaire du Gouvernement a été mis en disponibilité et le dossier a été transmis aux autorités judiciaires compétentes.

Le Ministère reste aux côtés du Dr. Chrislor Lestin dans le cadre de sa prise en charge médicale et psychologique et exige des autorités judiciaires qu'elles fassent toute la lumière sur cette d'agression afin de rendre justice au Dr. Lestin, au personnel de l'Hôpital Universitaire de la Paix et à toute la communauté médicale globalement touchée par cette situation.

Notons que lundi 11 mars, un arrêt de travail a été observé, par les médecins et membres du personnel de l’Hôpital de la Paix en signe de protestation contre cette agression et le manque de sécurité du personnel.

De son côté, l’Association Médicale Haïtienne (AMH) qui a jugé bon de se donner un temps de réflexion avant de se prononcer sur cet acte barbare, proteste énergiquement contre le forfait perpétré sur la personne du Dr Chrislor Lestin et « […] déplore le comportement d’autorités chargées de protéger les vies et de défendre la société qui traduit la déchéance générale dans laquelle semble plonger notre société, et le mépris, par ces mêmes autorités, de la dignité et de l’intégrité de la personne, valeurs fondamentales dans tout État de Droit […] »

L’AMH demande aux autorités concernées de répondre aux justes revendications des médecins en vue de permettre à l’Hôpital de reprendre ses activités dans le calme et la sérénité retrouvés.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-27181-haiti-securite-le-ministere-condamne-l-agression-d-individus-armes-a-l-hopital-universitaire-de-la-paix.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Victor
Posté le 17/03/2019 07:23:46
C’est un pays de non droit, car c’est aux enquêteurs policiers et judiciaires que le médecin doit remettre toutes pièces à conviction. Cette agression , ces comportements sont dignes des heures les plus sombres du duvalierisme conquérant. Les tontons macoutes n’ont pas disparu.
Tonton Hora
Posté le 16/03/2019 17:59:28
L'arret de travail a puni les pauvre patients de l'hopital. Williams Aristides et ses agents de securite qui ont bastonné le médecin ne sont pas touchés par cet arret de travail. En Haiti, on doit apprendre a punir les coupables. Cessons de punir les innocents [modération]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n