iciHaïti - Humanitaire : L’ONU envisage une distribution d’aide par hélicoptère

iciHaïti - Santé : La Population invitée à se soumettre à des tests de dépistage du diabète

iciHaïti - Petit-Goâve : Démantèlement d'un gang à Vialet

iciHaïti - Éducation : Reconstruction du Lycée du Cent Cinquantenaire

iciHaïti - Michaëlle Jean : Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Séisme au large de Saint-Marc

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : L’ex-marine Duroseau, affirme être venu en Haïti aider la formation des FAd’H

Haïti - Économie : Une délégation haïtienne d’hommes d’affaires à Taïwan

Haïti - Massacre de La Saline : Les États-Unis exhorte Haïti à traduire les coupables en justice


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Les États-Unis insistent sur le dialogue et soutiennent le Président Moïse
31/10/2019 08:31:48

Haïti - FLASH : Les États-Unis insistent sur le dialogue et soutiennent le Président Moïse
La position américaine demeure que le Président Jovenel Moise, a été élu démocratiquement et que seul un dialogue entre les parties prenantes du pays et les élus peut résoudre la crise politique qui s’aggrave en Haïti

« Nous reconnaissons que les Haïtiens sont fatigués, que les Haïtiens veulent des emplois, ils veulent une vie meilleure. C'est pourquoi nous exhortons tous les acteurs politiques à s'asseoir dès que possible et à engager un dialogue afin de discuter de la formation d'un gouvernement », a déclaré Jon Piechowski, Sous-secrétaire d'État adjoint chargé de la diplomatie publique au sein du Bureau des affaires de l'hémisphère occidental à La Voix de l’Amérique Creole.

Cette déclaration fait suite fait suite à celle faite la semaine dernière par l’Ambassade américaine en Haïti https://www.haitilibre.com/article-29117-haiti-politique-les-usa-condamnent.html exprimant sa préoccupation face à la situation actuelle.

L’opposition a rejeté l’offre de dialogue https://www.haitilibre.com/article-29100-haiti-flash-l-opposition-radicale-durcit-le-ton-et-rejette-l-appel-au-dialogue-des-americains.html , affirmant que la démission du Président n’était pas négociable. Interrogé sur ce que les États-Unis étaient prêts à faire si l’opposition refusait de participer à un dialogue, Piechowski a déclaré que la situation ne ferait qu’empirer.

Concernant le reprochent fait aux États-Unis par l’opposition de continuer à soutenir le Président Moise alors qu’il prône un changement de régime au Venezuela, Piechowski a déclaré que les deux cas sont complètement différents « La différence est que Jovenel Moise et les institutions politiques d'Haïti sont des institutions démocratiques. Dans le cas du Venezuela, Maduro n'est pas un leader démocratique. C'est un dictateur. Il n'a pas été élu lors d'élections libres et équitables. Il manque de légitimité politique. C'est la différence. C'est pourquoi nous soutenons le Gouvernement haïtien »

Confronté à une pénurie de nourriture, le Gouvernement d'Haïti a récemment envoyé une demande d'aide alimentaire au département d'État américain https://www.haitilibre.com/article-29125-haiti-humanitaire-jovenel-moise-demande-l-aide-humanitaire-des-etats-unis.html . Interrogé sur cette demande, Piechowski n'a pas précisé si elle serait acceptée, soulignant « Cela montre que les problèmes d’Haïti deviennent de plus en plus graves, alors qu’il n’existe pas de gouvernement en place. Cela concerne les États-Unis, ainsi que la communauté internationale, car nous savons que le peuple haïtien souffre. »

Piechowski interrogé sur les préoccupations de certains chefs de l’opposition haïtienne selon lesquelles les États-Unis envisageaient d’annuler leurs visas comme moyen de pression a répondu « Bien sûr, nous pouvons toujours prendre des mesures contre les auteurs de crimes ou ceux qui se comportent de manière non démocratique, mais je ne veux pas spéculer là-dessus pour le moment. », a-t-il déclaré. « Ce que nous souhaitons, c'est que tous les acteurs politiques en Haïti s'assoient ensemble et entament un dialogue dès que possible pour discuter de la formation d'un gouvernement. »

Notons que plusieurs membres de l’opposition radicale Evalière Beauplan (PONT) et Nènel Cassy (Famni Lavalas), l’ ex Sénateur Dieuseul Simon Desras (Fanmi Lavalas, LAVNI) ainsi que le maire Rony Colin de la Croix-des-Bouquets, ont laissé le pays mardi a destination des USA à l’invitation des autorités de Washington pour discuter de la crise haïtienne. Durant leur séjour de 2 jours, ils rencontreront des représentants de l'Administration Trump et certains membres du Congrès. information confirmée par la l’ex-Sénateur Kelly Bastien membre du Directoire du mouvement de l’opposition radicale dit « Démocratique et Populaire ».

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-29117-haiti-politique-les-usa-condamnent.html
https://www.haitilibre.com/article-29100-haiti-flash-l-opposition-radicale-durcit-le-ton-et-rejette-l-appel-au-dialogue-des-americains.html
https://www.haitilibre.com/article-29094-haiti-usa-l-administration-trump-encourage-le-dialogue-en-haiti-sans-tarder.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Sisi
Posté le 31/10/2019 14:31:37
Je suis d accord avec les américains car le peuple haitien est dans l'anarchie mais refuse de patienter et de dialoguer
Jacmelien
Posté le 31/10/2019 09:13:33
Très bien dit. Allez aux élections si vous avez le contrôle de la rue, car un animateur de radio a déclaré hier que vous aviez déjà le pouvoir et si vous avez déjà le pouvoir de convocation, alors pourquoi avoir peur des urnes et des élections? Ils peuvent s'asseoir avec des Blancs qui n'ont rien à redire mais jamais avec un haïtien!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n