iciHaïti - Sécurité : Graduation et certification de 10 instructeurs de Sapeurs Pompiers

iciHaïti - Port-au-Prince : L’administration communale équipe ses agents de la voirie

iciHaïti - Social : Funérailles de l’Artiste-Peintre Gérard Fortuné

iciHaïti - RD : 9,768 haïtiens déportés ou refoulés en novembre

iciHaïti - Culture : «Manno Beats» reçu par le Ministre de la Jeunesse


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Japon : 12 écoles sont en construction dans le Centre et l’Artibonite

Haïti - Ounaminthe : Ouverture d’un Observatoire de la Migration et de la Traite Transfrontalière

Haïti - Politique : L’Ambassadeur du Canada rend visite au Maire de Delmas

Haïti - FLASH : L'Unité de Lutte Contre la Corruption s’est saisie du dossier du Consul d’Haïti à Santiago


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Vague de violence, le sang coule à Saint-Marc
12/10/2019 09:06:22

Haïti - FLASH : Vague de violence, le sang coule à Saint-Marc
Vendredi une vague de violence à balayée Saint Marc (Dépt. Artibonite) où plusieurs centaines de manifestants très motivés répondant à l’appel de l’opposition avaient pris le béton. Des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre auraient fait une dizaine de blessés, dont au moins un agent de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) blessé par un tir de manifestant, confirmé par l’Inspecteur principal Gary Desrosiers, Porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti (PNH)

Dans la localité de « Pòtay Gèp, » à Saint-Marc, au cours d’un affrontement entre manifestants et force de l’ordre, un jeune homme de 17 ans (Carlos Joubert) à été atteint mortellement par balle. Des témoins affirment avoir vu des agents d’une unité d’élite de la PNH faire feu à hauteur d’hommes pour disperser les manifestants. D’autres parle d’un policier atteint d'un projectile au genou, qui aurait tiré et tué l’adolescent.

Les manifestants en colère, qui accusent la police d’être responsable de la mort du jeune homme, ont sur leur passage, incendié un mini bus, saccagé plusieurs commerces et institutions, brisés des pare brises et tenté de mettre le feu à deux succursales de la Banque Nationale de Crédit.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28982-haiti-flash-residence-du-president-la-police-tient-en-echec-les-manifestants.html

S/ TB/ HaïtiLibre



Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Mama
Posté le 13/10/2019 17:50:49
C'est des gens qui ne voulaient pas les élections qui veulent maintenant prendre le pouvoir par la force. Des imbéciles qui savent rien derien. Ils sont dans la rue pour piller, casser, incendier. C'est Youri et don Kato qu' il faut mettre en prison, on aura la Paix par la suite.
Pierre
Posté le 13/10/2019 12:49:41
Vous êtes des imbéciles. Casser briser vous rendra encore plus pauvres . C'est l'argent du contribuable qui va tout reconstruire. Les commerces que vous détruisez, les propriétaires ont le moyens d'aller vivre à l'étranger. Quant à vous continuerez à manger de la poussière. Vous voulez que jovenel Moïse parte, ce sont des voleurs et bandits qui prendront sa place. Vous croyez que votre situation va s'améliorer avec tout ce que vous avez détruit, il ne faut pas rêver.
Ricky
Posté le 12/10/2019 16:09:26
Kontinye kraze boule epi talè na di poukisa la vi chè konsa. Détruisez des commerces et tous ce qui ne vous appartient pas mais où vont-ils trouver l'argent pour les reconstruire ? Faites la même chose avec les biens de l'État, piller, brûler, détruire... Gadon ti pèp sovay se nou
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n