Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Politique : Journée d'orientation pour 25 stagiaires

iciHaïti - Nord-Ouest : 40 millions d’Euros pour lutter contre la faim et la malnutrition

iciHaïti - Bulletin routier : Hausse de 67% des victimes sur nos routes

iciHaïti - Insécurité : Le pédiatre Ernst Paddy abattu, après une tentative d’enlèvement

iciHaïti - Culture : Lauréats du concours de Conception d’Image de Taïwan


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

iciHaïti - Politique : Après environ 178 ans comme section communale, Dichiti devient une commune

Haïti - Énergie : Vers l'installation de 70,000 compteurs prépayé

Haïti - Politique : Le Vietnam appelle les parties à bien se préparer pour les élections

Haïti - Agriculture : Signature de 5 projets de coopérations d’un montant total de 2,15 millions US


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Texte de la conférence de presse conjointe, Hillary Clinton - Michel Martelly
21/04/2011 07:01:02

Haïti - Politique : Texte de la conférence de presse conjointe, Hillary Clinton - Michel Martelly
La Secrétaire d'Etat Hillary Clinton, chef de la diplomatie américaine, a reçu le nouveau Président d’Haïti, Michel Martelly, à déjeuner au département d'Etat qui dut suivi d'un point de presse conjoint. Voici ce que chacun des intervenants a déclaré :

La Secrétaire d'État Hillary Clinton :
Bien, bon après-midi, tout le monde. C'est un grand plaisir et un honneur pour moi d'accueillir le Président élu au Département d'État au nom du Gouvernement des États-Unis et de féliciter officiellement le Président Martelly de sa victoire à l'élection.

Je tiens également à féliciter le peuple d'Haïti de l'élection. Il a non seulement confirmé et renforcé les fondements de la démocratie en Haïti, mais il a également contribué à faire que la lumière brille sur le travail qui a été fait et le travail qui reste à faire pour pour se remettre des dégâts du tremblement de terre et solidement fixer Haïti, sur la voie de la stabilité à long terme et du développement. Et peut-être plus important encore, cette élection a donné au peuple d'Haïti, une occasion de donner voix à leurs rêves pour l'avenir de leur pays. Et maintenant, ce sera à M. Martelly et son gouvernement, de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour aider à réaliser ces rêves.

Cette élection intervient à un moment critique. Au cours des 15 mois écoulés depuis le tremblement de terre, il y a eu des progrès dans des domaines importants. Vingt pour cent des décombres, plus de 2 millions de mètres cubes, ont été dégagé grâce à un programme qui a employé plus de 350,000 personnes, que les États-Unis ont été fiers de soutenir. Un nouveau parc industriel près du Cap-Haïtien, à travers un effort commun du Gouvernement d'Haïti, des États-Unis et de la Banque Interaméricaine de Développement a été créé. Son premier locataire, la société mondiale de textile Sae-A, a ellei seule, devrait créer 20,000 emplois permanents à vocation d'exportation.

Et nous nous attendons que davantage d'entreprises s'établissent en Haïti en raison d'un texte très important de la législation adoptée par le Congrès l'an dernier appelé « Haiti Economic Lift Program », le programme HELP, qui a augmenté de manière significative les préférences commerciales des États-Unis pour les exportations de vêtements en provenance d'Haïti. Nous voulons également souligner le succès de réponses du Ministère de la Santé Publique et de la Population et de la Communauté Internationale pour limiter l'épidémie de choléra.

Maintenant, ce sont des réussites qui méritent d'être célébré. Mais nous savons aussi que beaucoup se trouve devant pour le nouveau président, pour le gouvernement et le peuple d’Haïti. Il y a encore beaucoup de gravats à déblayer. Il y a encore 650.000 personnes vivant dans des camps. La saison des ouragans approche une fois de plus. Nous voulons faire tout notre possible pour être un bon partenaire pour Haïti pour qu’il prenne les mesures qu’il doit prendre, pour rendre plus facile, par exemple : le transfert de propriété des terres de l’État pour des logements à prix abordable, rationaliser le processus de création de nouvelles entreprises, obtenir les permis de constructions approuvés, attirer les investissements et encourager la croissance. Nous savons aussi que les prisons sont surpeuplées en Haïti. Quatre-vingts pour cent des personnes arrêtées n'ont pas encore été jugées. Mettre à jour le code pénal, rattraper le retard des demandes et la mise en œuvre d'autres réformes judiciaires est le long chemin vers la création d'un système de justice plus humain et fonctionnel.

Nous savons que cela prend du leadership, nous l'avons vu chez M. Martelly lors de sa campagne très vigoureuse. Nous savons qu'il faut une volonté politique, nous savons qu'il l'a, un engagement à la transparence et une bonne gouvernance pour obtenir des résultats pour les gens. Je suis très encouragée par la campagne que M. Martelly a menée, son emphase sur le peuple et ses besoins, sa volonté d'être très clair sur ce qu'il espère obtenir en leur nom et maintenant, il a une chance de diriger. Nous sommes derrière lui. Nous avons beaucoup d'enthousiasme. Ce n'est pas seulement un objectif de notre politique étrangère, mais c'est une priorité personnelle pour moi, mon mari et beaucoup d'entre nous, ici à Washington.

Maintenant, certains d'entre vous savent peut-être que le slogan de campagne de M. Martelly était « Tet Kale .» J'ai appris que la traduction littérale de ce slogan est « Tête chauve, » il n'a pas besoin d'explication supplémentaire. (rires.) Mais « Tet Kale » est aussi une expression qui signifie « tout le chemin » et le peuple d'Haïti peut avoir une longue route devant lui, mais pendant qu'ils la parcourt, les États-Unis seront avec vous sur tout le chemin. Je vous remercie, monsieur. (Applaudissements.)

Le Président Michel Martelly :
Bonjour, je tiens à remercier spécialement la Secrétaire d'État Hillary Clinton de m'avoir reçu avec mon équipe. C'est la seconde fois que nous nous rencontrons depuis votre dernière visite en Haïti. J'étends mes remerciements à l'Administration Obama et au Président lui-même. Encore une fois, les élections de Novembre et de Mars ont démontré la détermination farouche du peuple haïtien de construire sa démocratie.

Maintenant, il me faut transformer mes promesses de campagne dans un plan d'action. Clairement, j'ai d'énormes défis qui se dressent devant moi et j'entends les relever. Malgré les dons généreux des citoyens américains, qui s'élève à 1,2 milliards de dollars reçus par 53 ONGs et malgré la donation par le gouvernement des États-Unis de 1,5 milliards, nous avons 1,7 million de citoyens qui se trouvent encore et toujours sous des tentes après 15 longs mois d'attente. L'épidémie de choléra, si elle n'est pas contenue et les Haïtiens vaccinés, menace de s'étendre sur le pays durant la saison pluvieuse et cyclonique qui s'en vient. De plus, à compter sur 1er Juin, le pays devra faire face à 16 cyclones prévus pour l'été. La reconstruction est d'une lenteur désespérante.

Ce sont là les plaintes formulées par une population aux abois tout au long de ma campagne électorale. C'est pourquoi aujourd'hui, démarrer l'économie est une nécessité primordiale de mon gouvernement. En ce sens, j'entends travailler d'arrache pied à la restructuration du cadre de l'aide internationale, revitaliser le secteur des affaires et renforcer la capacité des institutions gouvernementales et de la société civile.

Madame la Secrétaire d'État, je compte énormément sur vous pour cette restructuration afin que l'aide externe soit vraiment efficace pour Haïti. La coopération bilatérale passe également par la lutte contre la drogue et la corruption, le respect des droits humains, l'établissement d'un État de droit, le rôle accru et nécessaire de notre diaspora, le TPS [Temporary protected status], les déportés, la bonne gouvernance, la relance de l'agriculture à un moment cruciale où les prix mondiaux augmentent drastiquement et l'établissement d'un climat sécuritaire pour les investisseurs potentiels et futurs. Nos discussions ont porté sur la nécessité urgente de rendre l'aide efficace pour nos citoyens et d’éviter le gaspillage.

Finalement, j'ai discuté avec la Secrétaire d'Etat de l'offre du Président Barack Obama de créer un partenariat avec Haïti. Ma nouvelle vision pour mon pays est d'entamer toutes les réformes utiles et nécessaires pour faire Haïti entrer de plein pied dans la modernité du 21ème siècle.

Je vous remercie, Madame la Secrétaire d'État, pour cet accueil chaleureux. (Applaudissements.)

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2775-haiti-washington-premiere-journee-de-michel-martelly-tous-les-details.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jean Oudy
Posté le 06/05/2011 22:22:37
C'est un discours très simple rempli de belles promesses. Cher Président que vos promesses soient l'objet d'actions concretes car le peulpe haitien est las de recevoir de belles promesses. Que Dieu vous aide á les accomplir avec equité pour le bénéfice de tous les haitiens.
lucile charles
Posté le 22/04/2011 22:54:26
Discours simples, fermes et remplient de promesses de changement, qui je suis sûre avec la détermination et l'optimisme du Président Martelly et le patnership avec les US; finiront par apporter un peu de bonheur a ce peuple qui souffre depuis trop longtemps
MPassionnementAyitienne
Posté le 21/04/2011 11:42:50
Michel Joseph Martelly au nom d'Haïti, au nom des générations Haïtiennes futures tous nos vœux de succès pour votre mandat présidentiel historique. Vision sur 50, 100, 200 ans pour une nouvelle Haïti fière, moderne et prospère. Nous avons un pays riche de sa nature, riche de sa culture et riche de son Histoire. Nous avons un Peuple rude travailleur, créatif et bon. Haïti est un diamant à l'état brut qui n'a pas encore été travaillé pour qu'elle puisse briller de toute sa splendeur. Nous vous souhaitons d'être ce Chef d'Etat Visionnaire qu'elle a tant attendu. La Nation toute entière compte sur vous: sagesse, rigueur, transparence et intérêts d'Haïti d'abord. Ou met konte sou nou, tout element positif ki vle travail pou releve eskamp figu Ayiti peyi nou-a. Vivement cette Nouvelle Haïti ou il fait bon vivre pour tous les Haïtiens: moune en dehors, moune la ville, moune diaspora; peuple, bougois; neg, mulat...car nou tout se pitit Ayiti donc frères. Miky fait que "tout woch dan soley kon freche woch dan dlo". Mr le Président que Dieu vous illumine et vous guide, demandez à Dieu d'être l'instrument par lequel sa Sainte volonté pour Haïti se concrétisera. Que Dieu Bénisse Haïti et Le Peuple Haïtien. Vive Haïti Chérie!
MPassionnementAyitienne
Posté le 21/04/2011 11:40:28
@tiokap -- Lire votre commentaire d'espoir pour un lendemain meilleur pour Haïti a été d'une fraicheur certaine. Rêver ne coûte rien donc rêver grand, rêver un mieux être pour son pays et ses concitoyens est tout à fait positif. Il faut continuer à rêver d'une Haïti prospère ou tous les Haïtiens pourront vivre heureux. Il faut être positif et non septique/négatif. La pensée positive, la foi de la religion catholique, permet de déplacer des montagnes et faire des miracles. Parce qu’un jour Martin Luther King « have a dream » aujourd'hui Barak Obama a une mission. Le Pays et les Nouveaux Dirigeants auront besoin de la pensée positive de tous ceux qui voudront bien rêver d'une Haïti prospère et de leurs appuis dans la mesure de leur possibilité respective. @Tiokap, comme vous je rêve d'une Haïti ou le droit pour tous au travail, à la santé, l'éducation, la justice, la Paix, la prospérité et l'abondance fera de notre pays un chez nous ou il fait bon vivre pour tous les Haïtiens sans exclusion. Vivement cette Nouvelle Haïti. Dieu bénisse Haïti et le Peuple Haïtien.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n