iciHaïti - «TNH-Festi 40 ans» : Méga concert annoncé

iciHaïti - FLASH : Ouverture du 13e Festival Haiti en Folie, spectacle gratuit (Montréal)

iciHaïti - Technologie : 2ème Édition du Sommet sur l’Éducation et la Technologie

iciHaïti - Washington : L’Ambassade d’Haïti annonce une exposition d’art de la diaspora

iciHaïti - Sécurité : Formation techniques de gestion et de distribution des stocks d’urgence


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Le PM désigné Lapin a démissionné (MAJ)

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Vers un Gouvernement intérimaire d’exception ?

Haïti - Football : Jonel Désiré signe avec le Club égyptien de Première Ligue ENPPI

Haïti - AVIS UEH : Ouverture des inscriptions aux concours d'admission (2019-2020)


+ de nouvelles



Haïti - USA : Un américano-haïtien condamné pour conspiration de corruption de hauts fonctionnaires haïtiens
24/06/2019 08:01:23

Haïti -  USA : Un américano-haïtien condamné pour conspiration de corruption de hauts fonctionnaires haïtiens
L’avocat américain Lelling, AAG Benczkowski et le SAC Bonavolonta du FBI Boston ont annoncé que le 20 juin 2019, un jury fédéral à Boston a condamné un colonel à la retraite de l'armée américaine et le Président Directeur Général d'une société d'investissement pour conspiration en vue de corrompre des hauts fonctionnaires de la République d'Haïti dans le cadre d'un projet d’infrastructures en Haïti

Joseph Baptiste, 64 ans, de Fulton, Maryland, et Roger Richard Boncy, 74 ans, un homme d’affaire de 74 ans, citoyen américano-haïtien résidant à Madrid (Espagne) inculpé en octobre 2018 https://www.haitilibre.com/article-25990-haiti-usa-un-americano-haitien-inculpe-pour-tentative-de-corruption-de-hauts-fonctionnaires-haitiens.html , ont été déclarés coupables de complot en vue de violer le « Travel Act et le Foreign Corrupt Practices Act.» Baptiste a également été reconnu coupable d'un chef de violation de la loi sur les voyages et d'un chef de complot de blanchiment d'argent. La juge Allison D. Burroughs de la Cour de district américaine a programmé la sentence le 12 septembre 2019.

« La corruption d'agents publics mine la confiance du public et constitue une victimisation du public que ces agents sont censés servir », a déclaré l'avocat américain Andrew E. Lelling « Nous continuerons de cibler les Américains qui tentent de corrompre des fonctionnaires étrangers pour leur donner un avantage commercial. »

« Richard Boncy et Joe Baptiste ont conspiré pour verser des millions de dollars en pots-de-vin à des responsables haïtiens pour faire des affaires là-bas » a déclaré le procureur général adjoint Brian A. Benczkowski de la division criminelle du ministère de la Justice. « Le verdict de culpabilité d’aujourd’hui envoie un message fort : ceux qui utilisent des moyens corrompus pour obtenir des avantages commerciaux injustes et illégaux seront poursuivis dans toute la mesure du possible par le Ministère de la Justice.»

« M. Baptiste et M. Boncy n'ont eu aucun problème à proposer des pots-de-vin aux hauts fonctionnaires du Gouvernement en Haïti par des moyens manifestement illégaux » a déclaré Joseph R. Bonavolonta, Agent spécial chargé du Bureau Fédéral d’Investigation (FBI), Boston Division terrain «Chaque dollar sale qu’ils essayaient de sécuriser porte atteinte à ceux qui essaient de mener des affaires légalement. De tels cas ne font que renforcer l’engagement du FBI à lutter contre la corruption, et le verdict de culpabilité d’aujourd’hui garantit que tous deux seront tenus pour responsables de leurs actes. »

Baptiste et Boncy ont sollicité des pots-de-vin à des d'agents infiltrés à Boston qui se présentaient comme des investisseurs potentiels dans des projets d'infrastructure en Haïti dans le cadre d'un projet de développement d'un port dans la région haïtienne de Mole-Saint-Nicolas. Le projet proposé devrait coûter environ 84 millions de dollars. Lors d'une réunion enregistrée dans un hôtel de la région de Boston, Boncy et Baptiste ont dit aux agents qu'ils achemineraient les paiements aux responsables haïtiens par le biais d'une entité à but non lucratif contrôlée par Baptiste, basée au Maryland et censée aider les résidents pauvres d’Haïti, afin d'obtenir l'approbation du projet par le Gouvernement.

Dans des appels téléphoniques interceptés conformément à une écoute électronique autorisée par le tribunal, Boncy et Baptiste ont discuté de la corruption d'un assistant d'un haut responsable élu en Haïti avec un emploi dans le projet de développement portuaire en échange de l'aide de cet assistant pour obtenir l'autorisation de l'élu pour le projet. Boncy et Baptiste ont également dit aux agents infiltrés qu'ils dissimuleraient les pots-de-vin par de l'argent faussement affecté à des programmes sociaux et qu'ils corrompraient des fonctionnaires à tous les niveaux du Gouvernement haïtien.

Les accusations de violation du “Travel Act et de la Foreign Corrupt Practices Act” et du complot prévoient chacune une peine maximale de 5 ans de prison, 3 ans de libération surveillée et une amende de 250,000 dollars, ou le double du gain ou de la perte brute. L’accusation de complot de blanchiment d’argent prévoit une peine d’emprisonnement maximale de 20 ans, une libération conditionnelle de 3 ans et une amende de 500,000 dollars, ou le double du gain ou de la perte brute.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Ti ti
Posté le 25/06/2019 10:44:22
C'est un message fort envoyé par le FBI en direction de notre république bananière qui ne sait toujours pas gérer ses affaires après 215 ans d'indépendance .
Morane
Posté le 24/06/2019 09:20:22
On nous trace alors la route et nous montre ce qu'il faut faire contre les corrupteurs locaux. Mais qu'en est-il des corrompus ceux qui agissent contre les intérêts publics en raison de pots de vin ?
Fanfan
Posté le 24/06/2019 09:03:07
Vive la justice Américaine qui est une femme aux yeux bandés. Si la justice haïtienne pourrait sévir contre tous ceux qui volent l'argent de l'État ou corrompent leurs pairs pour des avantages frauduleux, nous aurions un beau pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n