iciHaïti - Social : Bonne nouvelle, des livres en prêt au «BiblioTapTap»

iciHaïti - Social : Emmanuela Eva Michel couronnée Miss Haïti Caraïbes 2019

iciHaïti - Carifesta XIV : Succès de la soirée «Haïti Country Night»

iciHaïti - Social : Billy Phrison «Mister Haïti Francophonie 2019»

iciHaïti - Éducation : Résultats Nationaux des examens de 9ème année AF (2018-2019)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Taux de réussite au Bac pour 9 département (2018-2019)

Haïti - Éducation : Reconstruction prochaine des lycées Cent Cinquantenaire et Marie Jeanne

Haïti - Éducation : Retard de paiement des subventions de manuels scolaires

Haïti - Météo : Dépression tropicale en formation, sous surveillance


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Demande de mise en accusation du Chef de l’État, le Président serein
07/08/2019 09:41:17

Haïti - FLASH : Demande de mise en accusation du Chef de l’État, le Président serein
C’est ce mercredi en séance plénière que la motion de mise en accusation par 21 députés de l’opposition https://www.haitilibre.com/article-27966-haiti-flash-21-deputes-demandent-la-mise-en-accusation-pour-haute-trahison-du-president-moise.html du Président Jovenel Moïse, inscrite à l’ordre du jour modifié https://www.haitilibre.com/article-28397-haiti-actualite-zapping.html
devrait être soumise au vote de l’Assemblée plénière de la Chambre basse.

Toutefois, nul ne sait si le quorum requis sera constaté à l’appel nominal, pour la tenue de cette Assemblée, des rumeurs circulent dans les couloirs du Parlement a l’effet que les députés proches du pouvoir pourraient pratiquer la politique de la chaise vide…

Mardi, Jude Charles Faustin, Conseiller du Chef de l’État a assuré que le Président est calme et serein à la veille de la tenue de cette Assemblée, convaincu que l’opposition avec cette motion ne pourra jamais obtenir les 80 votes requis (Constitution dans son Article 186 https://www.haitilibre.com/article-28375-haiti-politique-la-motion-de-mise-en-accusation-du-president-sera-soumise-avant-la-ratification-du-gouvernement.html ), le Président Moïse ayant une majorité de plus de 70 députés à la Chambre basse.

Pour Faustin cette motion s’inscrit dans la suite logique de l’opposition pour tenter de chasser le Président du pouvoir, une autre tentative de « coup d’État » dans une démarche qu’il qualifie de « comédie ».

De son côté la stratégie de l'opposition pour le vote est simple, laisser entendre à la rue que ceux qui voteront pas pour la mise en accusation du Président s’affichent comme étant pour la corruption au sein du Gouvernement et devront assumer leur responsabilité face à leurs électeurs.

Par ailleurs, l’opposition minoritaire dans le cadre de la séance consacrée à la demande de mise en accusation du Président annonce dans un document soumis au Président de las Chambre des députés Gary Bodeau leur intention de convoquer du 7 au 13 août plus d’une vingtaines de personnalités (anciens et actuels hauts dignitaires de l’État) afin d’obtenir des renseignement à charge pour la mise en accusation du Chef de l’État. Tout en précisant qu’il ne s’agira pas d’un interrogatoire, la Chambre des députés n’étant pas une juridiction de jugement,

Selon le calendrier fixé par l’opposition, celle-ci souhaite auditionner notamment :

Mercredi 7 août :
René Sylvestre, Président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ)
Jean-Henry Céant, ex Premier Ministre
Paul Eronce Villard, Commissaire du Gouvernement
Jean Roudy Aly, Jean Marie Reynaldo Brunet et Edmond Bocchit, Ministre démissionnaire

Jeudi 8 août :
Michel-Ange Gédéon, Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ainsi que le Directeur central de la police administrative, le Directeur de la Brigade des affaires criminelle à la DCPJ et le commissaire de police de Port-au-Prince.

Vendredi 9 août :
Ocnam Clamé Daméus : ancien Commissaire du Gouvernement
Berson Soljour , ancien Directeur Départemental de l’Ouest
Roosvelt Bellevue ; ancien Ministre des Affaires Sociales

Lundi 12 août :
Jacques Guy Lafontant : ancien Premier Ministre
Jude Alix Patrick Salomon, ancien Ministre des Finances
Ronald Décembre ; Ministre démissionnaire de l’Économie et des Finances
Pierre Volmar Demesyeux : Président de la Cour supérieur des comptes
Léopold Berlanger : Président du Conseil Électoral Provisoire
Les Membres du Conseil Supérieur des Salaires

Jusqu’à présent aucune information ne vient confirmer ou infirmer la présence de ces personnalités à ces convocations de l’opposition minoritaire.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28397-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-28375-haiti-politique-la-motion-de-mise-en-accusation-du-president-sera-soumise-avant-la-ratification-du-gouvernement.html
https://www.haitilibre.com/article-27966-haiti-flash-21-deputes-demandent-la-mise-en-accusation-pour-haute-trahison-du-president-moise.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Roro
Posté le 08/08/2019 05:48:59
sur la fameuse mise en accusation du chef de l'état c'est complètement infondées ils n'ont aucune preuve palpables et tangibles contre le chef de l'état d'autre part il faudrait avoir 80 votespour arriver à aboutir à une telle procédure ils vont pas y arriver. C'est bien désolant pour le peuple haïtien on a faire à des incompétents qui cherchent à passer le temps juste pour éviter de retourner devant le peuple parce qu'ils n'ont fait pendant 4 ans [hors sujet] c'est pas la mise en accusation du chef de l'état, c'est comment on va travailler ensemble afin de relever les défis qui sont devant nous bientôt c'est la rentrée des classes c'est comment l'État doit aider les plus démunis afin d'accéder à l'école pour préparer leur avenir. On a des parlementaires pèpè des abolotios il est de prendre les choses en main arrêter de nous faire passer pour des imbéciles.
DHL
Posté le 07/08/2019 13:12:11
Monsieur Jude Charles , vous êtes devenus ridicule, avec votre politique démagogique. J'ai remarqué à chaque fois , qu'on voulait prendre une décision pour améliorer le sort de la population et sauver la face du pays , contre certaines personnes malhonnêtes, qui ont vendues ou commettent la trahison dans le pays ; vous vous êtes toujours opposés et prenez leur défense . Cette affaire de mise en accusation de Jovenel Moïse, n'est pas forcément une manœuvre des députés de l'opposition. Mais c'est une affaire qui concerne toute la nation haîtienne. Et tous les autres élus des 2 chambres devraient prendre la même position pour sauver Haïti. Il est temps. de tracer un exemple dans le pays. Il faut questionner Jovenel Moïse, pour savoir quel a été vraiment la mission de ces 7 mercenaires, qui étaient armés jusqu'aux dents et comment étaient-ils rentrés dans le pays? Pourquoi on les avait libéres et retournés aux USA?
Homme de Jacmel
Posté le 07/08/2019 11:22:49
Ses deshonorables sont les seuls intouchables ? Est-ce une stratégie pour evader les scandales des deux dernières semaines ? Ou certains de ses juges parlementaires sont des probable épinglés... Ne pouvant pas renverser par leurs derives de la rue alors il font d'une pierre deux coups. Cest a dire dévier l'attention sur les scandales des deux dernières semaines et de l'autre côté parachever l'œuvre des radicaux et tordus. Ses messieurs ne sont vraiment pas intéressés au bien et à l'amélioration de la population car ils n'ont pas en tête de ratifier la premier ministre Quel pays! [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n