iciHaïti - Sécurité : Formation de 100,000 jeunes aux gestes de premiers secours

iciHaïti - Météo : Activités pluvieuses et orageuses

iciHaïti - Sécurité : Un policier abattu à Canaan 70

iciHaïti - Social : La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

iciHaïti - Sécurité : 25 accidents, 58 victimes de la route


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : La majorité au Sénat serait favorable à l’installation du Gouvernement sans ratification…

Haïti - USA : Gary Bodeau invité par le Congrès et le Département d’État

Haïti - Sécurité : La République Dominicaine ferme sa frontière avec Haïti

Haïti - FLASH : Hausse prochaine du prix du diesel...


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Incidents au Sénat, la PNH a fait ce qu’on lui a ordonné de faire
13/09/2019 08:49:34

Haïti - FLASH : Incidents au Sénat, la PNH a fait ce qu’on lui a ordonné de faire
Jeudi, au lendemain du saccage et des violence exercé au sein du Sénat par les Sénateurs de l’opposition radicale et des individus armés qualifiés de militants par l’opposition https://www.haitilibre.com/article-28727-haiti-flash-le-senat-pris-d-assaut-et-saccage-par-des-militants-armes-de-l-opposition.html , le Commissaire Michel Ange Louis Jeune, Porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH) affirme que dans le cadre de la mission qui lui avait été confiée, la police a fait « exactement » ce qu’ont lui a ordonné de faire.

Le Porte-parole la PNH a précisé que la PNH avait reçu comme mission d’assurer la sécurité du Parement à l’extérieur et faciliter l’accès aux élus et leurs délégations (la séance de ratification étant publique).

Concernant la présence d’individus armés ayant envahit le Parlement, il précise d’abord que ces individus n’ont pas envahit de force le Parlement, mais étaient accompagnés par des Sénateurs, expliquant que des parlementaires ont déclaré à la police au moment où ils accédaient à la cour du Parlement, que les passagers qui les accompagnaient faisaient partie de leur délégation.

Michel Ange Louis Jeune souligne que la police n’avait reçu aucun ordre pour contrôler les véhicules des élus et leurs passagers et ignorait de fait, si ces personnes étaient armée ou non…

Quant à ce qui s’est passé au Sénat, il dégage la police de toute responsabilité affirmant « […] la police n’avait reçu aucun mandat pour assurer la sécurité à l’intérieur du Parlement…»

À suivre…

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28727-haiti-flash-le-senat-pris-d-assaut-et-saccage-par-des-militants-armes-de-l-opposition.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n