iciHaïti - Petit-Goâve : Des notables crient à l’injustice et exigent la libération de «Manno»

iciHaïti - Petit-Gôave : La Ligue des Pasteurs demande d’essayer Dieu pour résoudre la Crise

iciHaïti - Dajabón : Afflux important d’haïtiens au marché binational

iciHaïti - Tabarre : L'hôpital St. Luc, 60,000 patients par an

iciHaïti - Économie : Le FMI prêt à reprendre la négociation avec Haïti mais...


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Afrique : Engagements d’Haïti au Sommet de haut niveau de Nairobi

iciHaïti - Économie : Vers le renouvellement du «Caribbean Basin Trade Partnership Act»

Haïti - Sécurité : Nouveau patron à l’Inspection Générale de la PNH

Haïti - Social : Des policiers prendront le béton ce dimanche


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Les USA élèvent le niveau d’alerte voyageurs au maximum pour Haïti
16/02/2019 08:26:13

Haïti - FLASH : Les USA élèvent le niveau d’alerte voyageurs au maximum pour Haïti
Jeudi une heure après le message à la Nation du Président Jovenel Moïse, le Département d'État Américain dans un avis aux voyageurs, a élevé sont niveau d’alerte au niveau 4 (niveau maximum) recommandant de ne pas voyager en Haïti en raison des troubles civiles. C’est la deuxième fois qu’Haïti passe au niveau 4 après les émeutes de juillet 2018 https://www.haitilibre.com/article-24909-haiti-usa-alerte-voyageurs-pour-haiti-elevee-au-niveau-4.html

« Il y a actuellement des manifestations généralisées, violentes et imprévisibles à Port-au-Prince et ailleurs en Haïti. En raison de ces manifestations, le 14 février 2019, le Département d’État a ordonné le départ de tous les membres du personnel américain non affectés à l’urgence et des membres de leur famille https://www.haitilibre.com/article-26920-haiti-flash-6e-jour-de-paralysie-le-pays-s-enfonce-dans-le-chaos.html . Le gouvernement américain a une capacité limitée à fournir des services d'urgence aux citoyens américains en Haïti.

Les manifestations, les combustion de pneus et les blocages sont fréquents et imprévisibles. Les crimes violents, tels que les vols à main armée, sont courants. La police locale peut ne pas disposer des ressources nécessaires pour réagir efficacement aux incidents criminels graves et les interventions d’urgence, notamment les services d’ambulance sont limitées, voire inexistantes.

Les voyageurs sont parfois pris pour cibles, suivis et violemment attaqués et volés peu de temps après avoir quitté l'aéroport international de Port-au-Prince.

Si vous décidez de voyager en Haïti :

  • Évitez les démonstrations. N'essayez pas de traverser des barrages routiers.;
  • Organisez les transferts aéroport et les hôtels à l'avance, ou demandez à votre hôte de vous accueillir à votre arrivée ;
  • Soyez prudent lorsque vous indiquez votre adresse de destination en Haïti. Ne communiquez pas d'informations personnelles à des personnes non autorisées situées dans les zones d'immigration, des douanes ou autres, à l'intérieur ou à proximité des aéroports d'Haïti ;
  • Lorsque vous quittez l'aéroport, assurez-vous de ne pas être suivi. Si vous remarquez que vous êtes suivi, rendez-vous immédiatement au poste de police le plus proche ;
  • Ne résistez pas physiquement à toute tentative de vol ;
  • Souscrivez une assurance voyage et une assurance évacuation médicale à l'avance ;
  • Examinez les informations sur les déplacements dans les zones à haut risque ;
  • Inscrivez-vous au programme d’inscription Smart Traveler (STEP) pour recevoir des alertes et faciliter votre localisation en cas d’urgence;
  • Suivez les messages du département d'État sur Facebook et Twitter ;
  • Examiner le rapport du Conseil consultatif sur la sécurité outre-mer sur Haïti ;
  • Les citoyens américains qui voyagent à l’étranger devraient toujours avoir un plan d’urgence. Passez en revue la liste de contrôle du voyageur.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-26945-haiti-actualite-zapping.html
https://www.icihaiti.com/article-26938-icihaiti-crise-premier-jour-sans-manifestation.html
https://www.haitilibre.com/article-26930-haiti-crise-7e-jours-de-manifestations-au-moins-2-morts-et-une-trentaine-de-blesses.html
https://www.haitilibre.com/article-26927-haiti-flash-des-agents-de-l-udmo-tirent-sur-la-foule-a-petit-goave-au-moins-15-blesses.html
https://www.haitilibre.com/article-26904-haiti-crise-les-manifestations-affectent-l-approvisionnement-en-eau-de-la-capitale.html
https://www.haitilibre.com/article-26901-haiti-crise-le-service-de-la-voirie-de-la-capitale-est-suspendu.html
https://www.haitilibre.com/article-26899-haiti-flash-banques-attaquees-station-d-essence-incendiee-l-opposition-se-radicalise.html
https://www.haitilibre.com/article-26891-haiti-flash-3e-jour-de-manifestation-et-de-violence.html
https://www.haitilibre.com/article-26885-haiti-flash-2e-jour-de-manifestations-violentes-au-moins-3-morts-et-de-nombreux-blesses.html
https://www.haitilibre.com/article-26875-haiti-flash-importants-degats-au-moins-4-morts-et-21-blesses-lors-des-manifestations.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


DHS
Posté le 16/02/2019 21:04:51
Nous n'ignorons pas le fait que les USA, ont tous les droits de demander à leurs ressortissants, d'être prudent ou de les protéger dans le pays. Mais je n'accepteras jamais que notre pays soit placé au niveau 4 comme la plupart des pays qui sont en guerre ou le taux de la violence et de criminalité sont très élevés. En comparaison, les crimes et les violences qui se produisent chaque mois aux USA sont nettement supérieur à ce qui se passe en Haïti. Il est vrai qu'il y a une crise dans entre nos compatriotes mais on ne peut pas dénigrer notre pays de cette façon.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n