iciHaïti - Bahamas : Deux haïtiens face à la justice à Freeport

iciHaïti - AVIS PNH : 13,000 candidats convoqués à l’épreuve intellectuelle

iciHaïti - Saint-Marc : ONAFanm va accorder du crédit à plus de 1,000 petites marchandes

iciHaïti - Sports : La firme taïwanaise OECC demande de dégager la cour du stade Sylvio Cator

iciHaïti - Léogâne : Succès du Festival de Rara


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sécurité : Des containers ont quitté sans inspection le terminal du port de Lafiteau

Haïti - PetroCaribe : La CSC/CA ne pourra pas remettre son rapport d’audit à la date prévue

Haïti - Économie : 2ème journée du Sommet International de la Finance consacrée à l’Agri-Tourisme

Haïti - FLASH : Sénatus révèle l’existence de relations entre le Sénateur Delva et le Chef de Gang Arnel


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Les États-Unis maintiennent au niveau maximum l'alerte voyageur pour Haïti
11/04/2019 10:35:35

Haïti - FLASH :  Les États-Unis maintiennent au niveau maximum l'alerte voyageur pour Haïti
Dans sa mise à jour, du 9 avril 2019, le Département d'État des États-Unis a émis des avis de voyage de niveau 4 son plus haut niveau d’alerte, concernant 12 pays dont Haïti qui est maintenu à ce niveau depuis le 14 février 2019 https://www.haitilibre.com/article-26948-haiti-flash-les-usa-elevent-le-niveau-d-alerte-voyageurs-au-maximum-pour-haiti.html

« Ne voyagez pas en Haïti à cause du crime, des troubles civils et des enlèvements.

Il existe un risque permanent de manifestations généralisées, violentes et imprévisibles à Port-au-Prince et ailleurs en Haïti. À la suite de ces manifestations, le 14 février 2019, le Département d’État a ordonné le départ de tous les membres du personnel américain non affectés à l’urgence et des membres de leur famille. Le gouvernement américain a une capacité limitée à fournir des services d'urgence aux citoyens américains en Haïti.

Les manifestations, les barricades de pneus enflammées et les blocages sont fréquents et imprévisibles. Les crimes violents, tels que les vols à main armée, sont fréquents et des enlèvements ont eu lieu. La police locale peut ne pas disposer des ressources nécessaires pour réagir efficacement à des incidents criminels graves, et les interventions d'urgence, notamment les services d'ambulance, sont limitées, voire inexistantes.

Les voyageurs sont parfois pris pour cibles, suivis et violemment attaqués et volés peu après avoir quitté l'aéroport international de Port-au-Prince. L’Ambassade des États-Unis exige que son personnel utilise les moyens de transport officiels pour se rendre à l’aéroport et en revenir, et elle prend des mesures pour détecter la surveillance et dissuader les attaques criminelles pendant ces transports.

Le gouvernement américain a une capacité limitée à fournir des services d'urgence aux citoyens américains en raison de la réduction des effectifs et des problèmes de sécurité. L’ambassade décourage son personnel de marcher dans la plupart des quartiers.
Si vous décidez de voyager en Haïti :

  • Évitez les manifestations. N'essayez pas de traverser des barrages routiers.
  • Organisez les transferts aéroport et les hôtels à l'avance, ou demandez à votre hôte de vous accueillir à votre arrivée.
  • Soyez prudent lorsque vous indiquez votre adresse de destination en Haïti. Ne communiquez pas d'informations personnelles à des personnes non autorisées situées dans les zones d'immigration, des douanes ou autres, à l'intérieur ou à proximité des aéroports d'Haïti.
  • Lorsque vous quittez l'aéroport, assurez-vous de ne pas être suivi. Si vous remarquez que vous êtes suivi, rendez-vous immédiatement au poste de police le plus proche.
  • Ne résistez pas physiquement à toute tentative de vol.
  • Souscrivez une assurance voyage et une assurance évacuation médicale à l'avance.
»


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 12/04/2019 09:48:23
Je suis parfaitement d'accord avec les Etats Unis, Haiti n'est pas sécuritaire. Il est mieux, de ne vous occuper la Ministre du Tourisme qui vous demande de visiter Haiti, ne faites pas cela le pays est très dangereux à visiter en ce moment.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n