iciHaïti - Santé : La Ministre Marie Greta Roy Clément, honoré par le CAN

iciHaïti - AVIS : L’Inde demande à ses citoyens d'éviter les voyages en Haïti

iciHaïti - Santé : 4 dentistes haïtiens exceptionnels nouveaux membres de l’ICD

iciHaïti - Petit-Goâve : Guerre ouverte entre le Maire Limongy et son adjoint Desgranges

iciHaïti - Social : Politique nationale de protection et de promotion sociales


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Venezuela : Retrait du soutien d’Haïti au régime de Maduro, Moïse précise

Haïti - Crise : MSF ouvre un nouvel hôpital spécialisé dans les blessures graves

Haïti - Politique : Lancement du programme de «Sport-santé» pour tous

Haïti - FLASH : Vers un nouveau scandale dans la diplomatie haïtienne ?


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le coût du panier alimentaire explose en 2019
05/08/2019 09:53:48

Haïti - FLASH : Le coût du panier alimentaire explose en 2019
Dans son Bulletin de juillet la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA) indique que pour la première moitié de l’année (janvier à juin 2019), la valeur du panier alimentaire a augmenté d’environ 25% contre 10% pour l’ensemble de l’année 2018.

Évolution du coût nominal du panier alimentaire au niveau national :
Le CNSA rappelle que « Le panier considéré dans le cadre de cette analyse est composé de 6 produits de base (riz, farine de blé, maïs, haricots, sucre et huile végétale) qui représentent 1,870 kilocalories consommées par personne et par jour. Il est constitué de telle sorte que 100% de consommation de calories proviennent de ces 6 produits alimentaires, ceci à cause du manque d’information pour d’autres produits, en particulier les fruits, les légumes, les racines et les tubercules. L’analyse du panier permet de suivre l’accès des ménages au panier de base dans le temps et dans l’espace. Ce panier reflète surtout la consommation alimentaire des ménages haïtiens pauvres à faible niveau de revenu.

Au cours du mois de juin 2019, le coût nominal moyen du panier alimentaire se situe autour de 1,730 gourdes par personne soit 8,650 gourdes pour une famille de 5 personnes. Le panier a augmenté d’environ 5% en rythme mensuel et de 34 % en rythme annuel.

Pour la première moitié de l’année, la valeur du panier alimentaire a augmenté d’environ 25% contre 10% pour l’ensemble de l’année 2018. Ces hausses s’expliquent par divers facteurs, notamment la détérioration du taux de change observée et l’un de ses corollaires l’inflation, les effets résiduels de la sécheresse de 2018 et le faible niveau de la production agricole.

Évolution du coût nominal du panier alimentaire sur les marchés régionaux :
Le panier alimentaire moyen a crû en moyenne de 5% en rythme mensuel à l’échelle nationale. Les plus fortes hausses ont été enregistrées sur les marchés de Cap-Haitien (+10%), de Jérémie (+7%) et de Croix des Bossales (+7%).

En glissement annuel, le coût moyen du panier a augmenté d’environ 34% au niveau national, les plus fortes hausses ont été enregistrées au Cap-Haïtien (+48%), à Jérémie (+42%), aux Cayes (+40%), à Fond des Nègres (+39%) et Ouanaminthe (+36%).

La valeur du panier est plus élevée au niveau des marchés du grand Nord notamment au Cap-Haitien (1,965 Gourdes), Ouanaminthe (1,934 Gdes) et Gonaïves (1,759 Gdes).

Tendance des prix des produits alimentaires sur le marché national :
Le principal facteur déterminant le coût du panier alimentaire est le prix des céréales qui représentent environ deux tiers de l’énergie journalière consommée par les plus pauvres.

En juin, la hausse de la valeur du panier est surtout influencée par les produits importés vu que les prix des produits locaux sont restés plutôt stables voire à la baisse pour certains produits comme le haricot et le maïs à la faveur du début des récoltes dans certaines zones.

Les prix des produits importés sont en revanche toujours à la hausse particulièrement le riz importé (+9 %) le maïs importé (+4%). La stabilité des prix des produits locaux est probablement due au début de la récolte de la campagne agricole de printemps qui s’étale ordinairement de juin à août.

En rythme annuel, on note surtout une hausse considérable des prix des céréales importés (+31%) et locales (+47%).

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


DHL
Posté le 05/08/2019 20:20:32
Monsieur Jovenel Moïse, vous devez faire un effort ,pour améliorer le sort de la population. Parce que avec une telle augmentation des produits de première nécessité dans le pays. Il fort probable que,la majorité de la population ,ne pourront pas résister avant la fin de votre mandat et beaucoup d'entre eux , spécialement les plus démunis, finiront pas crever de faim.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n