iciHaïti - Sécurité : La PNH a repoussé la tentative de réinstallation d’un gang à Mahotière et Waney

iciHaïti - Suisse : Bientôt des bourses d’études de niveaux doctoral et post-doctoral pour les haïtiens

iciHaïti - Nécrologie : Le saxophoniste Raoul Guillaume est décédé

iciHaïti - Pétion-ville : 2 braqueurs abattus pas la police

iciHaïti - Nécrologie : Une jeune légende des arts plastiques nous a quitté


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #255

Haïti - Éducation : Vers un partenariat visant à soutenir les masters et doctorats offerts par la France

Haïti - Kidnapping : Grève de protestation dans le système de santé

Haïti - FLASH : Nouvelles mesures pour entrer et sortir de la République Dominicaine


+ de nouvelles



Haïti - 216e du Drapeau : «Moi votre serviteur je suis un accident de ce système» dixit Jovenel Moïse
18/05/2019 14:40:40

Haïti - 216e du Drapeau : «Moi votre serviteur je suis un accident de ce système» dixit Jovenel Moïse
Ce samedi 18 mai, la ville de l'Arcahaie a accueilli la célébration du 216e anniversaire de la création du drapeau haïtien, en présence du Président Jovenel Moïse accompagné de son épouse Martine. Après l'hymne national, la levée du drapeau bicolore, la cérémonie religieuse (messe d'action de grâce suivi du Te-Deum) à l'Église St-Pierre de l'Arcahaie, le Chef de l'État a délivré son discours sur la tribune officielle. Nous vous proposons de lire des extraits de son discours ou de l'écouter dans son intégralité.

Extraits du discours du Président Jovenel Moïse :

« [...]

Cependant reconnaissons le, nous avons nous aussi commis des erreurs, beaucoup d'erreurs et même des fautes, nous avons airé sur le chemin du développement, mais la Nation demeure, et moi aujourd'hui élu du peuple porté à la magistrature suprême de l'État, je suis habité par la ferme conviction qu'une Nation forgée par l’idéal Dessalinien ne saurait prendre rendez-vous avec la médiocrité, avec le renoncement, avec la corruption, avec l'injustice et l'exclusion sociale.

Haïti se doit de réussir le pari de la démocratie et du développement. Haïti ne saurait continué à accepter le statut d'un peuple soumis à la fatalité de la misère.

Le moment est arrivé ne rompre avec ce qu'on appel une fatalité de la misère.

La démocratie et le développement durable ne seraient que de vains mots, des habits nouveaux sur des réalités singulières inhumaines, sans l'engagement de vous tous [...] à réparer les tords [...] fait à ce peuple

Peuple haïtien,

Vous m'avez choisi, je vous ai choisi, ma Parti c'est vous. Je pense à ces milliers de jeunes et à tout ceux de la diaspora qui ont fuit ce pays, découragés devant les murs que nos institutions et l'absence d'opportunité ont érigé sur leur parcours.

Moi votre serviteur, je suis un accident de ce système, je suis là où je suis aujourd'hui, Président d'Haïti c'est votre vœux peuple haïtien mais ce n'est pas la volonté de certaines personnes, de certains groupes de ce pays.

Je pense à toutes ces petites entreprises qui sont en grandes difficultés et qui n'arrivent pas à trouver de crédits dans le système pour se développer et créer des emplois dont le pays a besoin.

Je pense à tous les fonctionnaires, à tous les gagne-petit qui ne savent pas à quel Saint se vouer pour honorer leurs obligations quotidiennes.

Je pense à tout nos policiers qui doivent braver au quotidien dans des conditions difficiles, le banditisme ; je pense à l'armée, institution fondatrice de notre Nation, l'armée restructurée pour accompagner la Nation dans ses combats contre les désastres naturels et en vu du développement économique et social du pays.

Je pense à vous tous peuple haïtien [...]

Ce 18 mai 2019, je prends l'engagement devant vous, de vous dire après 2 ans, 3 mois et 9 jours [...] je vous dis aujourd'hui, je suis là pour assumer et je prends mes responsabilités avec la Nation, à vous pour vous dire qu'aujourd'hui que la seule route que le pays doit prendre, c'est la route du dialogue, il n'y en a pas d'autre, si il y en a une autre dites moi quelle est cette route, car la route qu'un petit groupe pense n'est pas la route pour mettre le pays sur la voie du développement [...] L'autre route, c'est la route de l'anarchie, du chaos et du désordre [...] »


Discours complet du Président Moïse :


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


glycines2
Posté le 20/05/2019 11:20:38
Vous pensez ne pas connaitre le rôle de la fonction du chef de l'état. Vous vous attendiez à quoi ? Qu'il vienne vous demander ce que vous voulez. Réveillez-vous et instruisez-vous mieux.
Sasaye
Posté le 19/05/2019 10:46:57
Voyons, M. Moïse, de quel dialogue parlez-vous? Vous choisissez, à l'avance, les sujets à discuter. Cela s'appelle monologue. Un dialogue franc doit couvrir toutes les revendications.
Glycines2
Posté le 19/05/2019 10:06:29
@ PieRre --- Vous devriez arrêter de faire semblant. Je crois que vous avez très bien compris les propos du Président. Vous êtes trop intelligent pour prétendre le contraire. Vous avez bien saisi la nuance, le deuxième degré de sa pensée.
DHS
Posté le 19/05/2019 08:26:07
Notre drapeau c'est la fierté du pays, qui symbolise l'union de toutes les couches sociales. Mais à quoi ça sert de continuer à fêter notre bicolore pendant qu'il y a tant de divisions dans notre pays ? [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n