Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie

iciHaïti - Choléra : Bulletin quotidien #454

iciHaïti - Culture : Histoire des 80 ans du Centre d’Art


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Mondial U-20 Chili 2025, éliminatoires : «J-3» Liste définitives des Grenadiers sélectionnés

Haïti - FLASH : Mgr Pierre André Dumas blessé dans une explosion à Port-au-Prince

Haïti - FLASH : 51 personnes inculpées dans l’Assassinat du Président, dont Martine Moïse, Claude Joseph et Léon Charles (liste)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Constitution : Un pas historique dans les relations Haïti-diaspora
09/05/2011 10:08:34

Haïti - Constitution : Un pas historique dans les relations Haïti-diaspora
« Le Ministère des Haïtiens Vivant à l’Étranger (MHAVE), suit avec beaucoup d'intérêt le débat qui a commencé au parlement pour la révision de la Constitution de 1987. Le Ministère exprime sa satisfaction pour le vote qui a été fait dans la nuit du dimanche 8 mai, qui supprime une série d'articles qui faisaient barrière aux descendants haïtiens et haïtiennes qui ont pris une autre nationalité pour qu’ils restent toujours des citoyens haïtiens.

Selon ce qui a été voté au Parlement, les articles, 12.1, 12.2, 13, 14, et 15 qui disait « la double nationalité haïtienne et étrangère n'est admise dans aucun cas », va maintenant permettre, aux haïtiens d'avoir plusieurs nationalités.

Pour l'histoire, 84 parlementaires étaient en faveurs de d'éliminations de ces articles, 2 contre et 4 abstentions. Ce vote apporte une réponse à une des plus importante revendication de la diaspora qu'elle fait depuis longtemps. Parmi les autres choses, un haïtien qui a une autre nationalité pourra jouir de ses droits civils et politiques, du moment qu'il est en règle avec la loi.
 
Le niveau de participation dans les affaires politique du pays des compatriotes qui vivent dans la diaspora, est un des thèmes que les Sénateurs et Députés vont débattre dans la journée du lundi 9 mai 2011. Le MHAVE rappelle, que dans beaucoup d'autres pays la diaspora ont leurs représentants dans le parlement ou bien des citoyens qui ont une autre nationalité  peuvent devenir candidat comme Député ou Sénateur dans leur pays. Dans ce sens, le MHAVE demande aux parlementaires de donner plus d'importance à ce dossier, de façon à ce qu’ils appuient les dispositions de la « loi sur les privilèges » pour les haïtiens qui ont une autre nationalité, loi qui avait été voté au Parlement en date du 1er août 2002.

Le MHAVE envoi un grand coup de chapeau à plusieurs secteurs qui ont supporté la réforme de la constitution. Le Gouvernement Préval-Bellerive qui a mit cette question dans la réforme. Beaucoup d'organisation de la société civile et les médias d'ici et de l'extérieur qui l'ont appuyé. Les organisations de la diaspora qui ont fait un long combat telles que  le « Congrès des Haïtiens pour fortifier Haïti » (de Chicago) et le mouvement « Bam dwan » (de Miami) pour sa participation spéciale. Ce vote représente pour le MHAVE une page d'histoire importante dans les relations d'Haïti avec ses enfants qui vivent dans la diaspora. »


Edwin Paraison
Ministre

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2903-haiti-flash-constitution-la-double-nationalite-a-ete-vote.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


MPassionnementAyitienne
Posté le 10/05/2011 13:03:27
Il faudra identifier des critères pour évaluer quelqu'un de la diaspora qui veut s'impliquer dans les affaires de l'Etat Haïtien. Un plus d'être un bon technicien, de compétences certaines, d'une brillante réussite professionnelle et personnelle il faudra savoir quels ont été les réalisations de cette personne dans et pour la communauté haïtienne la ou elle vie. Car, oui au sein de la communauté haïtienne dans la diaspora il y a beaucoup de problèmes très complexes et il y a beaucoup à faire. Si quelqu'un aime les «Haïtiens ses frères» et pense pouvoir contribuer au mieux être de ses concitoyens il n'a pas besoin d'attendre d'être «au pouvoir» pour commencer à œuvrer pour le Peuple Haïtien, on peut commencer à le faire outre mer dans la communauté haïtienne de la diaspora et se présenter au pays avec des résultats positifs concrets à l'appui pour toute candidature ou aspiration a un poste politique et administratif de l'Etat. Les moi je, yo, me, myself and I sont révolu, c'est le temps du nous avec des actions concrètes et des résultats positifs pour la communauté haïtienne tant dans le pays qu'à l'étranger. Dieu protège et bénisse le Peuple haïtien et notre Haïti Chérie.
Kool Groove
Posté le 10/05/2011 12:20:50
@MPassionnementAyitienne a dit : « Aucun haïtien n’est supérieur à un autre nous sommes tous égaux, avec les mêmes droits et le vote de chacun compte.» Ouais, la Démocratie est vraiment «a nasty business». Tous les votes ne devaient pas etre créés égaux. Relax tout le monde, je voulais justement vous provoquer. :-)
Joseph Jude
Posté le 10/05/2011 12:19:18
Salutation à tous les Haitiens, tout d'abord je me suis ravi de voir et d'entendre qu'Haiti est sur la bonne voie. Par contre cela devrait se faire avec une collaboration mutuelle mais sans divergences. En effet , pour moi qui suis en France , j'aimerais un jour apporter ma participation à mon pays que j'aime tant. De ce fait, pour que tout cela passe bien, il faut remettre le pays entre la main de Dieu; par ce que Dieu a un plan pour Haiti et personne ne le pense. Pour finir bonne continuité selon la volonté de Dieu. [hors sujet]
michou
Posté le 10/05/2011 11:19:17
Cette décision est comme une licence a la médiocrite, si on reconnait la tendance haitienne «moun ki sot lot bo se yo ki bon». il ne faut pas oublier que la diaspora ne connait pas trop d'homme fort comme on le suppose.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n