iciHaïti - Sécurité : «Festi Graffiti Haïti», mission accomplie pour la PoliTour

iciHaïti - Sud : Installation du nouveau Directeur de la Direction Sud de la PNH

iciHaïti - Football : Shelove Achelus signe avec le Cub Danois Viborg FF

iciHaïti - Accident : Mort en direct, 1 mort, 2 blessés graves (Vidéo)

iciHaïti - Petit-Goâve : L’opposition radicale sème la panique chez les élèves


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : «Don Kato», demande de décréter l’état d’urgence à Petit-Goâve

Haïti - Sports : Nouvelle date de Réouverture du Championnat Haïtien de Football Féminin D1 (Officiel)

Haïti - Politique : Lancement du processus de sélection de jeunes formateurs en entrepreneuriat

Haïti - Tennis : L’haïtiano-Japonaise Naomi Osaka remporte le 4e titre de sa carrière


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Des policiers lapident un manifestant
10/06/2019 10:44:46

Haïti - FLASH : Des policiers lapident un manifestant
Dimanche, à Pèlerin dans la zone où se trouve la résidence du Chef de l’État, en marge de la manifestation anti-gouvernementale, un manifestant a été lapidé par des policiers.

La scène qui a été enregistrée sur vidéo et diffusée sur les réseaux sociaux, a révolté les internautes devant les images insupportables de cette nouvelle dérive policière. Sur la vidéo, ont voit un homme à terre, incapable de réagir pendant que des hommes en uniforme de la Police Nationale d’Haïti (PNH) lui jettent violemment des pierres avec force sans être inquiété, puis trainent leur victime en sang vers un autre endroit.

Pour le moment ont ignore tout de l’identité des policiers impliqués dans cette lapidation ni sur le nom de la victime ni si elle est encore vivante ou décédée.

Michel Ange Gédéon, le Directeur Général de la PNH, informé de cet incident barbare, a réagit le jour même dans un communiqué où il écrit :

Note de Michel Ange Gédéon :
« À l'occasion de la journée de manifestations du dimanche 9 juin en cours, l’institution policière a tout fait pour gérer les foules avec passion avec professionnalisme. Elle croyait pouvoir se donner un satisfecit quand on a vu sur les réseaux sociaux la vidéo d'un policier en train de malmener un citoyen étendu au sol.

De telles pratiques ne font pas honneur à une institution qui est garante de la démocratie et de l'État de Droit et dont la mission est de protéger et de servir. Pas conséquent, l’Inspection Général de la PNH a été instruite pour diligenter une enquête afin d'identifier le ou les les policiers suspects et appliquer la loi et les règlements de l’institution jusqu'à la dernière rigueur. Ils seront remis à la justice conformément à la loi.

La Direction de la PNH rappelle aux policiers que le droit à la vie des citoyens et des citoyennes est aussi important que la liberté d'expression et l'égalité devant la loi car les droits de l'homme sont indivisibles.

Force doit rester la loi. »


À suivre...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-27946-haiti-flash-violents-affrontements-au-moins-2-morts-de-nombreux-blesses-et-d-importants-degats.html

HL/ PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Verite
Posté le 10/06/2019 17:04:13
Si les manifestants mal intentionnes savaient qu’il y avait un etat de droit en Haiti, et qu’ ils vont devoir repondre a la justice pour leurs actions, tout cela n’aurait du pas avoir lieu. Les dirigeants haitiens ont choisi de soumettre aux ordres de ceux qui les ont mis au pouvoir pour sauvegarder leurs interets au detriment du peuple haitien. Ces soi-disants amis d’Haiti, il est de leur interet qu’haiti soit en feu et réduit en cendre pour faire parachuter une forme d’occupation dans le pays. Comme toujours, nos dirigeants dilapident les caisses de l’etat, laissent le pays au moment opportun. Il est temps que les dirigeants haitiens repondent a la justice pour les crimes qu’ils ont commis contre le peuple haïtien.
Diversity
Posté le 10/06/2019 10:53:59
Vraiment désolé de cette acte ignominieux. C'est condamnable comme aussi (le silence douteux des journalistes, les réseaux des droits de l'homme et des hommes politiques sur le linchage de policiers et de ex haut gradés de l'armée. Cette révolution d'hier a jeter ce pays dans un état piteux, avilissant et a genoux car ils ne jurent que pour provoquer une autre occupation.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n